The Messenger Picnic Panic – Un ninja sous les Tropiques

Un jeu indie qui m’avait particulièrement marqué l’an dernier est The Messenger, produit par le studio indépendant basé dans la ville de Québec, Sabotage Studio. Un véritable hommage aux jeux de plateforme ultra difficiles de l’époque de la NES, en particulier Ninja Gaiden, le jeu m’avait séduit par son action implacable, sa musique entraînante et son sens de l’humour décapant. The Messenger a remporté un bon succès tant au niveau de la critique que du public. Pour ceux qui seraient parvenus à surmonter le niveau de difficulté très élevé du jeu, les développeurs ont récemment lancé un module d’extension gratuit intitulé Picnic Panic. Se déroulant dans un décor paradisiaque des Tropiques, l’extension n’est toutefois pas une partie de plaisir à la plage, mais un nouveau défi brutal pour les joueurs.

  • Studio de développement : Sabotage Studio
  • Éditeur : Devolver Digital
  • Plateformes disponibles : PS4, Nintendo Switch, PC
  • Plateforme de test : PC
  • Classement ESRB : E10+
  • Prix : gratuit pour les propriétaires du jeu de base
  • Site officiel
  • Page Steam
L'extension Picnic Panic débute avec une séquence de surf palpitante sur les eaux bleues de l'océan
Picnic Panic contient son lot de boss de fin de niveau gigantesques qui mettront les nerfs des joueurs à rude épreuve

Afin d’accéder au contenu supplémentaire inclus dans l’extension, le joueur doit avoir complété le jeu de base, ce qui est en soit toute une tâche. Après avoir savouré un très court répit, le ninja reçoit une tâche de son maître (qui semble ne jamais l’avoir rencontré auparavant), aller rencontrer un mystérieux visiteur près des quais. Ce dernier s’avère être le nécromancien à courte taille que le ninja avait vaincu dans le jeu de base. Il apprendra que les habitants de l’île de Voodkin ont récemment été kidnappés par un sinistre démon et c’est seulement lui qui pourra les sauver. Mais, sans le savoir, il a fait le premier pas vers un piège…

Picnic Panic se joue presque de la même manière que le jeu de base, à l’exception de certaines sections, comme celle qui sert d’introduction, où le joueur contrôle une planche de surf qu’il devra manœuvrer afin d’éviter des obstacles et attraper des bonis. Chaque niveau contient son lot d’ennemis à affronter, de pièges à éviter et de sauts périlleux à accomplir. Le joueur aura à utiliser toutes les habiletés qu’il aura déverrouillées durant le jeu de base et plusieurs nouvelles s’il souhaite compléter tous les niveaux de l’extension. Chacun de ces derniers se termine par un combat contre un des boss qui ont chacun une façon d’attaquer et de se défendre qui variera durant le combat.3r

Passer dans un portail temporel fera passer le jeu du mode 8 à 16 bits et vice-versa
Comme dans le jeu de base, vous aurez à passer du mode 8 à 16 bits à plusieurs reprises pour venir à bout de certains puzzles

Ce qui faisait le charme du jeu de base, la nostalgie des jeux de plateforme des années glorieuses des consoles 8 et 16 bits, est bien de retour dans Picnic Panic. À plusieurs reprises, le joueur aura à passer au travers de vortex temporels qui le feront passer entre les deux générations de consoles, ce qui modifiera les graphiques, la musique et les effets sonores du jeu. Aussi, passer par ces portails sera nécessaire car à plusieurs reprises la voie vers l’avant est seulement disponible dans un des deux modes. Curieusement, la météo changera également. Alors que le ciel est clair et que le soleil brille dans le mode 8 bits, des nuages d’orages et une pluie torrentielle accompagnent le héros quant il passe au mode 16 bits.

C’est toujours un plaisir d’avoir à reprendre les sections du jeu à plusieurs reprises et se faire rabrouer par le démon Quarble à chaque fois que l’on perd la vie. Heureusement que les points de vérification sont nombreux, ce qui fait qu’on ne perd pas beaucoup de terrain lorsque l’on perd pied. Cependant, la barrière d’avoir complété le jeu de base fera en sorte que plusieurs joueurs n’expérimenteront jamais le contenu inclus avec Picnic Panic. Il aurait été bien d’avoir pu commencer une nouvelle partie dans l’extension. Peut-être que Sabotage Studio offrira cette possibilité dans une future mise à jour.

Vous n'aurez pas beaucoup de temps d'admirer les paysages paradisiaques avec tous ces ennemis qui veulent votre peau!
Picnic Panic mettra vos cellules grises à l’épreuve autant que vos pouces avec ses nombreux puzzles

En conclusion, il est impossible de ne pas recommander Picnic Panic à ceux qui sont déjà accros au jeu de base vu qu’il est offert tout à fait gratuitement. Alors, retroussez-vous les manches, essuyez la sueur sur votre front et préparez-vous à appuyer sur le bouton Redémarrer continuellement !

The Messenger Picnic Panic

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Picnic Panic est un module d'extension gratuit pour The Messenger qui offre de nouveaux défis brutaux sous le chaud soleil des Tropiques

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Dead by Daylight : quand Stranger Things rejoint la tuerie

C’est donc le 17 septembre 2019 que Dead by Daylight : Stranger Things Chapter, le dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.