South of the Circle : un amour froid en temps de guerre

South of the Circle est une aventure narrative transportant le joueur en Antarctique aux côtés de Peter, un climatologue. Nous avons là un petit jeu indépendant court, mais tout à fait merveilleux, proposant des thèmes sérieux qui sont magnifiquement bien abordés. Disponible depuis le 3 août 2022, South of the Circle est prêt à vous faire regretter ou non vos décisions lors de cette fiction interactive remplie d’émotions.

  • Studio de développement : State of Play
  • Éditeur : 11 bit studios
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 5, Xbox Series, Nintendo Switch
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : T
  • Prix : 14,49$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

South of the Circle

Une romance habillée d’une guerre froide

South of the Circle est une aventure narrative légère qui se déroule à travers l’Antarctique et le Royaume-Uni, dans les années 1960. Dans ce jeu, nous abordons plusieurs thématiques tels que la guerre froide, l’amour, les promesses ou encore, le sexisme. Nous suivons l’histoire de deux protagonistes : Peter et Clara qui vivront, au fil des chapitres, une histoire d’amour. South of the Circle est d’une profondeur impressionnante et bien que la durée de vie soit très courte, vous trouverez l’expérience à la fois douce et amère, mais aussi, mémorable.

Bref, il s’agit d’un récit interactif très léger que vous terminerez probablement en moins de quatre heures. Notre protagoniste est donc Peter, un climatologue qui tente d’écrire un document de recherche révolutionnaire concernant les conditions météorologiques. Peter n’avance pas aussi rapidement qu’il le désirerait. On lui met énormément de pression afin qu’il ponde rapidement un papier surprenant.

C’est donc durant son séjour à Cambridge qu’il fera la rencontre de Clara, une universitaire qui donne des conférences ayant énormément de succès. Au fil de la discussion, elle proposera à Peter son aide afin de l’aider à terminer son article. J’ai rapidement été charmée par Clara puisqu’elle se trouve dans un milieu où les femmes sont peu reconnues pour leur travail. L’opinion de celles-ci n’a que peu d’importance et malgré tout, elle se bat pour cela. En réalité, l’histoire nous propose de découvrir la romance naissante entre Peter et Clara, le développement de cet amour et les obstacles qu’ils traverseront en raison de leur travail qu’ils exécutent conjointement. Nous nous retrouvons aussi dans une autre époque, future à celle-ci, où Peter se retrouve piégé en Antarctique, durant la guerre froide et où sa vie sera mise à rude épreuve.

South of the Circle

Il était une fois Peter

Il ne faut pas s’attendre à jouer énormément dès que vous vous posez devant votre écran afin d’entamer South of the Circle. En fait, il s’agit plus d’un roman visuel que d’un jeu où vous vivrez de grandes aventures. Le titre consiste principalement à choisir entre certaines réponses émotionnelles qui sont représentées par des bulles au-dessus de la tête de votre personnage. Par exemple, vous pourrez répondre de manière positive, pessimiste, virile, calme, etc. Si vous tentez d’ignorer les choix de réponse, le jeu choisira à votre place. Soyez donc rapide. Le silence n’est donc aucunement une option dans ce jeu.

D’ailleurs, les réponses quant aux dialogues n’ont pas de réels impacts sur le jeu. Certains choix seront toutefois importants concernant la fin de votre périple. Ces choix s’accumuleront en haut de l’écran dès que vous les effectuerez. Vous ne devriez pas les manquer. En dehors des choix, le style de jeu est très linéaire. Vous vous déplacez généralement d’un point A à un point B. Il vous est possible de fouiller un peu les environs, mais il n’y a pas énormément d’indices à trouver durant votre escapade. Il n’y a pas d’énigmes à résoudre ou de survie, bien que Peter se retrouve piégé dans une tempête de neige plutôt dangereuse.

Une expérience narrative impeccable

Visuellement, South of the Circle est ravissant. Tout est doux lorsque vous prenez le temps d’admirer votre environnement. Il n’y a pas de détails superflus dans les paysages et les endroits que nous visitons. Toutefois, cela est plutôt efficace. De plus, j’ajouterais que la bande-son est agréable, nous faisant vivre des sentiments beaucoup plus profonds lors de certains événements. Aussi, le doublage des personnages est tout simplement superbe et rend les protagonistes encore plus vivants. J’ai adoré entendre les accents britanniques de nos personnages. Bien que le jeu ne possède pas de voix française, cela ne m’a pas particulièrement dérangée puisque nous avions droit à des sous-titres en français.

Je ne pense pas avoir rencontré de bogues lors de ma partie. La durée de vie est plutôt médiocre. En trois heures et demie, j’avais bouclé le jeu et celui-ci ne possède aucune rejouabilité puisque les choix n’impactent pas assez drastiquement l’histoire afin que cela en vaille la peine. Toutefois, je ne dirais pas que la durée de vie soit un si gros point négatif puisque l’expérience narrative était tout simplement succulente.

