Découverte manga : Ocean Rush

Ocean Rush est une œuvre poétique dont les thématiques abordées sont très touchantes. Le fait de suivre le quotidien d’une femme d’âge mûr est quelque chose de très intéressant, très original. Quand le centre de notre univers disparaît du jour au lendemain, que doit-on faire ? Y a-t-il un âge limite afin de partir à la poursuite de nos rêves ? Et vous ? Seriez-vous prêt à prendre cette vague qui s’offre à vous ?

  • Titre original : Umi ga Hashiru Endroll
  • Dessin : Tarachine John
  • Scénario : Tarachine John
  • Éditeur VF : Akata
  • Année : 2023
  • Type : Shojo
  • Genre : Comédie, Drame, Tranche de vie
  • Nombre de tomes : 2 (en cours)
Ocean Rush

Synopsis

Cela fait deux ans que le mari d’Umiko est décédé. Depuis, la vieille dame prend le quotidien comme il vient, sans trop se poser de questions. Mais un jour, ses pas la portent dans une salle de cinéma. Elle y rencontre Kai, qui fréquente la faculté d’arts, en section cinéma. De fil en aiguille et au fur et à mesure de leurs discussions, Umiko réalise une chose : ce qu’elle désire en réalité, c’est devenir réalisatrice de films ! Mais à son âge avancé, est-ce bien raisonnable d’envisager une nouvelle carrière ?

Mon avis

Umiko veut dire : enfant de la mer

Ocean Rush présente Umiko, une femme âgée qui vient de perdre son mari, il y a deux mois. Elle vit son deuil plutôt sereinement. Toutefois, elle se rend compte que désormais, elle s’ennuie. Son monde, son univers, c’était son mari. Et maintenant qu’il n’est plus là, elle a envie de renouer à sa passion qu’elle avait perdu de vue, au fil des années : le cinéma. Elle se rend donc dans un théâtre du coin afin d’y voir un film. Elle fera la rencontre de Kai. Tous deux comprendront qu’ils partagent une passion commune. De fil en aiguille, ils se rapprocheront grâce à quelques coups de pouce du hasard.

Kai veut dire : mer

J’ai adoré le fait qu’Umiko fait tomber les clichés concernant les personnes âgées. Certes, elle a du vécu, mais elle a une personnalité, des passions, des rêves et des désirs. Le personnage est particulièrement bien développé. Le lecteur ne peut qu’être touché en partageant ses péripéties au fil du premier volume. Umiko nous montre qu’on peut apprendre, retourner sur les bancs d’école et poursuivre sa passion, et ce, peu importe l’âge. Il n’y a jamais d’obstacle trop grand lorsque nous sommes passionnés.

L’océan à perte de vue à travers les pages

Les dessins sont agréables à l’œil. C’est doux, c’est puissant. J’ai adoré les pages où les vagues submergeaient notre protagoniste, imageant très bien comment sa passion l’engloutie, la frappe de plein fouet. Umiko fait également souvent référence à ces vagues, elle se demande si elle doit courir vers celles-ci, se laisser porter. J’ai aussi apprécié les quelques retours en arrière de Kai et d’Umiko. Nous découvrons, via de courts souvenirs, leur passé dans lequel naquit une passion désormais commune : le cinéma.

« Si papa était encore vivant, tu serais sûrement heureuse sans rien changer. Mais maintenant, tu dois trouver le bonheur autrement.  »

Ocean Rush

En conclusion

Je pense que le fait de se retrouver dans la tête d’une protagoniste âgée est quelque chose de très pertinent. Lorsque je lis des mangas, j’ai l’habitude de me retrouver du point de vue d’adolescents ou de jeunes adultes. Ocean Rush est donc très rafraîchissant pour cette raison. De plus, nous suivons le quotidien d’une femme très intéressante qui décide que l’âge n’est pas un obstacle, qu’elle a le droit de vivre ses rêves et qu’il n’est jamais trop tard. De plus, elle fait la rencontre d’un jeune homme avec lequel elle se liera d’amitié. Ils partagent la même passion et il ne semble pas embarrassé par l’âge de la dame. J’ai trouvé ce duo improbable très touchant.

Sinon, que dire des dessins qui sont tout simplement magnifiques ? Vous tomberez assurément sous le charme du coup de crayon de l’auteur. J’ai aussi adoré les métaphores liées à l’océan, d’où le titre du manga, d’ailleurs. Notre protagoniste a décidé de se laisser porter par la vague. Et vous ? Auriez-vous eu le courage de partir à la poursuite de vos rêves à 65 ans ?

D’autres titres similaires qui pourraient vous plaire…

Adieu Eri qui aborde aussi la thématique du cinéma.

J’aime

  • Les dessins
  • Les thématiques abordées

J’aime moins

  • Rien !

La copie du manga Ocean Rush : Tome 01 a été offerte par Interforum Canada.

Ocean Rush

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Coup de cœur !

Ocean Rush fait partie de ces perles par-dessus lesquelles on pourrait passer. Je ne peux que vous conseiller cette lecture. Plongez dans la vague !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Gene Bride

Découverte manga : Gene Bride

Je suis toujours très intriguée de découvrir de nouveaux josei. Principalement parce qu’il y en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.