Concours

Transistor, le nouveau jeu de Supergiant Games

De Supergiant Games, les développeurs de Bastion, nous vient un tout nouveau jeu, intitulé “Transistor”. C’est l’histoire d’une femme nommée “Red” qui trouve l’éponyme Transistor, une épée “vivante” qui semble la connaître.

Quelques détails primaires ont été dévoilés dans l’annonce du jeu : les personnes influentes de Cloudbank disparaissent une à unes, et Red est la prochaine personne ciblée. Elle réussit à se téléporter vers une zone sécuritaire, où elle entend une voix familière, émanant d’une épée solidement logée dans le torse d’un homme.

En approchant, une statistique se révèle : l’épée tient à son compte une mort (celle de l’inconnu). Au moment de saisir l’épée, Red se voit transformée, ses vêtements et peut-être sa mémoire maintenant altérés pour mieux être accommodés au combat qui suivra.

C’est à ce moment que les mécaniques du jeu se révèlent. On débute avec une attaque de base, ainsi qu’une attaque chargée, qui fait du dommage de portée. Jusqu’à présent : très standard.

Puis se présente une mécanique additionnelle : En utilisant le RT, on enclenche un mode “focus”, où les ennemis cessent de bouger, et où le joueur peut “programmer” une suite d’actions stratégiques. La quantité de mouvements et d’attaques que le joueur peut exécuter est déterminé par une jauge qui se décharge (diminue) à chaque commande placée. Une fois les mouvements placés (sélectionnés) , le joueur appuie une fois de plus sur RT et observe les résultats de sa stratégie. En appuyant sur LT, par contre, on peut annuler un mouvement et refaire sa stratégie avant de l’enclencher.

Le tout se fait de manière simple, fluide et efficace. C’est l’image même de l’élégance en action.

Les ennemis réagissent à nos actions à leur manière et forcent le joueur à penser et repenser sa stratégie au lieu d’utiliser la même attaque sans arrêt. Certains attaquent sans cesse, d’autres esquivent nos attaques standard, tandis que d’autres créent des illusions qui nous attaquent aussi.

Pendant ce temps, le Transistor se charge de décrire les actions et événements qu’il rencontre aux côtés de Red, et lui parle occasionnellement, lui donnant des stratégies et indices pour qu’elle puisse progresser dans son aventure.

À la fin de ma session de jeu, Red a accédé au “Root” de la zone, et a gagné un niveau d’expérience de plus. Bref : Comme Bastion, mais dans un univers science fiction où le tout s’inspire du domaine informatique.

Je vous en dirais plus, mais présentement les détails sont peu abondants. Nous savons que le jeu devrait voir une sortie au début de l’année 2014, mais rien de plus pour le moment. Mais, si le jeu est moyennement aussi bon que les quelques minutes auxquelles j’ai joué au jeu, les joueurs devraient s’attendre à encore une expérience mémorable de Supergiant Games.

À propos de Moustafa Chamli

Chroniqueur pour Geekbecois et amoureux des arts et des jeux vidéos. Moustafa croit profondément à la capacité unique que les jeux vidéos ont d’apporter une expérience au spectateur, au détriment des jeux plus populaires.

Il travaille présentement sur son propre jeu indie, et vous pouvez le suivre sur Twitter @moustafachamli

Aussi à voir...

Montréal Expo Gaming Arcade Programmation 2017

MEGA 2017 : programmation et détails

Le Montréal Expo Gaming Arcade 2017 accueillera, le 18 et 19 novembre, pour sa première …

Qu'en pensez-vous ?