ASTLIBRA Revision : le destin repose sur les plateaux de la balance

Astlibra Revision est l’accomplissement de 15 ans de travail. En fait, 14 années de développement et une année de révision du projet, ce qui explique le titre. Vous serez surpris d’apprendre que la majeure partie du développement vient d’une seule personne : le développeur indépendant japonais KEIZO. Qu’est-ce qu’Astlibra Revision ? C’est un RPG d’action à saveur rétro utilisant un espace en 2D. Il utilise les principes des metroidvanias pour la navigation et s’inspire des RPGs classiques de l’époque pour son contenu. Il y a beaucoup d’options pour le combat, mélangeant les attaques avec armes et l’utilisation de la magie. Ce monde est rempli de monstres de toutes les tailles. À première vue, ça m’avait l’air d’un projet très intéressant. La question est donc : est-ce que toutes ces années de travail ont donné au final un produit à la hauteur ?

  • Studio de développement : KEIZO
  • Éditeur : WhisperGames
  • Plateformes disponibles : PC (Steam), Nintendo Switch
  • Plateforme de test : Nintendo Switch
  • Classement : M pour Mature
  • Prix : 28,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Changer le cours de l’histoire

L’histoire est l’un des points les plus forts de ce jeu. J’ai été impressionné et surpris à plusieurs moments. On ne cesse de nous envoyer des moments inattendus ce qui rend l’aventure plus excitante et difficile à prédire. Présenté en chapitres, ils font un peu penser à un anime avec l’intro jouée à chaque début de nouvel épisode. Le protagoniste n’a pas de nom et est muet. Tiens, ça fait penser à un héros en vert… enfin, on ne comprends pas ce qu’il dit. Son compagnon Karon le corbeau parle pour lui, d’une certaine façon. L’oiseau parle parfois un peu trop, ce qui rend le dialogue (ou le monologue) un peu malaisant à certains moments. Sinon, il y a plein de personnages intéressants que vous rencontrerez. Le héros pourra voyager dans le temps avec un objet magique et changer l’histoire, ce qui apportera son lot de rebondissements. Attendez-vous à du drame, à des moments qui vont vous toucher. J’ai noté par moments de la mauvaise traduction dans certains textes mais il n’y en avait pas trop pour ruiner quoi ce soit. En gros, j’ai bien aimé l’histoire d’Astlibra.

Astlibra Revision

Maître corbeau tenait dans son bec… une branche

Ce qui m’a impressionné en jouant, c’est de voir comment on évolue dans Astlibra. Au début, pour vous défendre, Karon cherchera désespérément quelque chose et trouvera… la branche d’un arbre ! Vous partez donc avec presque rien puis petit à petit, vous obtiendrez ce qu’il faut pour obtenir des meilleures armes et des meilleures armures. On passe du bouclier de bois à celui de cuir et de métal et ainsi de suite. Chaque pièce d’équipement a ses avantages et ses désavantages. Dans les magasins, il ne suffit pas que d’avoir l’argent, il faut aussi avoir les ressources matérielles pour tout fabriquer. On vous fait travailler pour mériter chaque objet que vous voudrez posséder. La progression peut parfois paraitre lente, mais elle est logique et on ne saute pas du petit couteau à la hache à deux mains. Ça fait beaucoup penser aux RPGs médiévaux classiques qui avaient une évolution similaire de l’équipement.

Comme un dragon

Ce RPG est très diversifié pour l’amélioration de statistiques et l’apprentissage de talents. Il y a tellement d’options. La façon d’augmenter ses statistiques est très particulière. Le menu « grow » est assez spécial, voir un peu bizarre. On débloque un à la suite de l’autre sa magie, sa défense, sa vitesse, etc., sur une ligne qui va dans plusieurs directions, comme un labyrinthe ou un casse-tête. Il faut dépenser de la « force » : des sortes de cristaux de couleurs que l’on obtient en vainquant les ennemis. Les choix sont donc multiples et offrent beaucoup de possibilités d’évolution. C’est là que vous pourrez obtenir des talents.

Astlibra Revision

Le héros peut utiliser des sorts (qu’on appelle « talents ») qui feront beaucoup de dommages. Pour un instant, il se transformera en dragon rouge et crachera du feu. D’autres talents feront émerger du sol un gros rocher pointu ou obtenir l’aide d’une fée de glace. L’exécution de ces talents est assez simple : il ne suffit que de tenir un bouton et entrer une petite série de deux flèches directionnelles. J’aime bien ces talents, car si on améliore considérablement son niveau de magie, ces attaques peuvent devenir très dévastatrices et pratiques contre les boss.

Karon vous suit partout et peut obtenir des habiletés qui vous aideront au combat. Vous trouverez des cristaux verts qui serviront à débloquer plusieurs trucs pratiques. Comme la possibilité de voir la faiblesse de l’ennemi, être capable de savoir combien de coffres sont cachés sur la carte, pouvoir tenir son bouclier dans les airs et plusieurs autres. Le truc, c’est que vous ne pourrez pas tout activer car le nombre de cristaux que vous aurez sera limité. Vous devrez donc faire des choix sur les avantages que vous voulez. Ce qui est bien, c’est qu’on peut retirer et remettre les cristaux n’importe quand donc on peut s’adapter à toutes situations, selon les besoins.

