Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don’t Dry – Invitation pour les fans seulement

Leisure Suit Larry est une série de jeux d’aventure qui a connu son heure de gloire dans les années 80 et 90, alors que l’éditeur Sierra On-Line régnait sur le genre. Après la dissolution du studio, la franchise a changé de mains à plusieurs reprises, a connu un succès moyen avec Magna Cum Laude en 2004, avant de disparaître après la sortie désastreuse de Box Office Bust sur Xbox 360 et PS3 en 2009. Après une hibernation de plus de neuf ans, nous avons finalement un nouveau titre qui tente de revenir aux sources de la franchise. Le résultat final fera sourire les vétérans de la première heure, mais parviendra difficilement à attirer un nouvel auditoire.

  • Studio de développement : CrazyBunch
  • Éditeur : Assemble Entertainment
  • Cote ESRB : M
  • Plateforme de test : PC
  • Prix : 39,99$
  • Page Steam du jeu

Le jeu se veut une suite directe du tout premier titre de la franchise, sorti à l’origine pour le système d’exploitation DOS en 1987. Larry Laffer, le misérable héros du jeu, se réveille après avoir dormi pendant 30 ans pour découvrir un monde totalement différent, où les gens semblent obnubilés par leur téléphone intelligent et la quête incessante d’approbations en ligne. Larry tombe sous le charme d’une assistante travaillant pour la compagnie de technologie Prune Inc. (une satire de Apple pas subtile du tout). Cependant, pour pouvoir la conquérir, il devra accumuler un nombre incroyablement élevé de points dans l’application Timber, ce qui ne sera pas facile pour un Don Juan maladroit.

Les "hipsters" ne sont pas épargnés dans Wet Dreams Don't Dry
Le jeu se moque de plusieurs aspects de la société moderne, tels que les bars végan et sans gluten, où les lattés sont hors de prix.

Une satire de la société moderne

Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don’t Dry dispose d’un humour efficace et lance plusieurs flèches vers la société moderne. Les réseaux sociaux sont démontrés comme des endroits sordides où l’humain se complet dans sa vanité et sa recherche d’approbation auprès des autres, ce qui n’est pas loin de la réalité. Larry pose plusieurs questions très valides, comme pourquoi avons-nous besoin d’avoir un ordinateur dans notre poche ou pourquoi l’on doit prendre en photo tout ce qu’on consomme ? D’un autre côté, certaines scènes se rapprochent d’un humour presque scatologique, ce qui pourrait en dégoûter plusieurs. Enfin, le jeu inclut de nombreux clins d’oeil au premier titre de la franchise. Les vétérans apprécieront, mais les néophytes n’y comprendront rien.

Graphiquement, le jeu utilise des images de style dessins animés en 2D, ce qui apporte une solide dose de nostalgie à ceux qui ont joué aux jeux d’aventure pointer et cliquer dans les années 90. Les personnages sont agréablement détaillés, mais les décors sont un peu vides. Les développeurs du jeu ont engagé l’acteur qui incarnait Larry dans plusieurs titres précédents tels que Love For Sail et il fournit une performance hilarante. Les autres acteurs font du bon travail pour des personnages tous plus stéréotypés les uns que les autres. La musique thème est superbe et jazzée, mais celle durant le jeu est plutôt minimaliste.

Les vétérans seront ravis des nombreuses références au jeu original, mais les néophytes n'y comprendront rien
Les vétérans de la franchise apprécieront les nombreux clins d’oeil au jeu original, comme ici le bar Lefty’s, lieu des premières escapades de Larry.

Il m’est un peu ardu de recommander ce nouveau titre dans une franchise que l’on croyait morte et enterrée depuis longtemps. D’un côté, je salue les efforts des développeurs de produire un titre qui saura plaire à ceux qui ont suivi la franchise depuis ses débuts et également aux amateurs de jeux d’aventure à l’ancienne. Par contre, le type d’humour et les nombreuses références aux titres précédents de la franchise risquent de rendre les nouveaux adhérents un peu confus. Dans l’ensemble, j’ai bien apprécié mon expérience avec le jeu, surtout son humour caustique face à la société d’aujourd’hui.

Leisure Suit Larry Wet Dreams Don't Dry

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Inégal

Un véritable hommage aux jeux d'aventure de la belle époque, cette nouvelle aventure de Larry ravira les amateurs, mais peinera à charmer un nouvel auditoire.

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

EXIT – Une gamme de jeux d’évasion pour la maison

Lorsque IELLO nous a expédié deux jeux de sa série EXIT en bonus du jeu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.