[Techno] La tablette est elle pour l’école ?

Il y a deux ans je commençais mon parcours universitaire. Enseignement de l’anglais langue seconde. Beaucoup de notes et de travaux écrits. Pratiquement dès le début, un de mes amis m’a prêté son iPad pour que je puisse travailler un peu avec. C’est dès ce moment que j’ai pu démystifier la question suivante : est-ce qu’une tablette est viable pour l’école ? Absolument.

Les gens ne se rendent pas compte à quel point les programmes de base pour l’école sont facilement accessibles sur d’autres plateformes. Voici comment je m’y prenais :

Premièrement, la meilleure chose à faire en recevant sa tablette ou son portable, c’est de mettre au point un compte Dropbox et d’installer l’application sur les ordinateurs utilisés. Cela fait en sorte que si l’on travaille directement dans son répertoire, Dropbox s’assure que tous nos fichiers sont mis à jour, sur TOUS les ordinateurs utilisés. Cela élimine les problèmes de « J’ai oublié mon portable je n’ai pas mes notes ».

Ensuite, la meilleure chose à faire pour optimiser son expérience, c’est d’aller chercher un clavier Bluetooth portable. Ne le cachons pas, un clavier tactile c’est très beau, mais ce n’est absolument pas pratique. Donc, un clavier comme l’officiel clavier sans fil d’Apple (http://store.apple.com/us/product/MC184LL/B/apple-wireless-keyboard) ou autres produits à 90 % similaires (http://www.amazon.com/HP-FB344AA-AC3-TouchPad-Wireless/dp/B0055QYJK6) sont excellents. La durée de vie des batteries est longue, pour la majorité des jeunes d’aujourd’hui taper va plus vite que d’écrire, et dans un cours de psychologie, on n’a pas le temps de revenir à l’arrière pour corriger les fautes de frappe du clavier tactile qui rendent les notes illisibles !

Puis, avoir un bon logiciel de traitement de texte vous sauvera du temps, mais n’est pas nécessaire. Je m’explique : si vous utilisez Dropbox, vous pouvez taper à toute vitesse vos documents et les ouvrir chez vous. Donc, les notes de cours n’ont pas besoin d’être retapées, mais si vous commencez des travaux, vous n’avez qu’à sauter sur l’ordinateur à domicile, corriger les fautes, resauvegarder le fichier et c’est réglé. Ça vous donne aussi la chance de vous relire très souvent (ça m’a souvent aidé). J’utilise personnellement Google Docs maintenant que je n’ai plus de travaux à remettre, mais sur le iPad je prenais simplement des notes avec l’application du même nom, que je synchronisais avec Dropbox.  

Bon, on sait tous que personne n’est parfait, et aujourd’hui la petite faiblesse de tous est Facebook et les jeux sociaux. Pas de problème, iPad est là pour ça ! Android aussi d’ailleurs. Google + et Facebook sont tous deux offerts sur tablette, ainsi qu’une quantité incroyable de jeux et d’applications variées pour vous aider à passer le temps. Avec la possibilité de faire du multitâche, la tablette est désormais aussi viable qu’un ordinateur portable pour l’école. Le professeur dit quelque chose d’important ? Pesez deux fois sur le bouton menu, allez chercher votre application de traitement de texte de votre choix et tapez. C’est fini ? Faites l’opération contraire, rien n’est perdu !

Un point de plus que j’ai adoré est la portabilité de la tablette. Je suis un homme de simplicité (à mes heures). Ouvrir mon ordinateur durant la pause du midi pour écouter mes émissions à rattraper ou ma musique, c’est long et pas portatif, dur à trimbaler une fois ouvert. Par contre avec la tablette, j’ai mes travaux, ma musique, mes émissions, mes jeux, et c’est beaucoup plus portatif. Ce qui fait que 15 minutes avant que le cours commence, je n’ai qu’à soulever ma tablette et partir en continuant de consommer le média de mon choix, plutôt que d’avoir à ranger mon portable et le ressortir qu’une fois installé dans la classe.

Plusieurs personnes diront peut-être que 90 % des choses décrites ici ne s’appliquent pas toujours, mais dans mon cas, elles s’appliquent. Je vais à l’université avec un portable de 19’’ haute performance (que je n’avais pas acheté pour l’école, mais puisqu’il est là…), donc ç’a été tout un contraste dans l’utilisation !

Mais même avec un portable plus petit, ouvrir le panneau et réveiller le système d’exploitation n’est souvent pas aussi rapide que d’ouvrir une tablette.

Ensuite, plusieurs universités (si ce n’est pas toutes) offrent l’internet gratuit sans fil. C’est une excellente chance de perfectionner son mode d’opération et d’ajouter des applications à votre routine de cours. Il vous manque une fonction que vous aimeriez avoir ? Quelques minutes sur l’app store vous donnera ce dont vous avez besoin.

Finalement, je crois fermement que les tablettes sont (généralement) abordables et parfaitement adaptées au milieu scolaire, sans oublier qu’elles pourraient facilement remplacer l’ordinateur de 90 % des gens qui s’en servent. Pour beaucoup moins cher qu’un MacBook et pour une meilleure portabilité qu’un Netbook, les tablettes peuvent rendre beaucoup plus service qu’on le pense, que ce soit à l’école ou non !

À propos de Jonathan Lemonde

Enthousiaste PC, Analyste au controle de la qualite en jeux video, je m'eparpille un peu partout a la recherche des jeux qui me font flipper, sur toutes les consoles possibles et imaginables. Je brise aussi beaucoup d'appareils pour mon plaisir personnel! :D

Aussi à voir...

iPhone X | Keynote d'Apple du 12 septembre 2017

Résumé de la Keynote d’Apple du 12 septembre 2017

C’est aujourd’hui qu’Apple a fait son premier Keynote dans le tout nouveau Steve Jobs Theater au Apple …

Un commentaire

  1. Je me demandais justement si ça valait la peine que je m’achète une tablette pour mon retour à l’université. Je n’aimais pas trainer mon portable, car je le trouvais très peu.. portatif.
    Merci pour l’article. Ça m’a beaucoup guidé.

Qu'en pensez-vous ?