À mettre à vos calendriers : projection du film The Room

Plusieurs sites web et publications spécialisées ont fait leur liste des meilleurs films de tous les temps. Dans la plupart des cas, le film Citizen Kane, réalisé par Orson Welles en 1941, s’illustre en tête de liste, ou du moins dans le top 10. C’est donc tout un « honneur » pour le film The Room d’avoir été classé comme « le Citizen Kane des mauvais films ». Sorti en 2003, le film est le produit de l’imaginaire de Tommy Wiseau, qui a réalisé, écrit, produit et été la star du long métrage. Le résultat final est un chef-d’oeuvre de travail bâclé avec un scénario sans queue ni tête, des performances d’acteurs pitoyables (en particulier celle de Wiseau) et plusieurs scènes qui ne mènent nulle part. Cependant, le film a acquis un succès culte au fil des années. Afin de vous faire découvrir cette oeuvre, le Cinéma du Parc organise une projection du film le 21 septembre prochain.

De gauche à droite, les acteurs Juliette Danielle, Tommy Wiseau et Greg Sestero
Le film met en vedette Juliette Danielle, Greg Sestero et Tommy Wiseau, qui l’a aussi écrit, produit et réalisé.

L’histoire

Le film raconte l’histoire de Johnny (Wiseau), un employé d’une banque de San Francisco. Il est fiancé à Lisa (Juliette Danielle), une jolie femme à qui il est entièrement dévoué. Cependant, cette dernière n’est pas amoureuse de son fiancé et jette son dévolu sur le meilleur ami de ce dernier, Mark (Greg Sestero). S’ensuit une série d’interactions entre ces trois personnages et plusieurs autres qui vont et viennent au fil des scènes qui se répètent allègrement.

Les faiblesses de ce film sont nombreuses et il est très difficile de le défendre. Cependant, à mon avis le film ne commet pas la pire erreur d’un film : il n’est jamais ennuyant. Le résultat final est presque fascinant par sa médiocrité et on attend impatiemment la prochaine ligne de dialogue qui sera immanquablement livrée de la pire façon qui soit. Voilà ce qui a fait que le film a atteint sa notoriété. De nombreux YouTubers ont couvert le film comme The Nostalgia Critic et Obscurus Luppa, ce qui a généré beaucoup d’intérêt. Enfin, l’an dernier, le film The Disaster Artist, mettant en vedette James Franco devant et derrière la caméra, a reçu un accueil triomphal de la critique. Le film racontait l’étonnante aventure derrière la création de The Room avec Franco dans le rôle de Tommy Wiseau.

The Room est reconnu comme un des pires films de tous les temps, ce qui ne l'empêche pas d'être très divertissant!
Le film est reconnu pour son scénario sans queue ni tête et l’étrange performance d’acteur de Tommy Wiseau.

À voir et revoir

La projection du 21 septembre est un événement récurrent au Cinéma du Parc. Plusieurs adeptes du film s’y retrouvent à chaque reprise pour dire les répliques du film tous en choeur, revêtir les costumes des personnages et lancer des cuillères en plastique vers l’écran. Ces projections sont similaires à celles du Rocky Horror Picture Show.

Il reste encore quelques billets disponibles pour la séance du 21 septembre, mais ils s’envolent rapidement. Le prix d’entrée est de 16$ en pré-vente et 21$ le soir même. Si vous êtes intéressés à passer une agréable soirée en écoutant le pire film de tous les temps, je vous recommande d’être des nôtres ce soir-là. Nous vous écrirons un article sur nos impressions de la soirée peu de temps après l’événement.

Site officiel du Cinéma du Parc | Page IMDb de The Room

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Night Is Short, Walk On Girl : film d’animation haut en couleurs

Le directeur Masaaki Yuasa (Devilman Crybaby, Lu Over The Wall) frappe très fort avec son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *