Max and the Book of Chaos – Un hommage à l’âge d’or des jeux d’arcade

Depuis quelques années, plusieurs genres de jeux vidéo qui ont connu leurs heures de gloire dans les années 80 ont refait surface. Parmi ceux-ci, il y a le jeu « courir et tirer » (ou run and gun), où le joueur incarne un personnage qui doit progresser à travers une série de niveaux remplis d’ennemis avec le doigt constamment sur la gâchette s’il veut survivre. Un autre type est le jeu de tir à la verticale, dont le plus célèbre était Space Invaders. Ici, le joueur doit éliminer un groupe d’ennemis qui descendent progressivement vers le bas de l’écran. Le point en commun de ces deux types de jeu est qu’ils avaient souvent un niveau de difficulté qui s’élevait rapidement au fur et à mesure que l’on progresse. Afin d’honorer ces classiques, le studio Orenji Games a lancé récemment Max and the Book of Chaos, un jeu d’arcade frénétique qui mettra vos pouces à rude épreuve !

  • Studio de développement : Orenji Games Entertainment
  • Éditeur : JanduSoft
  • Plateformes disponibles : PS4, Xbox One, Nintendo Switch, PC
  • Plateforme de test : Xbox One S
  • Classement ESRB : E10+
  • Prix : 10,29$ (sur le Xbox Store)
  • Site officiel
  • Page Steam du jeu

Le jeu met en vedette le Max du titre, un jeune adolescent dont la vie tranquille bascule le jour où le concierge de son école secondaire ouvre par accident le Livre du Chaos. S’ensuit alors une invasion de l’immeuble par de mauvais esprits qui menacent l’humanité tout entière. Max, armé d’un pistolet magique, devra progresser à travers une série de niveaux situés un peu partout dans son école pour libérer ses camarades de classe et venir à bout de cette menace venue tout droit du Chaos. En chemin, il pourra mettre la main sur des améliorations, comme des munitions plus efficaces, un bonus à sa vitalité ou des costumes qui lui fourniront une meilleure protection ou des déplacements plus rapides. Il en aura grand besoin car la tâche n’est pas de tout repos ! Ses ennemis viennent en vagues rapides et leur férocité mettra les nerfs des joueurs à rude épreuve.

Le jeu est un hommage aux jeux d'arcade des années 80, comme cette séquence tirée de Space Invaders
Certains ennemis arrivent en groupe et descendent tranquillement vers le sol, une scène tirée tout droit de Space Invaders

La recette : un soupçon de Space Invaders et plusieurs tasses de Cuphead

Il est impossible de parler de Max and the Book of Chaos sans le comparer à un autre jeu qui utilise une jouabilité similaire, Cuphead. Tout comme ce dernier, Max est un jeu de tir frénétique au niveau de difficulté très élevé qui demande au joueur de recommencer ses niveaux à plusieurs reprises, garder son sang-froid malgré le nombre d’ennemis à l’écran, mais qui fournit un sentiment d’accomplissement bien réel lorsque l’on parvient à compléter un niveau. L’action se déroule toujours sur un écran, où les ennemis apparaissent soit au-dessus du joueur ou à son niveau. Ces derniers sont très variés. Un groupe d’extraterrestres apparaissent en rangée au dessus de Max et descendent progressivement vers lui, tout comme le faisaient les ennemis dans Space Invaders. Heureusement, s’ils parviennent à toucher le sol, ça ne signifie pas une mort instantanée, mais le joueur subira des dommages significatifs. D’autres bougent gracieusement en boucles, ce qui rend leurs déplacements difficiles à prévoir. Enfin, certains ennemis ne peuvent être vaincus par la force des armes et le joueur doit trouver le moyen de les éviter.

Les combats contre les boss vous demanderont des nerfs d'acier et une concentration à toute épreuve
Les boss de fin de niveaux sont particulièrement difficiles à combattre, ayant un niveau de vitalité élevé et des attaques variables.

Chaque emplacement du jeu est séparé en un nombre de niveaux qui, une fois accomplis, récompensent le joueur avec un nombre d’étoiles (entre une et trois). Pour déverrouiller le « boss » final, le joueur doit avoir accumulé au moins dix étoiles. Ce faisant, il aura accès à une arène où il devra affronter un ennemi souvent gigantesque qui possède un grand nombre de points de vitalité et des attaques variées. Pour en venir à bout, le joueur devra adapter ses attaques, tenter d’éviter au possible des attaques de plus en plus élaborées et faire bon usage des bonus qui apparaissent aléatoirement à l’écran. Certains vont doubler les dommages du joueur, alors que d’autres augmenteront sa vitesse. Entre les différents niveaux du jeu, des cinématiques sous forme de bandes dessinées feront avancer l’histoire. Celle-ci est simple, mais remplie d’un humour qui rappelle les séries animées des années 90.

L’impression d’évoluer dans un dessin animé des années 90

Le jeu utilise des graphiques de style bande dessinée pour ses séquences d’actions et ces derniers sont très agréables à regarder. L’animation demeure fluide, peu importe le nombre de créatures à l’écran. En plus des ennemis, du personnage principal et ses camarades prisonniers dans des cages au plafond, les décors du jeu regorgent de détails animés, comme l’ennemi final du jeu qui semble manipuler les ennemis mineurs dans le niveau se déroulant dans le laboratoire de sciences. Max and the Book of Chaos fait partie de ces jeux qui ont amené une renaissance du jeu d’action en 2D, un genre que l’on croyait presque éteint il y a quelques années. La trame sonore du jeu accompagne parfaitement l’action frénétique à l’écran et ne parvient presque jamais à affecter les nerfs du joueur.

Les séquences entre les niveaux utilisent une esthétique de "comic book"
Les cinématiques du jeu semblent tout droit sortir d’un « comic book ». Elles sont colorées, tout comme leur sens de l’humour

Comme il a été mentionné plus haut, le niveau de difficulté du jeu est très élevé, ce qui pourrait détourner plusieurs joueurs. Heureusement, un mode Facile est disponible et contrairement à dans Cuphead, choisir ce mode ne vient pas freiner la progression du jeu. Il est toutefois évident que les développeurs encouragent le mode Standard afin d’avoir l’expérience originale du jeu. Croyez-moi, ce mode pourrait causer à plusieurs manettes de mystérieusement voler vers un mur. Pour ceux qui souhaitent relever un défi de taille, ce jeu est tout désigné.

En conclusion, Max and the Book of Chaos est un bon jeu d’arcade coloré, amusant, mais qui peut causer de la frustration pour les joueurs moins patients.

La copie du jeu utilisée pour cette critique a été fournie par JanduSoft.

Max and the Book of Chaos

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Amusant, frénétique et un tantinet frustrant

Max and the Book of Chaos est un jeu d'action 2D qui emprunte beaucoup à Cuphead. Des graphiques agréables et un niveau de difficulté très élevé.

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Super Mario 3D All-Stars

Super Mario 3D All-Stars : parfait pour votre collection

En 1993, Super Mario All-Stars sur SNES était l’ultime collection avant que les collections de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.