Corpse Party - Blood Covered : Tome 05

Corpse Party – Blood Covered : Tome 05

Corpse Party – Blood Covered : Tome 05 est disponible depuis peu. Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Je suis toujours impatiente de découvrir les nouveaux volumes de cette série. En effet, je trouve les mangas grandement plus plaisants à lire que j’ai eu du plaisir à visionner l’anime qui était bien, mais beaucoup trop précipité. Donc sans plus attendre, voici ce que j’ai pensé de ce cinquième volume.

  • Titre original : コープスパーティー BloodCovered
  • Dessin : Shinomiya Toshimi
  • Scénario : Kedouin Makoto
  • Éditeur VF : Mana Books
  • Année : 2023
  • Type : Shonen
  • Genre : Drame, Horreur, Surnaturel
  • Nombre de tomes : 5 (en cours)
  • Critique : Tome 01Tome 02 | Tome 03 | Tome 04

Corpse Party - Blood Covered : Tome 05

Synopsis

Yuka est toujours en compagnie de Yuuya Kizami, un courageux et gentil jeune homme d’une autre école. Elle est bien loin de se douter de la nature en réalité violente et sadique qu’il cache… Yuka pourra-t-elle se sortir de cette situation ?

Mon avis

Ensemble, c’est moins terrifiant

Corpse Party – Blood Covered : Tome 05 tourne majoritairement autour de Satoshi. Après avoir été séparé de sa petite sœur, le voile tombe. Devant Yuka, il jouait les garçons courageux, mais c’est, en réalité, un trouillard. Ce n’était qu’une façade. Désormais seul, la panique s’empare doucement de lui. Du moins, jusqu’à ce qu’il tombe sur Naomi. De nouveau, il porte son masque de jeune homme courageux afin de venir en aide à la demoiselle en détresse. En effet, celle-ci est totalement désorientée. Suite à la mort de Seiko, elle ne sait plus où donner de la tête ! Et c’est tout à fait normal.

Ce n’est pas de ta faute

La folie s’empare peu à peu de Naomi alors qu’elle reçoit un message de la part de Seiko qui la fait immédiatement culpabiliser. En effet, le message ne s’étant pas rendu dans sa totalité, elle croira que Seiko s’est suicidée à cause d’elle et non pas à cause de la malédiction. Heureusement, Satoshi trouvera, entre temps, le téléphone de Seiko et verra la totalité des messages. Il s’agissait d’un malentendu. Seiko n’en voulait pas à son amie. Au contraire. Sans le secours de Satoshi, Naomi aurait peut-être été absorbée par la malédiction, mais tout est bien qui finit bien. Du moins, pour l’instant. En dehors de cela, on ne peut s’empêcher de se demander comment va la petite Yuka qui est malheureusement seule avec un psychopathe, depuis qu’elle a été séparée de son grand frère

« On en sortira ensemble, de cette école qui pue ! Main dans la main !  »

En conclusion

Pour résumer, la fin s’accorde particulièrement bien avec ce qui s’en vient. Toutefois, de nombreuses questions demeurent toujours sans réponse. L’emphase est beaucoup mise sur Satoshi. On apprend un peu plus à le connaître. Et bien, qu’au début, je n’aimais pas le personnage qu’est Satoshi, dans Corpse Party – Blood Covered : Tome 05, j’ai appris à l’apprécier davantage. J’ai vraiment aimé le fait qu’il prenne soin de Naomi et qu’il soit là pour elle au bon moment, qu’il ait les bons mots à lui offrir afin de l’apaiser. Je ne regrette que la page se trouvant à la fin du volume où on voit les personnages féminins nus qui, je vous le rappelle, sont tous mineurs. Était-ce nécessaire ? Comme pour les précédents volumes, ma réponse est : absolument pas.

J’aime

  • L’ambiance
  • Les nouvelles informations obtenues concernant l’école où se trouvent nos protagonistes

J’aime moins

  • Le dessin érotique à la fin du volume qui n’était pas nécessaire

La copie du manga Corpse Party – Blood Covered : Tome 05 a été offerte par Interforum Canada.

Corpse Party - Blood Covered : Tome 05

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Super !

Toujours aussi prenant !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Découverte manga : Backhome

Backhome est un manga horrifique dans lequel nous suivons une héroïne à la recherche d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.