Concours

La technologie dans les transports par l’ATC

Le 29 septembre dernier s’amorçait le congrès annuel de l’ATC (Association des transports du Canada) au Palais des Congrès de Montréal, avec comme thème le transport du passé vers l’Avenir. Cette association, qui célèbre d’ailleurs son centième anniversaire, fait le lien entre les différents paliers de gouvernements et les compagnies privées du milieu des transports ; ainsi, tout le grappin de ce milieu était présent (quelque 1200 personnes). Créée à Montréal en 1914, l’ATC est de retour dans sa ville natale pour souffler sa centième bougie, le tout organisé par le Ministère des Transports du Québec avec la Ville de Montréal et animé par Manuel Hurtubise, le maître de cérémonie.

Personne n’était mieux placé que Robert Poëti, ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, pour tenir le discours d’ouverture de cet événement d’envergure. Son discours a porté sur l’évolution des transports, de l’avoine à l’électricité, en faisant le parallèle entre la fin du 19e siècle et le début du 21e avec les mêmes préoccupations concernant l’électrification des transports. Alors qu’on retirait les chevaux des tramways a Montréal en 1894, aujourd’hui on tente des visées environnementales et économiques avec la démocratisation des véhicules électriques.

Mais qu’est-ce que Geekbecois faisait sur place ?

L’invité d’honneur de cette journée d’ouverture n’était nul autre que John Ellis, Technologue en chef et chef du programme de développement chez Ford. Sa conférence tenait comme sujet principal, la voiture de demain. Avec 1 milliard de téléphones intelligents actifs en 2015 et 1 milliard de voitures sur les routes, la voiture connectée deviendra le téléphone intelligent du futur ; la combinaison de ces deux médiums est d’ailleurs en constante évolution. On peut le constater avec les différentes annonces des dernières années  : Sync (partenariat entre Ford et Microsoft) en 2007, l’ajout de AppLink à Sync (Spotify, Pandora…) en 2010, l’Alliance GENIVI pour l’Open-Source en 2013… Rien qu’à voir, la technologie dans les voitures de ces dernières années nous donne un bon indice.

Saviez-vous que la Mustang 2011 comptait plus de 25 millions de lignes de codes, que la Taurus 2012 en comptait plus de 50 millions et que les prochains véhicules dépasseront les 100 millions de lignes de code sous peu ? Surtout quand on compare avec une navette spatiale qui contient environ un demi-million de lignes de codes et un Boeing 777 qui en contient entre 3 et 4 millions (on s’entend que les besoins logiciels sont incomparables !).

Comment imaginez-vous votre voiture connectée du futur ?

Si par exemple, synchronisée avec votre calendrier, votre voiture prend un rendez-vous automatiquement pour votre prochain changement d’huile. Si elle ajustait la température intérieure en fonction de la température extérieure ? Si vous receviez une notification lorsque votre ado à dépassé la vitesse permise, ainsi vous pourriez discuter d’une conduite sécuritaire avec celui-ci. Vous pourriez même programmer la radio pour qu’elle ne fonctionne que si votre ado utilise la ceinture de sécurité… Agencez ces idées avec le service IFTTT, Weather Channel et des données de trafic en temps réel pour avoir une idée de ce qui s’en vient dans les prochaines années !

Les autos du futur de voleront peut-être pas, mais elles en feront plus pour simplifier nos vies !

À suivre… dans plusieurs années !

| ATC |

À propos de Eric Martel

Clavier d’une main, mobile dans l’autre, je suis connecté plus souvent qu’autrement et j’adore ça. Je suis affamé d’informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c’est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d’un bon livre plutôt que d’utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j’attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles…

Aussi à voir...

Des symboles de sécurité que vous devriez connaître avec la même énergie que les émoticônes et emojis

Le contenu de ce billet est commandité en partenariat avec CAA-Québec. La vie numérique de …

Qu'en pensez-vous ?