Les Petites Bourgades : une course à la mairie qui fait cogiter

Les Petites Bourgades est la version française sortie en février 2020 du jeu Tiny Towns, sorti en 2019. Celui-ci a remporté l’honneur du meilleur jeu et du jeu de l’année aux Origins Awards 2020. J’en fais ici le test à deux joueurs (il est indiqué sur la boîte que le jeu se joue de un à six joueurs). Voici ce que j’ai pensé de ce premier jeu à succès de l’auteur Peter McPherson dans lequel on veut devenir le meilleur maire d’une petite ville dans les bois.

  • Auteur : Peter McPherson
  • Illustrateurs : Gong Studios, Matt Paquette
  • Éditeur : Lucky Duck Games (français), AEG (anglais)
  • Nombre de joueurs : 1 à 6
  • Durée : 45 à 60 minutes
  • Année : 2019 (anglais), 2020 (français)
  • Prix : 52 $
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Comment jouer ?

Chaque joueur détient un plateau de seize cases (4×4) où il devra placer des ressources pour construire des bâtiments. C’est aussi simple que ça. Comment se procurer les ressources ? Dans la version standard, chaque joueur nomme à son tour un type de ressources que tous les joueurs prendront et placeront dans leur village. Dans le mode Hôtel de ville, le joueur actif tourne deux cartes Ressources qui indiqueront les deux ressources que tous les joueurs vont prendre et placer sur leur village. Puis, chaque joueur choisit une ressource à placer sur son plateau.

À chaque fois que l’on place une ressource, on a le droit de construire un bâtiment tant que celui-ci a la forme et les couleurs de ressources indiqués sur une carte bâtiment disponible pendant la partie. Pour construire un bâtiment, on enlève toutes les ressources servant pour le construire et sur une des cases en question, on ajoute le bâtiment. Chaque type de bâtiment a une utilité ou rapporte des points selon certaines conditions (exemple : être adjacent ou non à un autre type de bâtiment).

En début de partie, on reçoit deux cartes Monuments parmi lesquelles on en choisit une. Ce monument, une fois construit, nous donnera un pouvoir ou des points en fin de partie.

Matériel et règles

D’entrée de jeu, il est difficile de ne pas avoir le coup de coeur pour Les Petites Bourgades avec sa boîte colorée et magnifiquement bien illustrée par Gong Studios et Matt Paquette, un canadien. La boîte a un effet toilé agréable sous les doigts et on sent la qualité habituelle de l’édition chez Lucky Duck Games.

Du côté des règles, le même visuel est présent, mais une petite faute s’est glissée en page 5 (le moins de tour, il manque un « s »). Les types de bâtiments sont indiqués par une icône de couleur. J’aurais aimé un nom pour mieux m’y retrouver dans les types de bâtiments (exemple : type commerce pour la boulangerie, le marché, etc.). Pour expliquer le jeu, ce serait plus facile.

Les Petites Bourgades est un jeu avec beaucoup de matériel, ce qui est positif car on en a pour notre argent. À noter que le jeu se jouant jusqu’à 6 joueurs, c’est ce qui explique autant de matériel. Cela justifie la taille de la boîte, car une version deux joueurs de ce jeu aurait pu entrer dans une boîte format Patchwork.

Comme jeton premier joueur, on a un marteau blanc en bois plus grand qu’un baume à lèvres. Enfin, un jeton premier joueur qui se manipule bien.

Lorsqu’il y a des variantes dans un jeu, je me dis toujours : est-ce que je dois les essayer ? Dans le livret des Petites Bourgades, on mentionne des règles facultatives. Ce n’est pas suffisant pour me convaincre. Le mode Hôtel de ville est-il plus facile ou plus avancé ? On ne le sait pas avant de l’essayer. Je voudrais lire : mode normal, mode avancé/expert. Ainsi, pas de confusion qui peut retarder la prise de décision et donc le début de la partie.

Puisque le jeu peut être joué en solo, une charte de points est disponible dans le livret de règles pour pouvoir évaluer notre performance contre nous-même.

Thématique

La thématique annonce que nous sommes de petits animaux qui construisent un village dans la forêt. Malheureusement, j’ai trouvé cet aspect assez absent au cours de la partie. Cela n’enlève rien au jeu, c’est simplement une thématique un peu invisible à l’exception de la boîte et du livret de règles.

