Pathfinder : Wrath of the Righteous en période de socio-financement !

Le 25 septembre 2018, la compagnie Owlcat Games rendait disponible le jeu Pathfinder : Kingmaker. Ce jeu, qui a vu le jour grâce au socio-financement, reprenait les règles du populaire jeu de rôle Pathfinder. Voilà que la compagnie russe récidive avec un nouvel opus : Pathfinder : Wrath of the Righteous.

Tout en gardant le système de jeu original, vous pourrez donc incarner un nouveau personnage afin de vivre la campagne du même nom. Avec votre équipe, vous vous dirigerez dans le « Worldwound » afin de pouvoir éliminer les seigneurs démons et ainsi fermer une bonne fois pour toutes le portail menant aux abysses.

Capture d’écran fournie par Owlcat Games.

Nouveautés de Pathfinder : Wrath of the Righteous

En plus des 21 classes et des dix races disponibles lors du premier opus, la suite du jeu vous donnera accès à cinq nouvelles classes et une nouvelle race. Les classes sont celles de sanguin, d’arcaniste, de chaman, d’oracle et de sorcière. Quant à la race, les joueurs pourront maintenant incarner un dhampir, l’enfant d’un vampire et d’une humaine.

Le jeu permettra au joueur de commander la cinquième croisade. Cette fonction lui fera acquérir des forces armées, de pouvoir améliorer sa forteresse et d’envoyer ses troupes affronter les ennemis. L’armée du joueur pourra également partir à la recherche d’artefacts afin de l’aider dans sa quête.

Dix nouveaux compagnons seront disponibles durant la partie. Évidemment, l’option de vivre avec eux une histoire d’amour sera disponible.

D’un point de vue technique, il sera maintenant possible de tourner l’image à 360 degrés. Un tutoriel amélioré sera également disponible pour les nouveaux joueurs.

Pathfinder Wrath of the Righteous
Capture d’écran fournie par Owlcat Games.

Le portail des abysses est ouvert

Alors que le royaume de Sarkoris a été détruit suite à l’ouverture d’un portail vers les abysses, une armée de démons a envahi Golarion. Les démons ont tout détruit sur leur passage et ont tué chaque opposant à leur conquête. Le royaume de Sarkoris est détruit et est maintenant connu comme étant le « Worldwound ». Les nations voisines doivent réussir à créer une armée assez puissante afin de protéger le monde de ces démons. C’est ainsi que débute la croisade.

Alors que la guerre dure depuis des centaines d’années, il y a peu d’espoir de gagner la croisade. La seule chose qui permet aux croisés de ne pas subir une défaite écrasante est la présence des « Wardstones ». Ces pierres aux pouvoirs divins placées le long de la bordure du « Worldwound » permettent de repousser les ennemis.

C’est lors du combat dans la ville de Kenabres, alors que le chaos de la guerre fait rage, que l’un des croisés découvre avec surprise un pouvoir surhumain. Alors que la source de cette puissance est inconnue, sa raison d’être est claire : défendre les citoyens de la ville et faire reculer les forces ennemies.

Pathfinder Wrath of the Righteous
Capture d’écran fournie par Owlcat Games.

La voie mythique

Le personnage joueur pourra également suivre l’une des six voies mythiques afin de devenir plus puissant.

L’ange : Le personnage incarnant un ange pourra protéger ses alliés à l’aide d’effets bénéfiques et d’une épée de feu. En temps de grand danger, le joueur pourra également invoquer une armée de créatures célestes afin de l’aider dans son combat.

La liche : Le personnage aura le pouvoir de relever des morts des adversaires défaits afin de l’aider dans son combat. Il pourra également remplacer ses compagnons par des créatures mortes-vivantes. Il aura également un contrôle très puissant sur la magie du jeu, mais plus particulièrement la nécromancie.

L’aeon : Le personnage devient un juge cosmique et pourra sentir les failles potentielles qui se retrouvent dans la balance des diverses forces. Dû à son pouvoir, il sera possible de voyager dans le temps et changer le cours de l’histoire.

Le trickster : Vous pouvez imaginer un personnage dans le même style que Loki. Un personnage puissant utilisant la ruse et la moquerie afin de pouvoir ridiculiser ses ennemis. Il aura la capacité de pouvoir influencer des jets de dés et de transformer des échecs en coups critiques…

Le démon : Le personnage devra se battre contre sa colère intérieure afin de ne pas faire place à la bête sauvage qui se trouve en lui.

L’azata : Il s’agit d’un personnage qui fait davantage confiance à ses instincts qu’à un plan et qui prend des décisions spontanées. C’est le genre de personnage qui ne croit pas en une chaîne de commande et qui va plutôt inspirer la population à se battre plutôt que de la commander.

En plus des six voies mythiques, il sera évidemment possible d’incarner un mortel sans pouvoir divin. La légende ne sera pas un personnage extraordinaire du point de vue des pouvoirs, mais il le sera à travers ses actions. Bien qu’il s’agisse d’un chemin compliqué, un personnage n’ayant pas de pouvoir se verra attribuer le titre de légende mythique afin de souligner ses exploits.

Capture d’écran fournie par Owlcat Games.

L’objectif est déjà atteint !

Inutile de vous dire qu’il a fallu moins d’une journée afin d’atteindre l’objectif que Owlcat Games s’est fixé à 300 000$ US ! Au moment d’écrire cet article, le financement en était à plus de 1 170 000$ US,  permettant ainsi aux joueurs d’obtenir énormément d’éléments bonus !

La version numérique du jeu est disponible au coût de 28$ US.

La date prévue pour la sortie du jeu est en juin 2021.

Page officielle de la campagne

À propos de David Charbonneau

Étudiant à temps partiel et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

Langrisser

Langrisser I & II : le retour de deux classiques du Japon !

Langrisser I & II est un « remake » de la compilation qui était paru …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.