Kena : Bridge of Spirits – Un voyage spirituel très enchanteur

Geekbecois avait justement proposé Kena : Bridge of Spirits dans sa liste d’idées-cadeaux pour les amateurs de jeux vidéo, l’an dernier. Depuis sa sortie sur PlayStation 4 et PlayStation 5 en 2021, le jeu ne cesse d’être acclamé par la critique. J’avais très hâte qu’il débarque sur PC afin de pouvoir mettre la main dessus dans le but de comprendre la nature de l’engouement autour de ce jeu. C’est maintenant chose faite puisque Kena : Bridge of Spirits est disponible sur Steam depuis le 27 septembre 2022. N’oublions pas que le titre est aussi disponible sur Epic Games depuis sa sortie officielle, mais il ne s’agit pas d’une plateforme que j’affectionne particulièrement.

  • Studio de développement : Ember Lab
  • Éditeur : Ember Lab
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4, PlayStation 5
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : T
  • Prix : 47,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Kena : Bridge of Spirits

Accepter la mort

Kena : Bridge of Spirits présente un univers où ses habitants honorent l’esprit des défunts en sculptant des masques de bois qui sont, par la suite, déposés dans un sanctuaire leur étant destinés. La décomposition du masque est censée représenter le voyage qu’entreprend l’âme vers le monde des esprits. Toutefois, certaines âmes refusent ce destin puisqu’elles sont hantées par leur passé. Elles sont ainsi bloquées dans le monde des vivants. Le rôle de Kena est donc d’aider ces esprits à trouver la paix, les guidant ainsi vers le monde des esprits. Nous débutons le jeu alors que Kena tente de se rendre à la montagne sacrée. Elle fait la rencontre de deux jeunes esprits nommés Saiya et Beni qui demandent aussitôt de l’aide à la demoiselle. Ils désirent retrouver leur grand frère Taro. C’est ainsi que le périple de Kena débute.

Un vaste univers à explorer

Kena : Bridge of Spirits est un jeu magnifique. Extrêmement riche au niveau de l’exploration, cela augmente considérablement la durée de vie du titre qui aurait été très rapidement terminé si je ne m’étais concentrée que sur le scénario. Toutefois, les endroits que nous parcourons sont si grandioses qu’on ne peut que vouloir découvrir chaque recoin. D’autant qu’il y a de coffres à ouvrir, d’énigmes à résoudre et de petits Rots à trouver, le jeu est plutôt linéaire, nous expliquant aisément où nous devons aller afin de poursuivre l’aventure. Malgré tout, je ne pouvais m’empêcher de constamment dévier de la voie proposée afin d’en découvrir encore et encore plus.

Kena : Bridge of Spirits

Les Rots : attrapez-les tous !

Plus haut, je mentionnais le fait que nous pouvions trouver des Rots en nous promenant dans l’univers enchanteur de Kena : Bridge of Spirits. Il s’agit de petites créatures noires très mignonnes qui vous aideront durant votre périple. Vous pouvez les trouver n’importe où ! Par exemple, sous un rocher ou encore, dans un tas de feuilles mortes. Lorsque vous trouvez un élément qui vous semble un peu louche, il est fort à parier qu’il s’agit d’un petit Rot qui n’attend que votre aide ! Lorsque vous aurez interagi avec ces petites bêtes, celles-ci décideront de vous accompagner. Elles sont plutôt utiles, pouvant vous aider durant les énigmes ou encore, durant les combats. Ces Rots ont bien d’autres utilités que vous découvrirez durant votre partie.

Vous pouvez d’ailleurs vous asseoir afin de profiter paisiblement de votre environnement et ceux-ci s’empresseront de vous rejoindre, quémandant des caresses, des bisous et vous offrant une petite danse rigolote. Ils sont très attachants et chaque fois que j’en trouvais un, je ne pouvais m’empêcher d’afficher un sourire niais. J’ajouterais que lorsque vous trouvez un chariot de marchandise, vous pourrez acheter des habits que vous aurez préalablement débloqués en fouillant la carte. Une fois achetés, vous pourrez équiper ces habits à vos Rots qui les revêtiront fièrement.

Kena : Bridge of Spirits

Une petite inspiration à la Ghibli et Disney

Le périple de Kena est très touchant. J’ai trouvé l’histoire particulièrement émotionnelle. Cela me rappelle notamment le passage des âmes entre la vie et la mort. C’est une histoire de deuil, d’acceptation et de répit. Ce monde m’a semblé imprégné de magie et très coloré, malgré le côté un peu sombre de l’histoire. Franchement, j’ai eu l’impression de me plonger dans un film de Ghibli ou de Disney. J’avais l’impression de découvrir une histoire tout à fait fantastique en suivant une jeune héroïne possédant un pouvoir lui permettant de sauver le monde qui l’entoure. Les graphismes sont très jolis ! Les décors et les paysages étaient très impressionnants. Les cinématiques n’ont pas fait exception.

Lorsque l’on purifie un lieu et que celui-ci reprend ses couleurs et que la nature revient en force, cela me donnait encore cette impression de me trouver dans l’univers des deux studios que j’ai cités plus haut. Les petits Rots accompagnant l’héroïne me procuraient aussi ce sentiment. J’en profite pour ajouter le fait que j’ai particulièrement apprécié la qualité des voix des personnages. Le doublage était tout simplement parfait ! J’ai aussi aimé le fait que Kena : Bridge of Spirits nous propose des sous-titres en français afin de pouvoir profiter pleinement du titre.

Aimez-vous les énigmes ?

J’ai trouvé le niveau de difficulté très étrange. Autant j’ai trouvé le jeu très facile, autant j’éprouvais parfois énormément de difficulté. Je vous explique. Dès les premiers chapitres, j’ai senti que le jeu était beaucoup trop facile. Les combats étaient une véritable petite marche de santé. Il n’y avait aucun défi. Toutefois, les boss pouvaient parfois me poser des problèmes, mais pas au point d’avoir peur pour ma survie.

Au niveau des énigmes, j’ai trouvé celles-ci très simples. Après tout, les éléments utiles à la résolution des mystères étaient toujours à proximité, très visibles ou carrément en surbrillance. Au contraire, il arrivait aussi parfois que l’élément en question ne soit pas du tout dans mon champ de vision. L’emplacement quelques fois hasardeux des objectifs rendait les énigmes un peu fatigantes, par moment. Malgré tout, globalement, j’ai bien apprécié les puzzles et les réflexions qu’ils m’ont donnés.

J’ajouterais que la prise en main est facile puisqu’il n’y a pas énormément de fonctionnalités. L’arbre des compétences est aussi intéressant et très facile à utiliser. Nous obtenons des points de compétence lorsque nous interagissons avec les Rots dans le monde. Nous pouvons aussi équiper des charmes qui augmenteront certaines statistiques qui seront certainement utiles lors des futurs combats. Toutefois, j’ai trouvé que l’argent était un peu inutile. Il ne sert littéralement qu’à habiller Kena et les petits Rots.

En conclusion

J’ai eu l’impression de découvrir un magnifique film d’animation signé Ghibli ou Disney, en jouant à Kena : Bridge of Spirits. Le prix est totalement abordable pour la qualité que nous offre ce sublime jeu. Vous serez émerveillé de toutes les façons possibles : par le doublage, le scénario enchanteur, la bande-son ou simplement par votre expérience de jeu. Les Rots sont tout à fait adorables. Chaque fois qu’on en rencontre un nouveau, on ne peut s’empêcher de sourire tellement ils sont adorables. Ils sont aussi très utiles ! Alors, ce n’est jamais une mauvaise chose de croiser le chemin de l’un d’entre eux.

La thématique qu’est le voyage des esprits égarés ne cherchant que la paix et l’acceptation de la mort est tout à fait sublime, quoique parfois un peu triste. J’ai adoré le fait de pouvoir guider ces âmes vers le monde des esprits aux côtés de Kena. Cependant, j’ai vraiment trouvé dommage le fait de ne pas en apprendre davantage sur notre protagoniste, même durant l’arc lui étant destiné. Je suis certaine que tout le monde aurait apprécié le fait de voir plus de développement la concernant. Sinon, le niveau de difficulté fait des montagnes russes. Parfois trop facile, parfois ingérable, j’ai été quelques fois déstabilisée durant ma partie. Visuellement, le jeu est magnifique. J’ai adoré explorer l’univers. Toutefois, sans toute cette exploration, il est dommage de noter que la durée de vie n’aurait pas été aussi grande.

Bref, Kena : Bridge of Spirits est un véritable coup de cœur. J’avais tellement hâte de pouvoir le tester. Je suis ravie qu’il soit enfin disponible sur Steam. L’attente en aura valu la peine ! L’expérience sur PC est parfaite et la prise en main est très facile. Je n’ai que très peu de déception concernant ce titre.

J’aime

  • Le prix
  • Les Rots
  • Le scénario grandiose
  • L’exploration du monde
  • Le doublage impeccable
  • Les énigmes bien pensées
  • La bande-son majestueuse
  • Les boss qui offrent une bonne difficulté
  • Le fait que le jeu soit visuellement très beau

J’aime moins

  • La durée de vie
  • Le niveau de difficulté qui est parfois mal balancé
  • Le manque de développement de l’histoire concernant Kena

La copie de Kena : Bridge of Spirits a été fournie par Ember Lab.

Kena : Bridge of Spirits

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Coup de cœur !

Mais quel jeu sublime ! Dès les premières secondes de jeu, on remarque à quel point Kena : Bridge of Spirits est magnifique, autant visuellement que scénaristiquement. Le jeu a quelques petits défauts, mais cela ne nuit absolument pas à l'expérience. Il s'agit, pour moi, d'un véritable coup de cœur !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Assassin’s Creed Nexus VR – La célèbre franchise visitée d’un tout autre point de vue

La franchise Assassin’s Creed a célébré son quinzième anniversaire en 2022 et est maintenant la …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.