Two Point Hospital : Close Encounters – Quand la Zone 51 perd le contrôle

Two Point Hospital : Close Encounters est le troisième contenu téléchargeable du jeu de gestion. Avec l’extension Bigfoot, nous nous retrouvions en montagne. Ensuite, avec Pebberley Island, c’était au tour des îles tropicales de faire leur apparition. Eh bien, cette fois-ci, avec Two Point Hospital : Close Encounters, nous nous retrouvons dans les rues de Goldpan, là où planent des rumeurs concernant nos amis les extraterrestres.

Two Point Hospital : Close Encounters - Quand la Zone 51 perd le contrôle

Des tonnes de nouveautés toujours aussi originales

Qu’est-ce que ce troisième contenu téléchargeable a à nous offrir ? Pour commencer, vous aurez la chance de pouvoir gérer trois nouveaux hôpitaux. Néanmoins, sachez que dans les parages, il y a la rumeur d’une rencontre du troisième type. Comme d’habitude, vous allez devoir gérer tout ce gros foutoir. Entre les maladies qui rendent les civils un peu cinglés et les visites d’extraterrestres, saurez-vous diriger vos nouvelles cliniques ?

En plus des trois nouveaux hôpitaux, vous pourrez faire l’acquisition de trois nouvelles machines entièrement animées. Pour ce qui est de vos patients, ceux-ci auront 11 maladies inédites et 34 maladies au total. Entre autres, vous pourrez soigner certains malades gravement atteints de manque d’humanité ou de divergencéphalite foudroyante. Rien que ça. Vous aurez de nouvelles interactions ainsi qu’un peu de nouveauté au niveau de la bande sonore. De plus, vous aurez davantage d’objets de personnalisation !

Avec Two Point Hospital : Close Encounters , les extraterrestres entre en scène lorsque vous gérez les hôpitaux. Il ne s’agira pas de les trouver à l’aide d’une compétence ou d’une machine. En réalité, vous devrez garder un œil sur vos patients afin de trouver ceux qui vous semblent suspects. Il est fort à parier qu’il s’agira d’un de nos cousins cosmiques qui tente de créer des problèmes dans votre établissement. À part nous distraire quelques instants, avouons-le, les extraterrestres n’apportent pas grand-chose de plus à notre façon de jouer. La difficulté n’en est pas changée. Ce que nous offre réellement ce contenu téléchargeable, c’est les quêtes, les décorations et les nouvelles maladies. Ce contenu téléchargeable nous offre de nombreuses heures additionnelles de jeu. Malheureusement, il aurait été sympathique que les extraterrestres aient plus d’impact sur la difficulté ou sur notre façon de gérer l’hôpital.

En conclusion…

Avec toutes les nouveautés des plus originales que nous apporte ce contenu téléchargeable, pourquoi hésiter ? En plus d’augmenter la durée de vie du jeu, Two Point Hospital se démarque, une nouvelle fois, avec son humour loufoque. Two Point Hospital : Close Encounters est à posséder si on a aimé le jeu de base. Le nombre de nouvelles personnalisations des hôpitaux est très correct et il en est de même pour les nouvelles maladies. Avec trois hôpitaux en plus, on a de quoi passer encore plusieurs heures devant le jeu. Je regrette tout de même le fait que les extraterrestres ne soient pas plus présents que cela. Il y aurait eu de quoi faire bien plus, selon moi. Néanmoins, il s’agit là d’une très bonne extension.

J’aime

  • L’ajout de trois nouveaux hôpitaux
  • La bonne durée de vie par rapport au prix
  • Les nouvelles maladies toujours aussi loufoques
  • Le nombre de nouveaux éléments de personnalisation

J’aime moins

  • Le fait que les extraterrestres ne soient pas plus impliqués que cela

La copie de Two Point Hospital : Close Encounters a été fournie par l’éditeur pour cette critique.

Two Point Hospital : Close Encounters

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Un bel ajout !

Si vous avez aimé le jeu de base, vous devriez apprécier ce contenu téléchargeable. Cela apporte un petit plus tout en augmentant la durée de vie. De plus, le rapport qualité/prix est très bien !

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Ma liste incroyable de jeux – The 39 Steps

Adapté d’un roman de John Buchan, The 39 Steps est une histoire interactive franchement bien …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.