En profitant de ce jeu, j’ai eu l’impression de vivre davantage une expérience cinématographique que de jouer à un jeu. C’était plutôt agréable. La fin est surprenante si nous prenons le temps de bien réfléchir. Autrement, elle pourrait paraître précipitée. Je vous rassure : ce n’est pas du tout le cas. Prenez le temps de réfléchir aux événements. On ne vous explique pas réellement la fin du jeu, mais lorsque vous la comprenez, vous voyez alors toute la profondeur de South of the Circle. Je vais d’ailleurs vous expliquer mon interprétation du jeu dans le prochain paragraphe. Je vous conseille de le passer si vous désirez prendre part à cette expérience narrative prochainement.

South of the Circl

Mes impressions concernant la fin du jeu

Attention ! Cette partie contiendra, bien entendu, des divulgâcheurs concernant le jeu. Je vous conseille de vous rendre directement à la conclusion, en bas de l’article, si vous ne désirez pas lire ces détails concernant South of the Circle. Personnellement, j’ai trouvé la fin du jeu très vague et je trouvais nécessaire d’écrire cette partie afin de vous parler de ma vision de la fin de ce jeu. N’hésitez, d’ailleurs, pas à me parler de ce que vous avez compris, lors de votre session de jeu.

La dure réalité, c’est que puisque nous jouons les phases du présent, nous nous trouvons en Antarctique, cela veut dire que Peter a décidé de ne pas laisser le nom de Clara sur le papier sur lequel ils avaient travaillé ensemble. Il a donc rompu sa promesse. Peu importe les choix que vous ferez durant votre aventure, puisque vous vous trouvez en Antarctique, il est tout simplement évident que cette décision fut prise par Peter, et ce, depuis le début. Certes, vous avez l’occasion, lors des phases du passé, de refuser d’enlever le nom de Clara du papier en question, mais cela est faux. Il ne s’agit pas de la réalité puisque vous vous trouvez en Antarctique. Vous comprenez ?

En choisissant de refuser d’enlever le nom de l’élu de votre cœur du papier, à la fin du jeu, vous assistez à une scène du passé où Clara s’éloigne de vous alors que vous la poursuivez. Elle vous méprise et vous accuse de ne jamais avoir été honnête. La jeune femme vous parle alors des choix que vous avez faits durant l’histoire et ceux-ci semblent être inexacts. Elle nous dit qu’en réalité, nous avons fait les choix inverses. D’ailleurs, Peter le mentionnera à Clara, qu’il croit qu’elle a tort. Toutefois, c’est à ce moment précis que nous comprenons que Clara dit la vérité. Malgré vos choix, en réalité, Peter n’aura jamais cessé de se mentir à lui-même.

Peter est donc le seul auteur de l’article. Il a trahi Clara en acceptant de retirer son nom afin d’obtenir la gloire qu’on lui proposait. Tout était donc faux. Nous vivions les événements, vus du point de vue de Peter qui, malheureusement, se mentait à lui-même. Il ne cessait de réinventer les moments de son passé probablement parce qu’il était entre la vie et la mort, durant les phases se déroulant au présent. Au final, le joueur, tout comme Clara, aura été trompé depuis le début.

En conclusion

Je ne m’attendais pas à grand-chose en entamant South of the Circle. Non pas que le jeu me semblait mauvais. Toutefois, je ne pensais pas être autant charmée par cette histoire émouvante et au final, si profonde. Je pense qu’il s’agit d’un style de jeu que vous aimez ou que vous détestez. Vous comprendrez dès les premières minutes de jeu dans quel camp vous vous trouvez.

Bref, South of the Circle est un titre audacieux qui aborde des thématiques matures telles que la guerre froide et le sexisme dans les années 1960. J’ai aimé la façon dont l’histoire nous était présentée, entre le présent et les nombreux flashbacks qui nous aident à bien comprendre l’histoire de Peter. Bien que la jouabilité fut très minimaliste, j’ai vraiment apprécié l’expérience narrative que j’ai vécue. À un tel point qu’après avoir terminé le jeu, je continuais à réfléchir aux événements que j’ai vécus lors de ces trois heures et demie de jeu. Je ne pouvais pas m’empêcher de me mettre à la place de Peter ou de Clara et de me demander ce que j’aurais fait dans cette situation.

Sinon, la direction artistique est tout simplement sublime. C’est aussi du bonbon pour les oreilles. On ne s’en plaint pas ! L’histoire est touchante et la fin est tout à fait renversante. Cependant, on pourrait se plaindre de la durée de vie et du manque de rejouabilité, mais pour le prix et pour la qualité de l’expérience que j’ai vécue en jouant à South of the Circle, j’aurais envie de dire que ces points négatifs ne sont pas du tout majeurs. Tentez l’expérience ! C’est une véritable petite perle, ce jeu !

J’aime

  • L’histoire émouvante
  • Les doublages de grande qualité
  • La fin renversante lorsqu’on la comprend réellement
  • Le fait que ce soit visuellement très joli et agréable pour les oreilles

J’aime moins

  • La durée
  • Le fait qu’il n’y ait aucune rejouabilité

La copie de South of the Circle a été fournie par 11 bit studios.

South of the Circle

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Émouvant !

Si vous recherchez un jeu simple et relaxant proposant une histoire interactive légère, ce titre est probablement ce dont vous avez besoin. Si vous recherchez de l'action et beaucoup d'interaction, je vous conseillerais probablement de passer votre chemin.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Nope Challenge – Affrontez vos peurs dans un monde virtuel

La peur des araignées, des hauteurs et des clowns sont parmi les plus communes chez …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.