NeoGeo Mini – L’histoire d’une console : sa vie, sa mort, sa renaissance

La tendance des consoles miniatures bat son plein et la NeoGeo n’y échappera pas ! Les puristes connaissent bien cette console, elle qui a introduit le monde des arcades dans notre salon il y a de cela presque 30 ans déjà. Or, elle reste plutôt inconnue du grand public. La sortie plutôt inattendue de la NeoGeo Mini est une bonne opportunité de faire un brin d’histoire et de vous raconter l’histoire extraordinaire et triste se cachant derrière cette console.

NeoGeo

1978 – La naissance de SNK

C’est en 1978 que la compagnie SNK naquit (Shin Nihon Kikaku, New Japan Project). C’est à Osaka que la compagnie développa son tout premier jeu : Ozma Wars. Dès le départ, SNK visait d’abord et avant tout le marché des arcades. Déjà saturé par de nombreux jeux de compagnies telles qu’Atari, Sega et Taito, SNK devait trouver un moyen de sortir son épingle du jeu. Cette épingle était Vanguard. Pour 1981, ce jeu avait tout ce que la compétition convoitait : des couleurs vibrantes, de l’action à l’état pur et des effets sonores incroyables. Ce fut un classique instantané. Malgré le crash boursier que les arcades ont subi dans le milieu des années 80, SNK survécut. En 1986, la compagnie avait déjà plus de 23 titres à son actif et rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Sa popularité était tellement grandissante que certains jeux, comme Ikari Warriors, seront transférés sur le Nintendo Entertainment System.

NeoGeo

1989 – L’arrivée de la NeoGeo

C’est en 1989 que le concept NeoGeo fut dévoilé au public. Au départ, c’était une machine d’arcade capable d’avoir 2 à 4 jeux jouables sur la même console. C’était une première dans le domaine et les joueurs de l’époque étaient aux anges. C’était également une bonne opportunité pour les détaillants d’arcade d’avoir le maximum de choix dans un espace moindre. Avec autant de succès, SNK a vu grand. Trop grand, sans doute. Les consoles de jeux vidéo se vendaient comme de petits pains chauds et la sortie du Super Nintendo et du Sega Genesis était imminente. SNK voulait profiter de cette vague et créer sa propre console de jeux. Plus puissante et avec des graphiques grandement supérieurs à la compétition, ça ne pouvait pas être un flop, non ? Malheureusement, oui.

NeoGeo

En 1991, la NeoGeo Advanced Entertainment System fit son apparation. Son prix ? Plus de 499 dollars américains, soit 920 dollars aujourd’hui. C’était 400 dollars de plus que ses deux compétiteurs principaux. SNK croyait pouvoir vendre un produit haut de gamme à un prix haut de gamme. De plus, les cassettes de jeux se vendaient à plus de 200 dollars. Bien que la NeoGeo était nettement en avance au point de vue technologique, une famille moyenne n’avait pas les moyens de se payer un tel produit. SNK avait alors lancé une campagne publicitaire très agressive ayant comme slogan : Bigger, Badder, Better. C’était une console seulement pour les Hommes avec un H majuscule. La compagnie comparait ceux qui avaient une autre console à une petite saucisse. Cependant, si vous aviez une NeoGeo, vous étiez un véritable hot-dog.

Heureusement pour SNK, l’engouement pour les arcades reprenait de la vigueur. La sortie de Street Fighters 2 fut une manne instantanée. Plusieurs compagnie emboîtèrent le pas en créant leurs propres jeux de combats afin d’avoir leur part du marché et SNK en profita grandement avec leurs succès Fatal Fury et Kings of Fighters. Ils sont aujourd’hui considéré comme de grands classiques, mais Street Fighters 2 est toujours le jeu de combat le plus populaire de cette génération.

NeoGeo

1993 – La descente aux enfers

Devant le succès très mitigé de la NeoGeo, SNK chercha une alternative. En 1993, la compagnie développa la NeoGeo CD. Bien qu’elle fut un franc succès au Japon, ce fut un véritable désastre aux États-Unis. En effet, le prix encore très élevé et le temps de chargement légendairement long de la console ont refroidi l’ardeur de plusieurs joueurs. Par la suite, en 1997, SNK développa une nouvelle machine d’arcade nommée Hyper NeoGeo 64. Malheureusement, cette machine n’aura pas l’attention escomptée. À ce moment même, la compagnie était dans le rouge et ses profits provenaient presqu’en totalité de Metal Slug et Kings of Fighters 97.

En 2000, la compagnie n’est plus que l’ombre d’elle-même. Avec plusieurs jeux sortis trop rapidement et remplis de bugs, son dernier espoir est le jeu de combat Capcom vs SNK. Au grand dam de SNK, la plupart des profits de ce jeu iront à Capcom. C’est à ce moment que la compagnie n’aura d’autre choix que de déclarer faillite. Aujourd’hui, SNK existe sous le nom de SNK Playmore et continue de faire des profits avec ses anciens titres.

2018 – La NeoGeo Mini

Une nouvelle plutôt inatendue attendait les adeptes invétérés de la NeoGeo ; la NeoGeo Mini. Une petite machine d’arcade capable de tenir dans la paume de la main. La petite console vient avec plus de 40 jeux préinstallés :

  1. THE KING OF FIGHTERS ’94
  2. THE KING OF FIGHTERS ’95
  3. THE KING OF FIGHTERS ’96
  4. THE KING OF FIGHTERS ’97
  5. THE KING OF FIGHTERS ’98
  6. THE KING OF FIGHTERS ’99
  7. THE KING OF FIGHTERS 2000
  8. THE KING OF FIGHTERS 2001
  9. THE KING OF FIGHTERS 2002
  10. THE KING OF FIGHTERS 2003
  11. SAMURAI SHODOWN II
  12. SAMURAI SHODOWN IV
  13. SAMURAI SHODOWN V SPECIAL
  14. FATAL FURY SPECIAL
  15. REAL BOUT FATAL FURY
  16. REAL BOUT FATAL FURY 2
  17. GAROU : MARK OF THE WOLVES
  18. WORLD HEROES PERFECT
  19. KIZUNA ENCOUNTER
  20. ART OF FIGHTING
  21. THE LAST BLADE
  22. NINJA MASTER’S
  23. AGGRESSORS OF DARK KOMBAT
  24. KING OF THE MONSTERS 2
  25. CYBER-LIP
  26. SHOCK TROOPERS
  27. 2ND SQUAD
  28. TOP HUNTER RODDY & CATHY
  29. NINJA COMMANDO
  30. BURNING FIGHT
  31. METAL SLUG
  32. METAL SLUG 2
  33. METAL SLUG 3
  34. SENGOKU3
  35. ALPHA MISSION II
  36. TWINKLE STAR SPRITES
  37. BLAZING STAR
  38. TOP PLAYER’S GOLF
  39. SUPER SIDEKICKS
  40. PUZZLED

Vos sauvegardes seront stockées directement sur la machine. La forme de la console et ses contrôles sont parfaits pour le type de jeux que SDK développait. Si vous avez peur de trouver l’écran de 3,5 pouces trop petit, il est à noter qu’il est possible de brancher la NeoGeo Mini avec un câble HDMI dans le téléviseur. La console ne pèse que 390 grammes et il faut l’avouer, est vraiment mignonne. N’importe quel geek, amateur de NeoGeo ou non, aimerait bien l’avoir sur ses étagères de gadgets. Malheureusement, le produit n’est fourni avec aucun câble. Il y a pour l’instant peu d’informations sur la NeoGeo Mini et il serait bien de savoir s’il va être possible d’ajouter de nouveaux jeux par la suite. Les jeux NeoGeo sont aussi reconnus comme étant très difficile à émuler. Nous avons donc hâte de voir si les jeux seront aussi fluides et stables que sur la console originale.

NeoGeo

Il ne reste qu’à espérer que la NeoGeo Mini tienne ses promesses, que le prix ne soit pas aussi élevé que la console originale et que la construction soit de qualité. SNK est une compagnie qui avait de grandes ambitions et il est dommage qu’elle soit tombé dans l’oubli. Heureusement, il est possible que ce petit projet aura de bons effets à long terme et peut-être verrons-nous plus de nouveaux produits NeoGeo à l’avenir.

À propos de Antoine Gaumont

Bonjour la compagnie! Je suis un véritable mordu de jeux vidéos, films et nouvelles technologies. Designer UX/UI, technicien, artiste, enseignant, criminologue, boulanger... je suis un passionné et c'est avec plaisir que je vais partager mes passions avec vous.

Aussi à voir...

mondial-des-jeux-2018_geekbecois

Mondial des Jeux Loto-Québec 2018 : une programmation ludique extérieure

Ce jeudi 18 juillet, la 5e édition du Mondial des Jeux Loto-Québec débutera avec une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *