Vendredi Fou

À la redécouverte de Carpe Diem

J’aime beaucoup revisiter des jeux plus anciens. Attention, par “ancien”, dans le monde des jeux de société, ça veut souvent dire qu’ils ont plus de quatre ou cinq ans. Que voulez-vous ? Le nombre de nouveaux jeux est si grand qu’il est impossible de suivre le rythme. Il existe pourtant des valeurs refuges, des auteurs qu’on aime ou des compagnies qui produisent des jeux qui nous correspondent davantage. C’est ce que j’ai fait en décidant de vous parler de Carpe Diem, un jeu de Stefan Feld, un designer que j’apprécie beaucoup et également l’auteur du jeu The Castles of Tuscany (notre article).  Non pas que je sois un adepte fini de tous ses jeux, mais d’ordinaire, je ne dis jamais non pour y jouer ou pour les tester.

  • Auteur  : Stefan Feld
  • Artiste : Eric Elwell
  • Éditeurs  : Alea, Ravensburger
  • Nombre de joueurs  : 2 à 4
  • Âge  : 10 ans et plus
  • Durée  : 45 à 75 minutes
  • Année  : 2018
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Thématique

Dans Carpe Diem, vous incarnez un riche patricien qui tente d’améliorer les quartiers de sa ville. Vous devrez construire des bâtiments, des champs et toutes sortes d’autres choses afin de faire un maximum de points possibles.

C’est un jeu euro… C’est un Feld… Donc oui, effectivement, la thématique de ce jeu n’est pas la plus présente. Ce qui ne veut pas dire que le jeu est mauvais, loin de là ! Le jeu est très bon, mais s’il n’est pas parfait, il n’en reste pas moins l’un des meilleurs jeux de pose de tuiles sur le marché. Regardons ensemble pourquoi !

Mécanique de jeu

Le jeu se déroule en quatre manches où vous devrez choisir sept tuiles afin de les placer dans votre espace de jeu. Pas de chicane, chacun a son espace où les autres ne peuvent intervenir. Mais comme les tuiles sont placées sur une rondelle de sept sections et que vous devrez constamment avancer dans un sens ou dans l’autre, vous devrez faire des choix et peut-être laisser de belles tuiles aux autres joueurs. C’est effectivement le genre de jeu où vous ne pourrez pas tout faire. Chaque tuile sera placée de façon adjacente (orthogonalement) à une tuile se trouvant déjà dans votre quartier.

Rejouabilité

D’ordinaire, un jeu de tuiles, c’est souvent un indice de rejouabilité. Pas tout le temps, mais souvent. Là où Carpe Diem se démarque, au niveau de la rejouabilité, c’est dans son système de pointage. Après chacune des manches, vous devrez placer votre marqueur entre deux cartes de pointage. Il y en a 60 de ces cartes et vous n’en utiliserez qu’un petit nombre à chaque partie. Pour faire les points indiqués sur les cartes, vous devrez répondre aux demandes des deux cartes, sinon vous aurez des pénalités.

De plus, pour être certain de choisir en premier l’endroit où vous mettrez votre jeton, vous devrez vous avancer sur la piste du prestige, en construisant des bâtiments aux toits argent ou en construisant sur des sites avec des parchemins dans votre quartier. Dans ce jeu, cette piste ne peut être négligée sans en subir les conséquences. Il est toujours plus facile de choisir en premier l’endroit de ses jetons de pointage.

Originalité

Carpe Diem devait être original à sa sortie en 2018. Les cartes de pointage à chaque manche, la piste de prestige, le système de rondelle pour le choix des tuiles (qui a légèrement changé dans la dernière édition), tout était là pour plaire. Aujourd’hui, beaucoup l’ont imité, mais très peu l’ont égalé.

Le jeu donne encore au niveau de la rejouabilité puisque des bonus seront installés, sous forme de bandes de casse-tête autour de votre quartier. Comme vous allez les choisir au hasard, au début de chaque partie, les bonus accordés ne seront jamais exactement les mêmes. C’est le genre de détails qui fait une grande différence d’une partie à l’autre.

Qualité de la production

Malheureusement, Carpe Diem ne se démarque pas pour sa production extraordinaire. Si les cartes et les pièces en bois sont de bonne qualité, on ne peut en dire autant des pièces en carton. Le tout est plutôt mince et très souple. Si vous avez d’autres jeux de Ravensburger, vous ne serez pas surpris du tout.

C’est un peu dommage puisque la compagnie a pris la peine de faire une 2e édition de ce jeu avec quelques petits changements techniques et cosmétiques. Si les déplacements sur la rondelle de sélection des tuiles ont été changés, sans affecter la mathématique du jeu et le dos des tuiles a été changé pour en améliorer la distinction, rien n’a été fait pour clarifier certaines tuiles difficiles à bien discerner. Rien non plus, malheureusement, pour la qualité des composantes de jeu en carton… Dommage !

En guise de conclusion

Si, comme moi, vous aimez les jeux de tuiles, Carpe Diem est pratiquement un incontournable. C’est un excellent jeu de Stefan Feld et un excellent jeu de placement de tuiles. C’est probablement un des plus intéressants si vous cherchez un jeu qui n’est pas trop long tout en étant d’un niveau appréciable. J’ai beaucoup de jeux de pose de tuiles, j’ai ajouté celui-ci à ma collection même si j’en avais beaucoup et même s’il n’est plus tout à fait récent. Que dire de plus que je vous le conseille malgré ses petits défauts.

J’aime

  • Le système de pointage entre les manches
  • La rondelle de sélection des tuiles
  • Les choix multiples de bâtiments à construire

J’aime moins

  • La minceur des tuiles de carton
  • Certains terrains difficiles à différencier

La copie de Carpe Diem a été fournie par l’auteur.

Carpe Diem

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Excellent placement de tuiles

Très bon jeu malgré la minceur des tuiles.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Little Town : Artisans – Une extension pour un jeu fort apprécié

J’ai eu le plaisir de recevoir une copie de l’extension Little Town : Artisans directement de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.