Assassin’s Creed Mirage : une ambiance de bazar du Moyen-Orient pour la sortie du jeu

La franchise de jeux vidéo Assassin’s Creed célèbre son 15e anniversaire et le prochain titre, Mirage, se veut être un retour aux sources. Pour célébrer l’événement, le studio Ubisoft Montréal nous a invité à découvrir les nouveautés du jeu et ses liens avec le riche héritage de la franchise. C’est dans une salle décorée comme un marché du Baghdad du 9e siècle que nous avons été reçus, où il nous a été possible de tester le jeu..

Un jeu qui célèbre l’héritage de la franchise en retournant à ses sources

Durant la présentation faite par un des directeurs du jeu, nous avons appris que Mirage reprendra les thèmes et les mécaniques qui ont fait la renommée de la franchise. Plusieurs amateurs de la première heure ont été déçus que les titres les plus récents aient laissé tomber le côté furtif, parkour et assassinat à la lame cachée, pour devenir un jeu de rôle à monde ouvert. Non seulement Mirage revient aux sources du côté ludique, mais aussi l’aspect historique, l’action se déroulant dans des lieux similaires à ceux du tout premier titre, sorti en 2007. On retrouvera donc les nombreuses options pour traquer et éliminer les cibles ennemies, sauter d’un toit à l’autre et effectuer le célèbre saut de l’ange.

On retrouve un Basim au début de sa carrière parmi Ceux qui sont cachés, le groupe qui deviendra la Confrérie des Assassins
Basim, un personnage qu’on a connu dans le jeu Assassin’s Creed Valhalla, est la vedette dans Assassin’s Creed Mirage.

Un des invités de la conférence était Raphaël Weyland, un historien qui avait pour tâche de s’assurer que l’environnement du jeu soit le plus respectueux possible du contexte historique. « Nous n’avons pas de traces physiques de la ville de Baghdad telle qu’elle existait au 9e siècle de notre ère. Les immeubles étaient construits surtout de boue séchée qui n’a pas survécu à l’usure du temps, contrairement à la pierre et le marbre des ruines de la Rome antique. Aussi, une invasion mongole au 12e siècle avait complètement rasé la ville. Nous n’avions donc que des traces écrites des voyageurs qui ont visité la ville à cette époque comme information. »

Une autre tâche que Raphaël a accomplie est de s’assurer que les nombreux détails du jeu respectent le plus possible le contexte de l’époque, que ce soit les vêtements ou les habitudes de vie des habitants. « Baghdad au 9e siècle était un point très important pour le commerce, les arts et la science. C’était aussi une des plus grandes villes du monde et l’une des rares à avoir une population qui dépassait le million d’habitants. On y retrouvait des gens de plusieurs cultures et religions, qui coexistaient la plupart du temps dans la paix. Mais c’était aussi une époque de grands changements et l’empire Abbassid commençait son déclin. »

Les mouvements de Basim seront familiers à ceux qui ont joué aux premiers titres de la franchise
Assassin’s Creed Mirage est un retour aux sources pour la franchise qui s’était un peu éloignée de son côté « Assassin » dans les derniers titres.

Donc, lorsque vous parcourrez les toits de Baghdad, prenez un peu de temps pour vous arrêter et observer les détails qui vous entourent. Vous pourriez faire de belles découvertes !

Site officiel

Nous avons eu droit à d’autres surprises que nous ne pouvons pas dévoiler pour le moment. Restez à l’affût !

Nous tenons à remercier Ubisoft Montréal pour l’invitation à l’événement.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Salon Rétro-Geek 2024

Salon Rétro-Geek 2024 : une première édition qui s’annonce riche !

Prochainement aura lieu la première édition du Salon Rétro-Geek qui aura lieu à Inverness. Notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.