Concours

À la recherche de bons écouteurs durables

… Ou comment je suis devenue testeuse de toutes les marques d’écouteurs parce que j’ai la faculté incroyable de les tuer en un temps record.

… Ou comment je vais finir par faire envoyer directement ma paie à l’Apple.

Mon iPod Touch n’a que 1 an et demi et je viens d’achever ma troisième paire d’écouteurs. Une vraie killeuse vous dis-je ! Je précise quand même que j’écoute de la musique quotidiennement et j’ai tendance à pas mal jouer avec le volume directement sur le contrôle des écouteurs.

Mes deux premières victimes : les écouteurs Apple vendus avec l’IPod.

Leurs caractéristiques :

  • un son vraiment moyen
  • on se fait électrifier de temps à autres
  • le plastique est fragile
  • et ils ont tous les deux finis avec le même problème : à force d’écoute, le volume d’une des oreillettes (celle du côté de la commande) a fini par être nettement moins fort que celui de l’autre côté.

J’ai bien tenté de viser l’oreillette handicapée le plus loin possible dans mon oreille et de monter le son jusqu’à un volume correct… sauf que le volume de l’autre oreille n’était plus correct du tout : imaginez une soirée avec d’un côté de la salle Mylène Farmer, et de l’autre Axl Rose !

Et à la fin de la journée je me retrouvais avec une oreille gauche toute rouge à force de viser comme un âne… pi la droite qui disait bonjour à son nouvel ami l’acouphène.

Direction l’Apple Store pour acheter ma nouvelle victime : les Skull Candy

Oh cute, y’en a des mauves ! ! !

Je prends donc les Skull Candy mauves et ressors allégée de 50$ (bâtard). C’est là que je me rends compte de ma belle faute de goût parce que des écouteurs mauves quand on a un étui d’iPod rouge… bref.

Les Skull Candy ont :

  • un très bon son avec des super basses (Nicki Minaj dans la tête pour la journée gnarkgnark)
  • la commande de son et le micro fonctionne bien avec l’iPod Touch et l’IPhone mais est très sensible : risques de déclenchements intempestifs.
  • ils sont confortables à porter et coupent bien du son extérieur.
  • mais j’ai trouvé un phénomène étrange : lorsque je cours (pour attraper le bus, pas pour le sport hein), le son descend tout seul ? !
  • Appelez Stan Lee, on vient de découvrir Static Girl ! L’électricité statique a d’ailleurs fini par tuer une oreillette

… et me revoilà à la case départ.

Un appel au secours auprès de mes copains Geeks plus tard, Laurent me conseille :

Les Klipsch Image S4i.

Hellooooo Apple Store, long time no see… 110$ plus tard (bâtard) je teste mes éventuelles futures victimes.

Et pour le moment j’en suis ravie :

  • oreillettes très érgonomiques
  • très bon son
  • le système de commande est à l’intersection des deux câbles et non sur un seul côté. Gros avantage !
  • la commande est moins sensible que celle du Skull Candy
  • deux ans de garantie fabricant… héhéhé Klipsch va bientôt me détester !

Combien de temps vont-ils durer ? Les paris sont ouverts !

Et vous, avez-vous une marque d’écouteurs durables à conseiller ?

À propos de Alexandra

Alex est une geekette ciné-vore et téléphage. Retour vers le Futur, Lost et Les Goonies sont quelques une de ses références geekesques. Plutôt du genre touche à tout, après des études en cinéma et en tourisme elle travaille dans le milieu de la recherche.

Aussi à voir...

iPhone 8

Un iPhone 8 ou 8 Plus déverrouillé et payable par mois ? C’est possible chez Bureau en gros !

Apple Canada et Bureau en gros ont confirmé le 26 octobre dernier, qu’il était désormais …

4 commentaires

  1. Je croyais être la seule à me faire électrifier avec mes écouteurs de iPod. J’en avais parlé à des amis qui en avaient, mais les gens se moquaient de moi. Il faut dire que je les avais échappés dans du révélateur à photo ce qui ne devait pas aider. 😉

  2. Antoine Bouchard

    J’ai eu le modèle précédant celui-ci: http://bit.ly/y82M52 . Des écouteurs à cerceau qui passe derrière la tête (je n’aime pas les écouteurs qui entrent dans mes oreilles). Ils m’avaient coûtés 25$, et ont durés 3 ans… avant que je me les fasse voler. Comme quoi le prix n’est pas toujours le facteur décisif dans tous les cas.

Qu'en pensez-vous ?