Targus ACP71USZ : Une station d’accueil pour les contrôler tous !

Tragus ACP71USZ

Esthétisme
Connectivité
Compatibilité
Fonctionnalité

Excellent

Des ports USB plus qu'il en faut, du support pour deux moniteurs externes de haute résolution, cette station d'accueil vise les gens de bureau ou les télétravailleurs, mais pourrait bien faire l'affaire d'un geek voulant optimiser son espace de travail et son ordinateur portable.

User Rating : Be the first one !

Vous jonglez avec plusieurs ordinateurs portables et un espace de travail ? Vous déconnectez souvent les mêmes câbles pour passer d’un à l’autre ? Vous ne trouvez pas le modèle de KVM qui règlerait votre problème car ils sont plus orientés vers des ordinateurs de bureau ? Targus, la compagnie de sac à dos (oui, oui !), à su garder le cap en apportant son lot de produits pour la vie de tous les jours. Ils y vont avec une vision plus globale (ce qui est bien) en offrant des accessoires pour nos vies numériques sur le pouce  : des sacs de transport aux stylus pour écrans tactiles en passant par les étuis de téléphones, pour ne nommer que ceux-là. Aujourd’hui, je vous présente la station d’accueil universelle SuperSpeed USB 3.0 avec sorties vidéo doubles : la ACP71USZ !

Targus ACP71USZ - Devant
Targus ACP71USZ – Devant

Principalement conçu pour les espaces de travail qui voient passer différentes personnes avec différents modèles d’ordinateurs, le ACP71USZ permet, comme toute autre station d’accueil, de poser son ordinateur portable sur un espace de travail et aussitôt commencer à utiliser les périphériques en place, et ce, sans toujours brancher et débrancher plusieurs fils. Il peut y en avoir plusieurs (trop !)  : le bloc d’alimentation, un à deux moniteurs, un clavier et une souris USB, un fil réseau, un concentrateur USB, un disque externe… Ça peut vite devenir agaçant !

Pour l’utiliser, on doit, premièrement, installer les pilotes pour que toutes les connexions soient reconnues, on n’a pas le choix, c’est la vie sous Windows ! Chose faite ? Voici les étapes faciles pour l’utiliser au quotidien  :

  1. Trouver l’embout compatible pour l’alimentation électrique
  2. brancher le fil USB
  3. mettre sous tension la station d’accueil (si elle ne l’est pas déjà)
  4. attendre quelques secondes le temps que Windows digère le tout
  5. Voilà !

Mais où se cachent ces embouts qui vont au bout du fil électrique ? Ils seront faciles à perdre… Non, ils prennent place dans un appartement bien à eux, directement sous le couvert de la station d’accueil. Il y en a 9 et ils sont identifiés avec une lettre (A, D, F, H, L, P, Q, R, et T).

Je ne veux pas les essayer tous les 9 à chaque fois ! Sous le couvert, une liste des grandes marques laisse savoir les embouts compatibles, souvent 2 ou 3 par marque. À la limite, si on oubli quel est le sien, on pourrait y mettre un ruban de couleur ou une toute petite étiquette.

ACP71USZ - Embouts

Comme vous pouvez le constater, les principales grandes marques y sont. Parmi les ordinateurs portables que j’ai essayés avec cette station d’accueil, il y avait un Sony (qui ne figure pas dans la liste) et aucun embout n’était compatible. Les deux autres étant des Asus (P) et HP (Q). J’ai testé avec des ports USB 2.0 et 3.0 et tout fonctionne à merveille. La multitude de ports USB (4x 2.0 + 2x 3.0) est très appréciable, il y en a sur trois côtés de l’appareil, c’est bien pensé ! Et il y a aussi que les autres ports USB de l’ordinateur sont aussi disponibles (à part celui utilisé pour la station d’accueil !).

Des specs :

  • Bloc d’alimentation de 6.15 A
  • 4 x USB 2.0
  • 2 x USB 3.0
  • Ports vidéo supportant une résolution jusqu’à 2048×1152
    • 1 x HDMI
    • 1 x DVI-I
  • 1 x Ethernet Gigabit
  • Ports audio IN et OUT
  • K-lock (verrou Kensington)
  • 9 x Embouts pour le câble d’alimentation
  • 2 x Adaptateurs vidéo :
    • DVI-I à VGA
    • HDMI à DVI-D

Bémol…

Le seul bémol que j’ai par rapport à cette station d’accueil est lié à sa conception, c’est la longueur des fils qui vont se brancher à l’ordinateur, soit le câble d’alimentation (26″) et le câble USB (24″). La beauté d’une station d’accueil, c’est qu’on peut camoufler la plupart des fils. Avec cette longueur, qui peut paraître adéquate, on doit littéralement coller l’ordinateur à la station d’accueil, car les connecteur sont tous situés à l’arrière de l’appareil.

J’ai voulu cacher les principaux fils sous un support d’écran et faire longer les fils d’alimentation et USB sur le côté pour avoir un bel agencement ordonné : NON ! :( En ayant un brin d’espace, les fils étaient étirés à leur maximum. Je ne sais pas si ce n’est par un souci d’économie ou d’optimisation de la performance, mais 12″ de plus n’aurait pas été un luxe, mais plutôt un minimum.

Une autre petite amélioration aurait pu être possible, agencer les deux connecteurs requis pour le fonctionnement du PC vers l’avant de la station d’accueil, car on doit faire contourner les fils pour les connecter correctement.

Conclusion

Cette station d’accueil USB 3.0 est vraiment polyvalente et fait tout ce qu’elle doit magnifiquement bien. Le rangement des embouts est une idée géniale, les ports USB sur chaque côté sont judicieux, la finition est impeccable. Tout est parfait (sauf mes petits bémols de rien) et on apporte une solution de bureau esthétique et productive.

Il est certain que le marché visé est plus au niveau des espaces de bureau visiteurs ou des télétravailleurs qui veulent conserver les mêmes périphériques avec leur ordinateur personnel, mais un geek pourrait très bien vouloir se le procurer pour optimiser son espace de travail et son ordinateur portable.

| Targus ACP71USZ | DisplayLink |

Save

Save

Save

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Masquerada : Songs and Shadows – Un RPG tactique débordant de charme

Ces derniers jours, j’ai eu le plaisir de découvrir Masquerada : Songs and Shadows, le tout …

Qu'en penses-tu ?