Comiccon de Québec

Comiccon de Québec 2021 : on ne se lasse pas du retour des conventions !

Je n’avais jamais participé au Comiccon de Québec. J’étais donc vraiment heureuse de pouvoir participer à la septième édition de la convention cette année ! Je ne saurais donc pas dire s’il y avait énormément de différences avec les précédentes éditions. Néanmoins, ce que je peux dire, c’est que j’ai hâte de tenter l’expérience des conventions sans les masques et les mesures sanitaires. Ce doit être une tout autre expérience. Bref, voici donc le compte rendu de ma fin de semaine passée au Comiccon de Québec.

Comiccon de Québec
Les novices qui ont reçu des prix durant la mascarade.

Ça manquait d’animation !

Mis à part la mascarade et l’Orchestre Select Start, il n’y avait pas grand-chose qui m’intéressait au niveau des spectacles et des conférences. Toutefois, j’ai bien apprécié l’animation de Valérie Lévesque durant la mascarade. Elle est toujours aussi gentille et flamboyante ! La mascarade était amusante et les ninjas étaient vraiment drôles ! J’ai bien apprécié les petits sketchs auxquels nous avons eu droit. J’ai eu un coup de cœur pour quelques participants de la mascarade : le cycle de la vie et la petite Cruella d’Enfer qui avait énormément d’attitude sur la scène ! Bref, le spectacle a tout de même réussi à me changer les idées et me divertir.

En dehors de la mascarade et de l’Orchestre Select Star, il y avait quelques activités proposées comme des panels et des conférences. Malheureusement, les invités et les sujets ne m’intéressaient pas forcément. Sinon, il y avait une zone dédiée aux jeux de société proposée par Infini-Jeux. Par contre, celle-ci était constamment bondée. Je n’ai donc pas pu en profiter de la fin de semaine. Il y avait aussi une zone pour les jeux rétro qui était présentée par La Planque, mais encore une fois, c’était tout le temps bondée. Pour les amateurs de lutte, il y avait également un ring où des combats avaient lieu, dans un coin de la salle marchande. Nous pouvions aller voir ces matchs quand bon nous semblait puisque ceux-ci ont eu lieu à plusieurs reprises durant la fin de semaine.

Comiccon de Québec
Valérie Lévesque qui animait la mascarade du Comiccon de Québec.

Énormément de choses à découvrir

La salle marchande était grande. Il y avait énormément de marchands et d’artistes. Vu le nombre de festivaliers, il était toutefois difficile de voir tous les magasins convenablement. Il fallait se faufiler entre les gens afin de pouvoir observer les échoppes. Je me sentais mal de prendre mon temps puisque plusieurs personnes attendaient toujours derrière moi afin d’y avoir eux aussi accès. J’ai donc fait plusieurs tours rapides de la salle et je dois avouer qu’à chaque fois, je découvrais de nouvelles choses que je n’avais pas vues durant mes précédents passages.

Mention spéciale à deux boutiques que j’ai adorées. Comme d’habitude, Anipassion-J a toujours la boutique la plus belle et complète pour les otakus ainsi que les amateurs de mangas et de figurines. J’ai aussi apprécié la boutique de Squire Sword dans laquelle j’ai fait quelques dépenses. J’aimais beaucoup ses créations inspirées de l’univers geek !

Outre les boutiques de la salle marchande, il était possible de prendre des photos avec KITT, KARR, Ecto-1 ainsi qu’avec la Garnison Forteresse impériale. Nous avions également l’opportunité de prendre des photos et d’obtenir des autographes de ces invités : Doll Damage, Georges St-Pierre, Valérie Lévesque et John de Lancie.

Comiccon de Québec

En conclusion

J’étais vraiment ravie de me rendre au Comiccon de Québec pour la première fois. Il y avait énormément de gens, donc il faisait très chaud. J’ai espoir que les futures conventions reviennent à la normale bientôt. J’ai pu faire de bons achats et j’ai eu de belles discussions avec les gens que j’ai rencontrés à Québec. Aussi, j’ai été contente de pouvoir prendre une photo avec Ecto-1. Ça me fera un beau souvenir de cette convention ! Malgré le manque d’activités, je me suis bien amusée et j’ai vu de magnifiques costumades !

Je ne me lasse pas de le répéter, mais c’est un réel plaisir de pouvoir retrouver ce genre d’activités. Ça avait manqué à de nombreux geeks, je pense ! Assurément, le Comiccon de Québec 2021 fut une bonne édition malgré tout. Pour savoir ce que ma collègue Mélijade en a pensé, prenez le temps de consulter son article.

Site officiel | Page Facebook

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Les défis du Père Noël, la féerie entre petits et grands

Nous sommes totalement tombés sous le charme de Les défis du Père Noël, le tout …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.