Barcelona : la nouvelle salade de points

Je me dis toujours, en découvrant un nouveau jeu, celui-là est différent, meilleur que celui-ci ou encore c’est tout simplement le jeu de l’année. À tester toujours autant de nouveautés, c’est facile de se laisser emballer par ces dernières. Pourtant, mes derniers tests sont très intéressants. Je pense que Barcelona, de Dani Garcia, est quelque chose de différent, quelque chose de classique tout en étant nouveau. Je pense que Board & Dice est en plein développement et touche ici à quelque chose de rare mais à quelque chose bien, un classique instantané. Regardons ça ensemble !

  • Auteur : Dani Garcia
  • Artiste : Aleksander Zawada
  • Éditeur : Board & Dice
  • Nombre de joueurs : 4 joueurs
  • Âge : 14 ans et plus
  • Durée : 60 à 90 minutes
  • Année : 2023
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Thématique

Vous êtes un architecte engagé pour reconstruire la ville de Barcelone, au milieu du 19e siècle, selon les plans de Ildefons Cerda, considéré comme étant l’inventeur de l’urbanisme. Des rues spacieuses, des trams, des parcs, etc. Tout est pensé pour recréer une ville des plus conviviale.

Le jeu vous obligera donc à construire des bâtiments à chacun de vos tours si c’est possible. Mais avant d’y arriver, vous aurez le choix de plusieurs actions comme de construire des rues, des intersections, des bâtiments publics, etc. Tout ça pour y installer des citoyens qui ne demandent pas mieux que de vivre dans ce nouvel environnement. Tout dans le jeu transpire l’urbanisme, la construction d’une ville et ses services en plein milieu du 19e siècle. Même que l’installation des citoyens dans les différents bâtiments que vous allez construire est un peu la minuterie du jeu et pourra accélérer ou ralentir la partie. Vraiment une thématique bien intégrée qui donne beaucoup de saveur à ce jeu de sélection d’actions qui est en fait une véritable salade de points.

Mécanique de jeu

Au début de votre tour, dans Barcelona, vous devrez poser deux citoyens à une intersection de la ville et ensuite faire les actions qui sont au bout des rues reliées à ladite intersection. Les actions sont multiples : construire des intersections, petites rues, grandes rues et bâtiments publics, faire de l’espace dans votre entrepôt pour débloquer des bonus, réclamer des tuiles modernistes (d’urbanisme) pour faire des points, vous déplacer avec votre tram pour faire une action supplémentaire. La liste est longue mais très intéressante.

Ces différentes actions vous permettront d’augmenter les capacités de votre plateau personnel pour améliorer vos tours futurs et progresser sur différentes pistes dans le jeu. Le tout peut sembler lourd mais le jeu est assez simple à comprendre, quoique plus difficile à maîtriser pour optimiser chacun de vos coups. Un vrai bon jeu euro !

Rejouabilité

Dans Barcelona, la rejouabilité a été pensée dès le départ. Les différents citoyens placés en début de tours sont pigés au hasard par les joueurs. Ensuite, selon les objectifs de chacun, ces derniers seront placés sur des intersections correspondant aux besoins des différents joueurs selon les objectifs réclamés par ceux-ci. Et comme un placement de citoyens peut mener à plusieurs choix de constructions, il va sans dire que les possibilités sont très grandes. Pour être certains que le jeu ne devienne pas monotone, de petites tuiles sont fournies pour changer, de façon aléatoire, les actions qui sont en bout de rue. Franchement, je ne vois pas ce que l’on pourrait demander de plus du côté de la rejouabilité.

Originalité

Barcelona se démarque de plusieurs façons. D’abord par sa piste des citoyens installés dans les nouveaux immeubles. Il y a trois sortes de citoyens, des ouvriers, des gens de la classe moyenne et de la haute société. Il est très possible de les mélanger, mais les citoyens installés aux intersections vont dicter quel type de bâtiments il est possible de construire. Certains bâtiments vous donneront des points et des avantages (sur la piste de la cathédrale, par exemple) mais vous feront descendre sur la piste de Cerda (qui sert de multiplicateur aux objectifs de manches) parce que vous ne respectez pas ses plans de façon optimale pour y loger plus de citoyens. Un jeu où il faut trouver un équilibre dans vos actions pour faire un maximum de points.

Qualité de la production

Barcelona est à la hauteur des jeux de chez Board & Dice. Une belle qualité pour les illustrations, les pièces en carton (même que les pièces des citoyens sont plus épaisses que le reste pour les mettre dans le sac de pige). Comme toujours, ce sont les ressources qui laissent un peu à désirer. Pourquoi dessiner des pièces de monnaie sur un bout de carton carré ? Je ne comprendrai jamais ce choix de la part d’une compagnie de jeux. Autant faire des pièces rondes ! Mais c’est vraiment le seul reproche que l’on peut faire au jeu.

En guise de conclusion

Barcelona est la salade de points la mieux faite depuis Châteaux de Bourgogne de Stefan Feld. C’est même probablement plus intéressant que Tiletum de la même compagnie et j’ai beaucoup aimé ce dernier. Les multiples façons de faire des points, les méga combos qu’il est possible de réaliser. Tout est là pour faire de ce jeu un classique instantané. Je vous le recommande et il faudra suivre avec intérêt la carrière de Dani Garcia, le designer du jeu. Avec un jeu pareil, on va vouloir tester son prochain jeu aussitôt sorti. Un jeu parfait pour les amateurs de combos.

J’aime

  • Le côté salade de points du jeu
  • La très grande rejouabilité
  • Le côté combos présent dans le jeu

J’aime moins

  • Les ressources en carton

La copie de Barcelona a été fournie par Board & Dice.

Barcelona

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

La salade de points de 2023

Excellent jeu de sélection d'actions avec des combos incroyables !

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Star Wars : Bounty Hunters – Devenez un chasseur de primes dans l’univers de Star Wars le temps d’une partie !

« Des chasseurs de primes ! Nous n’avons pas besoin de cette fripouille ! » Voilà comment sont introduits …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.