Trésors oubliés – Un trio de classiques pour l’Halloween

L’Halloween approche à grands pas et une belle façon de souligner l’événement pour nous les geeks est de se donner quelques bonnes émotions fortes devant notre écran. Les jeux d’horreur sont légion aujourd’hui, mais ils ne datent pas d’hier. Voici trois suggestions de jeux classiques qui vous feront frissonner d’effroi.

Phantasmagoria – Un des jeux les plus controversés de l’histoire

La créatrice de jeux d’aventures Robera Williams nous avait habitués à des jeux basés sur des contes de fées classiques avec sa série King’s Quest. Elle a donc pris pas mal de joueurs par surprise en 1995 lorsqu’elle a produit Phantasmagoria, un jeu d’horreur sanglant où se mêlent possession démoniaque, violence sexuelle et scènes d’horreur brutales.

À sa sortie en 1995, Phantasmagoria avait suscité énormément de controverse.
Phantasmagoria est sorti alors que les jeux d’aventure avec vidéo étaient au sommet de leur popularité

Le joueur incarne le personnage d’Adrienne Delaney, une écrivaine. Elle et son conjoint Dan se sont acheté une demeure antique dans un petit village de la Nouvelle-Angleterre, malgré les avertissements de la population locale. Elle soutient que la maison serait hantée par l’esprit d’un ancien propriétaire, le magicien de scène Zoltan « Carno » Carnovasch. Carno aurait été marié cinq fois et chacune de ses épouses aurait disparu de façon mystérieuse. Alors qu’Adrienne explore la maison, elle découvre une chapelle condamnée et libère accidentellement un esprit qui s’empare de Don. Ce dernier commence alors à agir de façon agressive avec Adrienne qui devra trouver la clé pour se sauver et possiblement son conjoint.

Phantasmagoria est sorti alors que la mode du jeu d’aventures en séquences vidéo (FMV) battait son plein. Afin de pouvoir contenir toutes ses vidéos, le jeu était séparé en sept chapitres, chacun étant contenu sur un disque compact. C’était alors un record pour le nombre de disques pour un seul jeu. À sa sortie, le jeu a connu immédiatement la controverse vu son contenu pour adultes. Une scène de viol avait particulièrement attiré l’attention par sa brutalité, ce qui a fait que le jeu a été banni dans plusieurs pays du monde, comme en Australie. Aujourd’hui, les scènes d’horreur du jeu peuvent encore surprendre, mais elles sont plutôt tièdes comparées à ce qui passe dans plusieurs séries télé.

Pour les curieux ou ceux qui voudraient revivre leurs émotions d’antan, Phantasmagoria est disponible au coût de 13,09$ sur GoG. Lien pour achat.

Clive Barker’s Undying – Un jeu d’action et d’aventure créé par un maître de l’épouvante

L’auteur de romans d’horreur Clive Barker est bien connu des amateurs de films d’horreur. Il est l’auteur derrière Hellraiser et Candyman, deux séries de romans qui ont été adaptées avec succès au cinéma. En 2001, il a participé à la conception d’un jeu de tir à la première personne où l’horreur et l’action se mêlaient brillamment.

Un aspect du jeu particulier dans Undying est le pouvoir de voir des événements qui se sont déroulés dans le passé.
Clive Barker’s Undying est un mélange de jeu de tir et d’aventure où le joueur doit résoudre des énigmes tout en affrontant des ennemis.

Patrick Galloway, le héro de l’histoire, est un vétéran de la Première Guerre Mondiale. Après avoir participé à ce conflit, il s’est découvert un talent pour dénicher et bannir les esprits maléfiques. Il est alors appelé au chevet de son ami Jeremiah Covenant. Mourant et délirant, il explique à Patrick que lui et sa famille ont participé à un rituel démoniaque qui a ouvert un portail d’où sont jaillis une armée de créatures. Toute sa parenté a succombé à la folie et la mort et récemment, ses membres sont revenus à la vie sous des formes grotesques. Jeremiah supplie son ami de combattre les créatures et mettre fin à leur invasion.

Clive Barker’s Undying peut ressembler à un clone de plusieurs jeux de tir à la première personne de l’époque comme Half-Life et Unreal, mais ces similitudes ne sont que cosmétiques. Où le jeu se démarque est dans son style qui se rapproche plus du jeu d’aventure. Le joueur doit trouver des objets, les utiliser dans l’environnement et dispose d’outils en plus d’armes. L’un d’entre eux lui permet de visualiser des événements qui se sont déroulés dans le passé, ce qui lui donnera des indices sur la marche à suivre. L’horreur du jeu vient du style des ennemis qui sont des représentations torturées des membres du clan Covenant.

Le jeu est disponible sur Gog au coût de 7,79$. Lien pour achat.

Sanitarium – Voyage au bout de la folie

Sanitarium est un autre jeu d’aventure et d’horreur. Contrairement à Phantasmagoria où l’effroi vient du visuel, Sanitarium opte plutôt pour une horreur plus psychologique. Comme son nom l’indique, le jeu se déroule dans un asile pour aliénés où le joueur vivra plusieurs niveaux de psychose.

Sanitarium n'inclut pas des séquences qui vous feront sauter de votre fauteuil, mais il provoque un sentiment de malaise et d'isolement.
Sanitarium est un jeu où l’horreur est psychologique, alors que l’on parcourt un voyage à travers différentes étapes d’une psychose.

Le personnage principal, Max, se réveille dans un asile délabré après avoir été victime d’un terrible accident de la route. Son visage couvert de bandages et ne se rappelant plus de rien, il devra explorer son environnement et rapiécer sa mémoire en visitant plusieurs dimensions de son psychisme. Ces sauts entre le monde réel et l’imagination du personnage principal font qu’il devient difficile de différencier ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas. Chacune des dimensions représente un niveau différent de psychose et sont plus bizarres les unes que les autres. Dans l’une d’elles, le joueur se retrouve dans un village peuplé d’enfants difformes et qui vient sous le joug d’une entité simplement appelée « Mère ». Une autre se déroule dans un cirque dément entouré d’un océan infini.

Ce qui se démarque dans Sanitarium est le sentiment de folie qu’il inspire. On en vient à douter de notre propre santé mentale alors qu’on accompagne le personnage principal dans son odyssée pour retrouver sa mémoire. La plupart des joueurs se rappelleront longtemps leur temps passé à jouer à Sanitarium.

Comme les autres titres dans cet article, Sanitarium est disponible sur le site de distribution GoG au coût de 13,09$. Lien pour achat.

Joyeuse Halloween !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

L’ONF présente La mère des os, juste à temps pour l’Halloween !

Tout juste à temps pour l’Halloween, l’Office national du film du Canada a mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *