Femdemic – Incarner un virus dans un jeu pour un public mature

Femdemic est un bien étrange spécimen de jeu vidéo, où plusieurs genres se côtoient sans vraiment réussir à bien cohabiter. Il fait également partie du nombre plutôt restreint de jeux dont le public cible est les adultes, car il aborde des sujets matures et contient de la nudité (qui peut être désactivée si nécessaire). Son studio de production, Rel.Pink, se spécialise dans ce qu’ils appellent des jeux « sexuellement positifs » et qui favorisent une acceptation de la communauté transgenre. Malheureusement, si ce point de départ est noble, la partie jeu laisse grandement à désirer.

La majeure partie de Femdemic se déroule dans un menu comme celui-ci, où l'interactivité laisse à désirer
Le but dans Femdemic est de proliférer à travers diverses partie du corps de votre hôte afin d’accélérer la transition d’homme en femme.
  • Studio de production : Rel.Pink
  • Éditeur : Rel.Pink
  • Plateforme disponible : PC
  • Classement ESRB : AO
  • Prix : 19,49$
  • Site officiel
  • Page Steam

Deux modes sont inclus dans Femdemic : libération et asservissement. Dans les deux cas, le joueur incarne un virus qui a la faculté de transformer un homme en femme en pénétrant dans diverses parties du corps et en se multipliant. On a le choix parmi plusieurs spécimens qui viennent d’un peu partout dans le monde, un choix purement esthétique qui viendra influencer l’apparence de votre hôte.

Envahissez bien le corps de votre hôte et vous verrez rapidement les changements apportés à son corps
Le personnage à gauche de l’écran est votre hôte et vous pourrez visualiser sa transition en temps réel.

La première partie du corps affectée est toujours le système immunitaire. Il faut l’envahir le plus rapidement possible, car il lui est possible de vous anéantir. Vous êtes au départ qu’un seul virus, l’alpha, et ce dernier flotte simplement dans le néant qu’est le corps de l’hôte. Rapidement, il générera des hormones qui s’accumuleront dans votre banque et qui vous permettront d’acheter d’autres types de virus qui eux aussi contribueront à votre magot. Les entités virales coûtent de plus en plus chères, mais à chaque fois elles produisent plus rapidement et en plus grande quantité.

Un jeu de stratégie qui vous demande de cliquer, et cliquer, et…

Vos hormones peuvent aussi être utilisées pour améliorer les capacités de vos virus, ce qui les rendra plus efficaces. À un certain moment, vous en aurez suffisamment pour envahir un autre système du corps de votre hôte, comme la poitrine, le visage et certaines parties du cerveau. À chaque fois, vous aurez à recommencer l’accumulation d’hormones et le développement des virus. Il est important de bien choisir les zones à explorer, car aller trop vite pourrait alerter le système immunitaire ou rendre l’hôte confus et malheureux.

Une fenêtre vous tiendra informé de la progression du virus à travers le monde et combien il reste d'hommes à contaminer
Dans le mode Asservissement, le but est de contaminer toute la population masculine de la planète, ce qui permettra à une race extraterrestre de dominer le monde.

Parlant de l’hôte, vous aurez toujours une image de ce dernier à gauche de l’écran et vous pourrez suivre les modifications que vos virus viennent apporter à sa morphologie. Par exemple, se concentrer sur le visage fera que ce dernier sera plus féminin et la pilosité faciale viendra à disparaître. La taille s’affinera, la poitrine se développera et même la taille physique sera réduite. Il est aussi important de ne pas oublier le cerveau, car celui-ci est le centre de l’acceptation et de l’amour-propre, des caractéristiques qui viendront largement influencer les émotions de l’hôte.

Deux modes de jeu pour un expérience plus douce ou plus intense

Comme il était mentionné plus tôt, le jeu offre deux modes différents. Le mode Libération se veut être l’option positive, où le but est de non seulement modifier l’apparence de l’hôte, mais aussi de travailler sur son acceptation personnelle. L’émotion principale est la joie, qui est représentée par l’émoticône classique du visage. Si au départ ce dernier est souriant, il passera rapidement à l’état neutre et au désespoir si les changements apportés à son corps sont trop rapides. Un moral à plat fera en sorte que certaines parties du corps cesseront de produire des hormones complètement jusqu’à ce que le joueur parvienne à maîtriser le système immunitaire.

Si les dialogues font sourire au début, ils deviennent rapidement répétitifs
Dans le mode Asservissement, des dialogues farfelus apparaîtront à l’écran et décriront les efforts de l’humanité pour contrer l’épidémie.

