Mass Effect Andromeda – Un diamant à l’état brut

La trilogie Mass Effect sur les consoles de la génération précédente a réuni une véritable légion d’amateurs avec ses personnages détaillés, son histoire prenante et son style de jeu mélangeant agréablement les jeux de rôles et d’action. Les attentes pour le prochain titre, Mass Effect Andromeda, étaient énormes, surtout que le jeu est le premier de la série à sortir exclusivement sur les consoles de nouvelle génération. Après avoir passé plusieurs heures en compagnie de Ryder et de son équipe d’explorateurs, je peux affirmer que, malgré une première impression décevante, Mass Effect Andromeda offre une expérience de jeu mémorable.

Ryder en compagnie de quelques uns de ses co-équipiers | Mass Effect Andromeda
Le personnage principal, Ryder, peut être un homme ou une femme. Contrairement à la trilogie originale, les personnages sont frère et soeur et coexistent dans le jeu.

Mass Effect Andromeda

Une nouvelle galaxie,
un nouveau personnage,
une nouvelle aventure…

Comme son nom l’indique, Mass Effect Andromeda se déroule dans la lointaine galaxie d’Andromède. Accompagnée par plusieurs autres races de la Voie lactée, comme les Asari et les Turians, l’humanité s’est lancée dans ‘initiative titanesque de coloniser une nouvelle galaxie. Après avoir voyagé pendant plus de 600 ans, le personnage principal, Ryder, prend le rôle du Pathfinder (Chercheur de la Voie), ayant comme responsabilité d’explorer de nouvelles planètes et de s’assurer qu’elles peuvent soutenir la vie humaine.

Cependant, les explorateurs ne sont pas seuls à vouloir s’approprier ce coin du cosmos. Une race belliqueuse d’extraterrestres, les Kett, va tenter de repousser les envahisseurs. Aussi, ce secteur de la galaxie est parsemé des ruines d’une ancienne civilisation, les Remnants, qui ont laissé derrière eux une armée robotique pour défendre leurs secrets. Ryder devra user de diplomatie pour maintenir l’ordre parmi les différentes races de l’initiative, de force contre les Ketts et d’intelligence pour venir à bout des énigmes des Remnants.

Contrairement aux animations faciales décevantes, les décors des différentes planètes du jeu sont époustouflants! | Mass Effect Andromeda
Contrairement aux animations faciales décevantes, les décors des différentes planètes du jeu sont époustouflants !

À première vue…

Depuis sa sortie, Mass Effect Andromeda a généré beaucoup de controverse quant à sa qualité graphique décevante, surtout au niveau des cinématiques et du look des personnages. En effet, ces derniers démontrent peu d’émotions et ont l’air figés tels des mannequins. Aussi, les textures faciales basculent souvent à une résolution faible, ce qui donne au jeu l’apparence d’un titre sur Xbox 360, allant parfois même jusqu’à ressembler à un titre sur la Xbox originale. Étant donné qu’une grande partie du jeu est composée de séquences de conversation, cette faiblesse pourrait convaincre plusieurs d’abandonner le jeu. 

Également, une autre faille dans le jeu provient de la fluidité. La grande majorité du temps, le jeu maintient un flot acceptable, autant durant les séquences d’action que celles d’exploration. Par contre, il m’est arrivé fréquemment d’expérimenter des chutes brusques dans le nombre d’images par seconde, allant souvent jusqu’à geler le jeu pendant quelques secondes. Les problèmes de fluidité et de textures sont d’ordre technique, on donc peut espérer que Bioware travaille déjà sur des correctifs.

Le système de génération de personnage de Mass Effect Andromeda permet de créer un vaste assortiment d'êtres humains
On voit sur l’image un exemple des animations faciales figées des personnages. Le décor arrière demeure toutefois très agréable.

