My Dear Neighbor

Découverte manga : My Dear Neighbor

Pour cette chronique de mes découvertes manga, je vous présente My Dear Neighbor par Morino Megumi. Il s’agit d’un manga se terminant en un seul tome. Le thème abordé est, bien sûr, la romance, mais aussi la famille. Très douce, cette œuvre saura certainement plaire à un large public.

  • Titre original : My Dear Neighbor
  • Dessin : Morino Megumi
  • Scénario : Morino Megumi
  • Éditeur VF : Akata
  • Année : 2013 au Japon / 2020 en France
  • Type : Shojo
  • Genre : Romance, Tranche de vie
  • Nombre de tome : 1
My Dear Neighbor
Voici la couverture du manga : My Dear Neighbor de Megumi Morino.

Synopsis

Lorsqu’elle était petite, Momo a été sauvée d’une mort certaine par Yuki, son voisin… Alors qu’elle tombait du balcon de son appartement, la petite fille a été rattrapée par celui qui était alors lycéen. Dix ans plus tard, Momo est devenue lycéenne, et c’est alors qu’elle recroise la route de son ancien sauveur ! Très vite, elle comprend alors qu’elle a des sentiments pour lui… Mais ce dernier les acceptera-t-ils ?

Critique

Ce qui est intéressant avec My Dear Neighbor, c’est qu’il s’agit de la toute première œuvre de l’autrice Megumi Morino. Ce n’est pas le premier manga de cette mangaka que les Éditions Akata ont publié. Certes, mais force est de constater que son succès, montant en flèche dans les pays francophones, il était intéressant d’offrir aux amateurs français la chance de découvrir son tout premier titre. Il s’agit d’un manga dont l’histoire est complétée en un seul tome.

My Dear Neighbor met donc en scène les retrouvailles touchantes entre une adolescente et son ancien voisin d’appartement. Lorsqu’elle était jeune, Momo habitait dans l’appartement voisin de Yuki, un jeune adolescent rebelle. Un jour, la gamine tombe maladroitement en bas du balcon. C’est à ce moment que le jeune Yuki se propulse vers le vide, à ses côtés, afin de lui éviter une chute mortelle. Amortissant la chute qui aurait pu être fatale pour la jeune Momo, le lycéen à problèmes est devenu le héros de la petite. Après cet incident, la famille de Momo déménagea. 

Ce n’est qu’une fois lycéenne que Momo retrouvera son ancien appartement afin de se rapprocher de son nouveau lycée. De nouveau, nos deux protagonistes deviendront voisins puisque Yuki habite toujours l’endroit, sans son père. Devenu plus mature, le jeune homme tente de gagner sa vie, malgré son adolescence difficile aux côtés d’un père violent. À partir de ce moment, Momo passera énormément de temps à embêter son voisin, à l’aider avec son ménage et à lui préparer des déjeuners. 

On aurait pu très bien tomber sur une histoire à l’eau de rose bien clichée dans laquelle un homme mature tombe amoureux d’une jeune adolescente et puis, voilà. En réalité, c’est bien plus profond qu’il n’y paraît. En effet, nos deux héros ont été traumatisés durant leur enfance en raison de la maltraitance qu’ils vivaient auprès de leurs familles respectives. Bref, je ne vais pas trop entrer dans les détails afin de ne pas tout gâcher ! J’ajouterais que la fin est belle, même si j’aurais tout de même accepté qu’elle puisse être différente. 

« Ce n’est pas parce que tu es adulte que ça se passera mieux et que tu ne seras pas blessé ! »

Conclusion

J’avais un peu d’appréhension en commençant ma lecture de My Dear Neighbor. J’étais persuadé qu’il s’agirait d’un manga très cliché comportant une romance entre un homme adulte et une jeune adolescente. Avec la nostalgie et tout ça, l’histoire aurait été mignonne à souhait, mais très banale. Heureusement, j’ai découvert une tout autre histoire que ce à quoi je m’attendais. On parle ici de deux protagonistes brisés par leur propre histoire familiale et ayant un passé commun. 

On aurait très bien pu être malaisé par la différence d’âge de douze ans entre nos deux héros. Néanmoins, comme mentionné plus haut, l’histoire ne tourne pas autour de cette différence d’âge, mais bien sur l’aspect familial. On suit leur histoire à travers les années et les saisons et en un seul chapitre, on s’attache à ces personnages et à la relation qu’ils entretiennent.

J’aime

  • Le thème qu’est la famille abordé sous différents aspects

J’aime moins

  • Momo qui a la larme un peu trop facile

La copie de My Dear Neighbor a été prêtée par Anipassion-J.

Les liens d’Anipassion-J : Boutique | Instagram | Facebook | Twitter

My Dear Neighbor

Texte, narration et scénario
Graphisme
Impression générale

Mignon

Découvrez le tout premier manga de la mangaka Morino Megumi : attachant, familial et adorable !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Super Nintendo world

Super Nintendo World ouvre officiellement au Japon

Après pas un, mais deux délais causés par la pandémie, le parc d’attractions Super Nintendo …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.