Jeu de société One Key

One Key – Une belle itération de la mécanique de déduction

Dans l’univers des jeux de société, la catégorie des jeux de déduction est prisée de plusieurs amateurs. Le fait qu’ils soient facile d’accès, que leurs règlements soient simples et s’expliquent en quelques minutes font de ces jeux un plaisir pour toute la famille. Il s’agit de plus d’une belle façon d’introduire les gens au monde des jeux de société modernes.

La catégorie comprend maintenant plusieurs classiques vendus en multiples exemplaires à travers le monde. Si vous lisez cet article, il y a fort à parier que vous avez déjà joué à Codenames, Cryptid ou encore Decrypto. Il y a probablement encore plus de chances que vous ayez essayé Dixit et Mysterium. Vous serez donc heureux d’apprendre que Libellud, l’éditeur responsable pour ces deux classiques est de retour avec un nouveau jeu de déduction intitulé One Key.

One Key : un jeu de déduction coopératif

Jeu de société One Key

Un jeu de déduction simple à comprendre mais difficile à vaincre

Dans One Key, tous les joueurs forment une seule et même équipe et tenteront de l’emporter de façon coopérative. Au coeur du jeu se retrouvent les 84 cartes illustrées qui sont chacune l’une des potentielles clé à identifier. Un des participants agit à titre de donneur d’indices alors que les autres devront découvrir lequel des onze illustrations pigées au hasard est la clé unique.

La mécanique du jeu est assez simple :

  • Pour la mise en place initiale, le donneur d’indices pige 11 des 84 illustrations. De celles-ci, il sélectionne au hasard la carte qui sera la clé, c’est-à-dire la réponse ultime de la partie.
  • Le donneur d’indice installe sur la table les onze illustrations incluant la clé. Seul lui à ce moment sait de laquelle il s’agit.
  • Au premier tour, le donneur pige au hasard une carte d’illustration de la pile de celles restantes. Il indique ensuite aux joueurs si celle-ci est reliée fortement (zone verte), faiblement (zone jaune) ou pas du tout (zone rouge) à la clé. Il peut se baser sur le thème de l’indice, sur les couleurs, les personnages présents, etc. Un peu comme Dixit, chaque carte a plusieurs attributs permettant de tisser des liens avec les autres
  • De façon simultanée et avec une durée maximale de trois minutes, les autres joueurs doivent ensuite éliminer l’une des onze cartes qu’ils ne pensent pas être la clé pendant que le donneur prépare les indices pour la ronde suivante. Pour ce faire, le donneur pige trois cartes indices et pour chacune associe de façon cachée un jeton vert, jaune ou rouge pour indiquer le niveau de lien avec la clé. Une fois le tout complété, le donneur va confirmer que les joueurs n’ont bel et bien pas éliminé la clé, dans lequel cas ils auraient perdu la partie.
  • Au tour suivant, encore une fois pendant trois minutes au maximum, les joueurs devront choisir l’un des indices du donneur. Celui-ci le placera par la suite dans la section de la couleur concernée. Les joueurs devront à ce moment éliminer deux cartes indices pendant que le donneur prépare le prochain tour. Le tout se poursuit pendant deux autres rondes alors qu’il faudra éliminer trois et finalement quatre cartes.
  • Au bout du compte, il ne restera qu’un indice en jeu. S’il s’agit de la clé, les joueurs et le donneur ont remporté la partie, sinon ils ont malheureusement échoué.

La mécanique, plus facile à comprendre en jouant, est simple et efficace. Les parties ne durent ainsi qu’une quinzaine de minutes jusqu’à la vérification de l’indice final.

Bien que les joueurs seront rapidement aptes à comprendre, maitriser One Key n’est pas chose facile. La ligne est mince entre avoir un indice évident permettant de gagner la partie ou induire les joueurs en erreur et les faire éliminer trop rapidement la clé. Un bon petit défi pour tout groupe de joueurs.

Un style graphique agréable avec des composants ingénieux

Dans la tradition de Libellud, One Key présente une approche artistique de haute qualité visible principalement sur les différentes cartes indices du jeu. Avec un style d’illustration amusant et joyeux, les cartes sont agréables à analyser. Considérant qu’elles sont au centre même du jeu, il s’agit d’une excellente nouvelle.

Illustrations du jeu de société One Key
Les cartes d’indices ont un superbe style graphique très amusant.

Le jeu est également livré avec un ingénieux système pour le donneur d’indice. Un plateau moulé en plastique permettra ainsi au joueur de placer les trois cartes indices de façon totalement cachée. Le paravent vient même s’intégrer directement au plateau permettant de bien protéger l’exercice. Une fois les trois jetons placés dans les espaces réservés à cette fin, il est facile de retourner le plateau pour offrir la sélection aux joueurs.

Plateau du jeu de société One Key
Le plateau moulé du donneur d’indice permet de bien se cacher en préparant les indices.

Mon seul reproche envers les composants est que les cartes indices auraient pu profiter d’un carton plus épais. Considérant que leur forme empêche de les installer dans des protecteurs à cartes, ils me semblent un peu fragiles. Surtout qu’on doit quand même les manipuler fréquemment pendant la partie.

Une application qui facilite les choses

One Key est également accompagné d’une application qui permet de vous rappeler les différentes étapes de la partie. Celle-ci sert de plus de compteur pour les trois minutes allouées à chaque ronde.

Application du jeu de société One Key
L’application est visuellement agréable et simple à utiliser.

L’application permet entre autres d’enregistrer le numéro de la clé et ainsi avoir à la fin la confirmation que les joueurs ont bien gardé la bonne carte jusqu’à la fin. Sans être essentielle, elle aide à s’assurer que les joueurs n’oublieront pas certains petits détails. Notez que si vous êtes de ceux qui détestent jouer à un jeu de société avec une application mobile, celle de One Key peut être laissée de côté si désiré.

Un jeu qui plaira à plusieurs types de joueurs

Mon plaisir avec les jeux de déduction est qu’ils sont tout autant agréables en famille qu’avec des joueurs plus expérimentés. One Key ne fait pas exception et plaira à un bon éventail de personnes. Grâce à sa nature coopérative, le jeu m’a d’ailleurs plu encore plus que plusieurs de la catégorie. Il est intéressant de tenter de réussir en groupe le défi de déduction.

Je vous invite donc à essayer One Key avec vos différents groupes de jeu, vous ne regretterez sûrement pas l’expérience.

La copie du jeu One Key a été offerte par Asmodee Canada pour cette critique.

One Key

Graphisme
Mécanique
Matériel
Plaisir

Beaucoup de plaisir

Un jeu de déduction coopératif très bien exécuté.

User Rating : Be the first one !

À propos de Steve Tremblay

Passionné de jeux de société, de cinéma maison, de domotique et d'une foule de gadgets geek, j'espère pouvoir partager avec vous ces passions et les rendre contagieuses.

Aussi à voir...

Narabi : remettre de l’ordre dans le jardin de rochers japonais

Dans le flot continu de nouveautés, de gros cartons, de kilos plastiques, reste-t-il de place …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.