 

À seconde vue…

Comme il a été dit plus haut, le jeu ne donne pas une première bonne impression avec ses défaillances graphiques et aussi son prologue un peu ennuyeux. Cependant, une fois que le personnage principal a accès à son vaisseau, le Tempest, l’univers du jeu s’ouvre et la qualité augmente drastiquement. Ryder a alors la possibilité d’explorer plusieurs systèmes solaires, d’exploiter leurs ressources naturelles et de participer à des missions. Ces dernières sont fort nombreuses, allant des quêtes principales faisant avancer l’histoire, à des missions secondaires fournies par ses coéquipiers, jusqu’aux missions secondaires fournies par des personnages non joueurs. 

Là où le jeu excelle comparativement aux autres titres de la franchise est au niveau du système de combat. Contrairement au Commandant Shepard qui était plutôt soudé au sol, Ryder est beaucoup plus mobile. Grâce à son propulseur attaché à son dos, il peut effectuer des bons spectaculaires et esquiver rapidement. Il a aussi la possibilité d’utiliser les habiletés de trois classes à la fois, comme le soldat, l’adepte ou l’ingénieur. Ceci lui permet de vaincre ses ennemis plus efficacement, car certains sont vulnérables à différents types d’attaque. 

Le scanneur portatif est possiblement l'outil le plus utile dans l'arsenal de Ryder
Le scanneur portatif est possiblement l’outil le plus utile dans l’arsenal de Ryder

 

Les amateurs de modifications seront servis. Ryder peut modifier ou construire tout un arsenal d’armes et d’armures. Il peut aussi faire des ajouts au Nomad, le véhicule tout-terrain utilisé dans les missions sur le terrain, et améliorer les avant-postes de l’humanité. Sa mission première est de trouver un emplacement propice aux colons humains qui sont encore en hibernation cryogénique à bord de l’Arche qui les a menés à la galaxie d’Andromède. Ryder devra aussi faire des choix difficiles, comme le type de colonies qu’il désire créer (scientifique ou militaire).

S’amuser à plusieurs

En plus de la campagne solo, Mass Effect Andromeda offre un mode multijoueur coopératif de deux à quatre joueurs. Très similaire à celui offert dans Mass Effect 3 et ressemblant aussi au mode Horde de la franchise Gears of War, le mode offre plusieurs missions et cartes où le but est de vaincre une série de vagues d’ennemis, tout en accomplissant certains objectifs spécifiques. Contrairement à Mass Effect 3, le mode multijoueur d’Andromeda ne vient pas influencer la compagne solo et est donc complètement optionnel. Il est cependant très amusant et peut causer une accoutumance avec son système de paquets de « cartes » qui donnent des bonus, des armes et des personnages supplémentaires.

Un exemple d'une colonie humaine dans un état avancé
Complétez votre mission avec succès et l’humanité aura un avenir radieux dans la galaxie d’Andromède !

 

Verdict final

Mass Effect Andromeda est un des meilleurs exemples d’un « diamant à l’état brut ». Le jeu a énormément de potentiel et promet une expérience mémorable, à condition qu’on passe par dessus les textures médiocres des cinématiques et quelques problèmes techniques. Si Bioware fournit des correctifs constants, Mass Effect Andromeda pourrait être le meilleur titre de la franchise. Pour ma part, j’ai eu énormément de plaisir à explorer une nouvelle galaxie, rencontrer de nouveaux alliés et affronter de nouveaux ennemis.

Le jeu a été testé sur console Xbox One S. Il est également disponible sur PS4 (optimisé pour la PS4 Pro) et PC. Son prix de détail suggéré est 80$ pour l’édition standard et 90$ pour l’édition de luxe.

Site officiel de Bioware

Mass Effect Andromeda

Graphiques
Son
Jouabilité
Valeur

Très bien !

Malgré plusieurs failles au niveau technique, Mass Effect Andromeda offre une riche expérience de jeu, avec un monde immense et un système de combat amusant

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, mi-trentaine qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Symphony of the Machine – Une expérience VR fantastique

Né lors du Global Game Jam 2016 sous le thème du « Rituel », Symphony of the …

Qu'en pensez-vous ?