Astlibra Revision

Balance ascendant héros du temps

Comme mentionné plus tôt, vous trouverez un objet très important qui aura plusieurs fonctions. La balance peut être utilisée pour ajouter d’autres avantages à votre personnage. La majorité des objets que vous trouverez pourra être mis sur les plateaux de la balance. Ce que j’aime du concept, c’est que chaque objet a un poids. En mettant des trucs sur les plateaux, vous obtiendrez des bonis (ou pas) selon le résultat. L’idéal est de trouver des items du même poids car les bonis de ceux-ci seront appliqués au maximum. Il y a donc plein de possibilités.

Le pouvoir majeur de la balance est la possibilité de revenir dans le temps. On peut revenir dans des endroits normalement inaccessibles car ils sont dans des chapitres passés. Le jeu va aussi vous envoyer dans le passé face à des situations critiques. Beaucoup de moments inattendus se présenteront à vous.

Un design très familier

Comme les autres metroidvanias, on emprunte un peu de ces classiques et on les applique au jeu. Dans ce cas-ci, à plusieurs endroits, vous aurez à faire beaucoup d’aller-retours. D’habitude, tout est relié ensemble, mais ici, c’est un peu plus fragmenté. Les cartes séparées en chapitres ne sont pas tellement longues, donc le côté répétitif se fait beaucoup plus sentir. À plusieurs moments, j’avais hâte d’en avoir fini avec des chapitres pour pouvoir voir autre chose.

Astlibra Revision

Pour l’action, c’est assez particulier. C’est comme un mélange de Castlevania et de Devil May Cry. On utilise le principe des combos sur les ennemis. Plus vous faites de dommages, plus vous risquez de « briser » l’ennemi et il deviendra vulnérable. Les combos augmentent aussi une jauge qui vous permettra d’utiliser les talents magiques. Plus le combo est haut, plus des bonis temporaires s’ajouteront à votre attaque et défense. Le bouclier est très important dans ce jeu. Il faut apprendre rapidement à bloquer pour survivre. Évidement, on ne peut bloquer les attaques à l’infini car à un moment donné, votre défense sera brisée temporairement.

Les batailles contre les boss vont être brutales, voir même parfois longues. Ils sont énormes, ils ont beaucoup d’énergie et ils sont tenaces. Il faut être prêt pour les affronter et même que parfois, j’ai dû abandonner et retourner pour monter mon niveau d’expérience. Ensuite, aller chercher des meilleures armes pour avoir une meilleure chance. Évidement, tout va dépendre du niveau de difficulté que vous choisirez, mais moi, j’ai joué à normal et les boss n’étaient jamais faciles. On peut choisir des niveaux plus difficiles et ils sont impitoyables. Si vous aimez de la difficulté comme les Dark Souls, vous serez servi.

Une fine ligne

J’ai trouvé les graphismes d’Astlibra assez particuliers pour plusieurs raisons. Clairement on a voulu reproduire une ambiance un peu rétro mais avec des décors très détaillés. Certes, j’ai adoré l’apparence des différentes cartes : elles sont superbes et on dirait presque des peintures. Cependant, les différentes structures rocheuses ou de bois qu’on peut monter et descendre dans un niveau sont un peu bizarres et parfois mal placées. Ça peut rendre certaines sections un peu frustrantes, surtout quand elle sont pleines de monstres. Parfois, on ne sait pas où se placer et ça rend un peu l’expérience désagréable.

Astlibra Revision

Pour ce qui est du design des ennemis et de leurs animations, ça laisse à désirer. Est-ce qu’on a voulu utiliser un style rétro ou est-ce que la qualité n’est pas tout à fait au rendez-vous ? La ligne est mince et c’est difficile à dire dans plusieurs cas. Il y en a plusieurs qui auraient mérité un peu plus d’attention. Pour ce qui est des boss, rien à redire. Ils sont spectaculaires et franchement bien faits.

Parlons de la qualité sonore en deux temps. Premièrement, je dois dire que la musique est fantastique. Il y a plusieurs bonnes pièces qui m’ont impressionné, alors chapeau. Par contre, je ne peux en dire autant pour les effets sonores. Les sons peuvent parfois être étranges à l’oreille et même on peut noter une mauvaise qualité audio pour certains d’entre eux. Ça ne ruine pas l’ambiance, mais à certains moments, on se demande ce qu’on vient d’entendre.

Le résultat d’un long projet

Astlibra est un bon jeu, malgré quelques défauts. Je pense que KEIZO a fait un travail colossal après toutes ces années. C’est impressionnant de voir que la majorité de ce qu’on voit et joue vient d’une seule personne. Si vous aimez les jeux de ce genre, je pense que ça vaut la peine de lui donner une chance. En plus, son prix est quand même bas et si ce n’est pas assez, vous pouvez toujours tester la démo du jeu. Ce jeu est la preuve que si on n’abandonne pas, on peut réaliser de grandes choses.

Astlibra Revision

J’aime

  • L’histoire intéressante et imprévisible
  • Beaucoup d’avantages différents qu’on peut appliquer au héros
  • Les jolis décors

J’aime moins

  • Certains chapitres peuvent devenir répétitifs assez vite
  • Le design et l’animation de plusieurs ennemis ne sont pas au point
  • Le concept des lignes pêle-mêle des « skills » pour améliorer ses statistiques est bizarre

La copie de ASTLIBRA Revision a été fournie par WhisperGames.

Astlibra Revision

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Bon

Un jeu d'action RPG à saveur classique. Imparfait mais suffisamment bien pour ceux qui aiment une bonne histoire et un grand défi.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Banishers Ghosts of the New Eden

Banishers : Ghosts of the New Eden – La vie appartient aux vivants

Banishers : Ghosts of the New Eden est disponible depuis le 13 février 2024. Personnellement, lorsqu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.