Lorsque l’on nomme les ressources du jeu, on peut évidemment utiliser leur nom : verre, argile, pierre, blé, bois. Mais, on est tentés d’utiliser le raccourci de leur couleur : bleu, rouge, gris, jaune, brun. Ce faisant, on ne s’aide pas à rester dans la thématique, mais évidemment, c’est un enjeu dans tous les jeux avec des cubes de ressources. J’ai pensé que si les cubes étaient plutôt de la forme des ressources, cela nous inciterait à utiliser leur nom, mais cela aurait un coût plus élevé au niveau de la production et donc pour le consommateur..

Mécaniques

Les mécaniques que l’on retrouve dans Les Petites Bourgades sont :

  • Bingo (Welcome To…, Rise of Augustus)
  • Suivre (Scythe, Fort)
  • Couverture de grille ou mécanique de Tetris (Les Châteaux de Bourgogne, Patchwork, L’Île des Chats)
  • Construction de modèle (Azul, Welcome To…, L’Île des Chats, Sagrada, Kingdomino)
  • Jeu solo (Gloomhaven, À la gloire d’Odin)
  • Ordre de tour : progressif (Terraforming Mars, Stone Age, Targui)
  • Ordre variable des phases (Queendomino, Dream Home, Coloma, Mangrovia)

Les Petites Bourgades a en commun trois mécaniques avec l’excellent Puerto Rico (Suivre, Ordre de tour : progressif et Ordre variable des phases) qui trône actuellement 27e au palmarès des jeux BGG.

Jouer en simultané a toujours un effet positif sur la durée des parties, dont je vais vous parler dans le prochain paragraphe.

Durée et difficulté

La boîte annonce une durée de parties de 45 à 60 minutes et nous avons joué notre première partie en une heure environ (mode normal). Notre deuxième partie, en mode Hôtel de ville, cette fois, a duré un peu moins d’une heure. La durée des parties est donc acceptable. Côté difficulté, disons qu’il est facile à jouer, les contraintes ne nous empêchent pas de trouver quoi jouer, mais on se creuse la tête de plus en plus au fur et à mesure que la partie avance et que l’espace disponible sur notre plateau diminue. Lors de ma première partie, j’ai obtenu en début de partie le monument Obélisque, qui me permettait une fois construit de placer mes bâtiments n’importe où sur mon plateau. Le pouvoir a facilité ma partie et donc ma réflexion, mais ne m’a pas donné la victoire pour autant, car j’ai perdu 34 à 28.

Je doute que deux joueurs soit le nombre idéal pour jouer aux Petites Bourgades. Je suis certaine que le jeu est à son maximum de plaisir entre trois et cinq joueurs (la communauté BGG est divisée concernant le fait d’y jouer à six).

Mon avis

D’abord, je veux mentionner que j’adore le titre Les Petites Bourgades. Je crois que je sortirais ce jeu pour y jouer avec des joueurs débutants ou intermédiaires, tout comme le populaire Dream Home. Son accessibilité en ferait définitivement un choix judicieux. Toutefois, pour des joueurs plus aguerris tels que moi-même, il pourrait manquer un peu de mordant. En résumé, j’aime ça, mais je veux en voir plus. Bonne nouvelle, trois extensions existent actuellement en anglais pour le jeu.

  • Fortune : ajoute de l’argent
  • Tiny Trees : ajoute des graines et des arbres
  • Villagers : ajoute des villageois avec des métiers qui influenceront les bâtiments et les ressources

J’ai bien hâte de les essayer lorsqu’elles seront éditées en français car je suis convaincue qu’elles apporteront un petit plus à ce jeu déjà excellent.

Les Petites Bourgades est sans aucun doute un bon choix de jeu familial, rapide à installer, qui ne nécessite pas beaucoup d’espace. Sa rejouabilité est bonne et il y a juste assez d’interaction mais pas beaucoup de confrontation entre les joueurs (surtout en mode Hôtel de ville).

J’aime

  • Le visuel
  • La durée
  • Le matériel
  • L’accessibilité
  • L’originalité des mécaniques

J’aime moins

  • La thématique absente
  • Le manque de mordant

La copie de Les Petites Bourgades a été fournie par Lucky Duck Games.

Les Petites Bourgades

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Bon choix familial

Pour trois joueurs ou plus, en famille ou avec des joueurs débutants, je conseille Les Petites Bourgades sans hésiter. Pour les joueurs plus aguerris, je recommande d'attendre l'arrivée des extensions si vous souhaitez jouer en français.

À propos de Geneviève Corriveau

Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Pro de la recherche, je veux tout savoir sans rien demander. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Tout un été pour Lucky Duck Games !

D’incroyables sorties pour l’éditeur français Lucky Duck Games ! En cet été 2021, notre cousin d’outre-mer …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.