Le meilleur spécimen de dinosaure momifié a été découvert en Alberta

Le meilleur spécimen de dinosaure momifié a été découvert en Alberta

Il est difficile de croire que nous avons tout découvert ce que la Terre nous offre. Des fois, c’est des nouvelles espèces d’animaux et d’autres fois, c’est la découverte de nouveaux fossiles, de façon volontaire ou simplement par accident !

En 2001, des travailleurs de la compagnie Suncor creusaient dans la terre pour retrouver du sable bitumineux. À la place, ils ont découvert le corps momifié d’un nodosaurus, une espèce herbivore avec le corps couvert de pointes et de plaques. Une découverte de ce genre est monumentale pour le monde scientifique ! La raison de sa momification est le résultat d’un enterrement à la mer. Avant que l’Ouest canadien ne devienne des plaines et de la forêt, c’était un vaste plan d’eau. Le nodosaurus a péri et par la suite, il a tombé dans l’eau où les minéraux de la boue l’ont conservé jusqu’à aujourd’hui.

Tout comme les momies humaines, le nodosaurus possède encore quelques organes et on peut voir le relief total de son armure. Un cousin de l’ankylosaure, ce dinosaure ne possède pas une queue massue et était répandu en Amérique du Nord. Les chercheurs ont pu examiner la structure des cornes du reptile et trouver des indices sur sa couleur originale. Ses cornes sont composées de kératine, le même matériel qui constitue nos ongles et cheveux. Cependant, les os de la créature demeurent encore un mystère. Même avec un appareil à résonance magnétique, les scientifiques sont incapables d’avoir une idée claire du squelette.

Lorsque le fossile a été trouvé, les mineurs ont avisé le musée Royal Tyrrell. Il s’est ensuite suivi un prélèvement méthodique du dinosaure. Il y a eu des problèmes au courant de l’extraction, mais les scientifiques ont réussi leur pari !

Par la suite, cela a pris 7000 heures pour nettoyer le spécimen. Son dévoilement officiel au public s’est fait au début du mois de mai et le nodosaurus est la pièce maîtresse de l’exposition Grounds for Discovery. Cette dernière fait la lumière sur les impressionnantes découvertes paléontologiques lors de travaux industriels en Alberta.

Visionnez la vidéo ci-dessous pour voir plus en détail ce dinosaure.

 

Passez lire mon autre article sur le sujet : un squelette complet de diplodocus aux enchères.

À propos de Catherine Ruscigno

La passion pour la culture geek a commencé très tôt pour moi. Je regardais Medabots, Digimon, Sailor Moon, Pokémon et les Power Rangers ce qui plus tard a éveillé mon intérêt pour les arts martiaux et le cosplay. J'écris pour Geekbécois depuis 2013 et fréquente les festivals geek depuis 2011.

Aussi à voir...

Filles et sciences

« Les filles et les sciences, un DUO électrisant ! » : le samedi 19 novembre 2022 à Montréal

Le 5 novembre dernier se déroulait la 22e édition de l’événement « Les filles et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.