Le deuxième mode est Asservissement, une option plus coquine qui donne au jeu son classement Adults Only. Dans ce mode, le joueur incarne un virus extraterrestre qui peut seulement passer d’un hôte à l’autre par une relation sexuelle. Le problème est que la population féminine terrestre est complètement immunisée contre le virus. Il n’a donc pas d’autre choix que d’infiltrer le corps des hommes afin de les transformer en femmes susceptibles d’être affectées par le virus.

La plus grande différence entre les deux modes est les parties du corps que le virus viendra envahir. Dans Libération, on privilégie le sens de l’acceptation, donc on vient affecter les parties du cerveau qui gèrent l’estime de soi et les émotions positives. Dans Asservissement, le but est de rendre l’hôte le plus sexuellement actif afin de contaminer le plus d’hommes possibles. Les parties du cerveau atteintes sont donc celles de l’excitation physique et de l’exhibitionnisme, deux éléments qui attireront la gent masculine.

Un jeu coté Adultes seulement, mais qui n’excitera personne

Femdemic contient du contenu pour adultes, mais ce dernier est plutôt léger. S’il est possible de dénuder complètement son hôte, les graphismes du jeu sont plus de type dessins animés que films érotiques. Le mode Libération offre l’option de masquer toute forme de nudité pour ceux qui préfèreraient une expérience plus subtile. Le mode Asservissement contient certaines séquences où l’on peut voir l’hôte s’adonner à des pratiques intimes, mais celles-ci ne contiennent aucune image explicite. De plus, les personnages gardent toujours la même expression, ce qui donne l’impression de voir deux mannequins copuler.

Si vous le souhaitez, vous pouvez voir votre hôte dans sa tenue d'Adam (et d'Ève)
Il est possible de dénuder complètement son hôte si l’option nudité est activée. Le jeu ne se veut pas excitant, les graphismes ne sont pas réalistes du tout.

Le jeu inclut plusieurs lignes de dialogue qui sont positives pour le mode Libération et humoristiques pour Asservissement. Dans ce dernier, vous serez informé de la situation mondiale et des efforts de la race humaine pour comprendre d’où vient cette épidémie et comment la combattre. Si les répliques peuvent faire sourire au début, elles deviennent rapidement répétitives.

Répétitif serait le meilleur adjectif pour décrire le jeu. On passe le temps à regarder le même menu et on attend que la quantité d’hormones soit suffisante pour progresser. Le problème est que ce processus est très lent et ne demande que peu d’interventions du joueur qui finit par se lasser rapidement.

Des idées de départ intéressantes minées par une jouabilité médiocre

Les développeurs mentionnent que Femdemic n’est pas un jeu auquel on passe de nombreuses heures et que le processus de développement des virus se fait même lorsque le jeu est fermé. Le problème est que lorsqu’une partie du corps atteint un niveau de contamination, le jeu n’effectue pas la mise à niveau automatiquement, ce qui fait que la progression est complètement arrêtée. On n’a donc pas le choix que d’y revenir rapidement si l’on souhaite avancer un tant soit peu.

Une caractéristique importante du monde Libération est l'acceptation de soi et des changements apportés à son physique
Les changements apportés au corps de votre hôte peuvent venir miner son amour-propre si ces derniers sont trop rapides.

Au bout du compte, Femdemic tente de performer dans plusieurs genres de jeu, mais en échouant presque à chaque fois. Le jeu de stratégie est lent et ennuyant, la critique sociale et l’acceptation de la population transgenre est très limitée. Même ceux qui seraient tentés par l’appellation Adultes seulement n’y trouveront pas leur compte. Les graphismes médiocres et l’absence totale d’expressions faciales chez les personnages lors des scènes intimes ne provoqueront pas d’excitation du tout.

En conclusion, malgré que le sujet de départ du jeu et que certains de ses aspects soient intéressants, le produit final est bien trop ennuyeux pour maintenir l’intérêt passé quelques minutes.

J’aime

  • Les idées de base du jeu ;
  • Certains dialogues sont rigolos.

J’aime moins

  • La jouabilité ennuyante et répétitive ;
  • L’absence presque totale d’une trame sonore ;
  • Les graphismes médiocres et l’expression faciale figée des personnages ;
  • L’échec presque total dans toutes les sphères du jeu.

La copie de Femdemic utilisée pour cette critique a été fournie par Rel.Pink.

Femdemic

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Concept intéressant, terrible jouabilité

Malgré des idées de départ intéressantes, la jouabilité médiocre et répétitive de Femdemic en font une terrible expérience de jeu.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Steam Deck OLED

Steam Deck OLED : un outil indispensable pour les joueurs PC ?

Depuis que la Steam Deck OLED est sortie, j’avoue que je la surveille du coin …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.