Boîte Wild Space
Image gracieuseté de Catch Up Games

Wild Space, une nouvelle galaxie

Depuis le début de mes chroniques sur Geekbecois, je cherche davantage à vous présenter un jeu et ce qui le rend intéressant plutôt que d’en faire une vraie critique. Je vous fais confiance pour savoir si vous aimerez ou pas. Je vous présente donc, aujourd’hui, le jeu Wild Space. Et c’est exactement dans cette optique que je vous le présente. Si vous aimez faire des combos, vous aimerez assurément Wild Space de chez Catch Up Games (Catherine vous avait mentionné la version pnp au printemps). Un jeu rapide et engageant.

  • Auteur : Joachim Thôme
  • Illustratrice : Amélie Guinet
  • Éditeur : Catch Up Games
  • Nombre de joueurs : 1 à 5
  • Âge : 10 ans et plus
  • Durée : 15-40 minutes
  • Année : 2020
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Thématique animale et spatiale

Vous êtes le capitaine d’un vaisseau spatial, vous n’êtes pas un humain mais un animal avec des caractéristiques humaines. On est dans l’anthropomorphisme de belle qualité, ici, avec les magnifiques dessins d’Amélie Guinet. Le côté artistique, quoique répétitif est très beau dans Wild Space. Comme une nouvelle galaxie vient d’être découverte au limite de l’Empire, vous devez recruter un équipage de spécialistes, recevoir des émissaires et enrôler des robots. La thématique, quoiqu’intéressante, se résume essentiellement à ce que je viens de vous dire. Elle est un peu collée de façon artificielle au jeu mais cela ne gâche pas le plaisir que le jeu procure.

Mécanique solide et simple

Essentiellement, Wild Space est un jeu de collection d’ensemble. Pour faire des points, vous devrez avoir plusieurs membres d’équipage de la même famille ou bien des représentants de chacune des familles. Vous devrez accueillir des émissaires qui orienteront vos choix car, s’ils ne donnent pas des points directement, ils orientent vos choix en vous donnant des points pour un type d’équipage ou un autre (vos missions) ou pour les compétences de vos membres d’équipage.

Le tout peut sembler abstrait, et c’est un peu vrai, mais c’est tout de même assez simple. L’iconographie est assez facile à comprendre et vous vous passerez rapidement de la section référence. On vous demandera différentes combinaisons entre les six espèces d’animaux et les six spécialités (métiers/compétences) de ceux-ci. Rien de neuf, vous me direz, mais ce n’est pas ce qui distingue le jeu des autres.

Spécialité : les combos

Le but du jeu, hormis d’avoir du plaisir, est de faire le plus de points. Pour y arriver vous disposez de cinq vaisseaux qui pourront faire deux actions chaque sur la planète (tuile d’actions) sur laquelle ils se poseront. Deux planètes sont accessibles dès le début de la partie, une autres lorsque vous aurez trois membres d’équipage, une autre après six et une dernière après neuf. Vous aurez donc dix actions pour optimiser votre équipage. La plupart des cartes vous offrent soit des points de victoire, soit la possibilité d’avoir des bonus ou mieux encore de pouvoir piger ou poser une autre carte. C’est là que le jeu nous révèle toute sa saveur. Avec un peu de planification dans l’ordre dans lequel vous allez jouer vos cartes, il vous sera possible de faire un enchainement de deux, trois, quatre et peut-être même cinq cartes. Il y a quelque chose de très satisfaisant à faire un combo de la sorte qui nous donnera un maximum de points. Lorsque tous les joueurs auront fait leurs dix actions, la partie se termine et le capitaine avec le plus de points remporte la partie.

Pourquoi vous aimerez

La mécanique de Wild Space est très efficace, on veut créer des combos d’enfer qui nous permettront de faire plus de points. Le thème est un peu plaqué mais les illustrations sont très belles. Ça aide un peu à garder le thème du jeu à l’esprit. Si vous avez aimé l’aspect combo du jeu Très Futé, vous aimerez la mécanique de pose de cartes de Wild Space. C’est rapide, efficace et on a juste le goût de recommencer. On le trouve présentement en version bilingue anglais/français ce qui est plutôt agréable. Wild Space est un “filler” facile à apprendre et engageant pour les joueurs novices comme pour les plus vétérans. J’ai bien aimé mon expérience et si vous aimez enchaîner les combos, vous aimerez également jouer à Wild Space.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

J’te gage que… la nouvelle édition est encore plus folle !

C’est dans notre plus grand plaisir que J’te gage que, le tout premier jeu publié …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.