Pokémon indéit Satoshi Tajiri
Image via Kotaku

Le manga sur Satoshi Tajiri nous offre un aperçu inédit des premiers Pokémon !

Lorsqu’un jeu est dans sa phase création, il y a beaucoup de remue-méninge. Il arrive souvent que les idées du début ne soient pas présentes dans le produit final. Le jeu Pokémon est un parfait exemple. Les 151 monstres de poche sont maintenant ancrés dans l’histoire et on ne peut pas en imaginer d’autres ! Récemment, un designer chez la compagnie, James Turner, a partagé sur Twitter une image du manga portant sur Satoshi Tajiri, le créateur de Game Freak et Pokémon.

On peut voir des concepts de créature ayant passé au dernier comme Diglett, Venonat et Rhydon. Pour Blastoise, le nom original allait être « Caravaggio ». C’est clairement un clin aux Tortues Ninja, car Caravaggio est le nom d’un peintre italien ! On aperçoit aussi un sondage mis par les employés pour le choix du design préféré des employés. Selon quelques internautes, le gagnant serait Exeggutor. Mais le plus intéressant est les quatre concepts inédits : le cerf, le lézard, le requin et le cactus (caché à côté du requin). Lorsque le designer a partagé l’image en question, les internautes n’ont pas chômé et ont présenté plusieurs interprétations des concepts. Un des meilleurs est un utilisateur de Reddit qui a dessiné dans le style de Ken Sugimori, l’artiste original de Pokémon.

 

Pokémon inédit 3 Satoshi Tajiri
Image via Reddit

Le mystère de MissingNo

D’autres internautes et amateurs de Pokémon croient que cette révélation expliquerait le fameux glitch de MissingNo. Voici l’explication : chaque Pokémon a un numéro associé dans le code du jeu et ces numéros ressemblent beaucoup à ceux dans l’image. Alors, MissingNo ne serait pas des « restes » de Pokémon, mais bien une image temporaire pour occuper l’espace dans le code du jeu jusqu’à l’arrivée de la vraie image. Le tweet suivant le résume bien :


Le manga sur la création de Game Freak et Satoshi Tajiri est seulement disponible au Japon. Néanmoins, c’est toujours fascinant de découvrir des nouveautés d’un jeu qui a traversé les années.

À propos de Catherine Ruscigno

La passion pour la culture geek a commencé très tôt pour moi. Je regardais Medabots, Digimon, Sailor Moon, Pokemon et les Power Rangers tandis que mes amies regardaient Ramdam et autres. Lorsque je ne suis pas trop occupée à gérer des banques d'images, je fais de l'aïkido et du cosplay.

Aussi à voir...

Top 5 des animes les plus nostalgiques de mon enfance

Quelle est la série japonaise dont vous ne vouliez pas manquer un seul épisode lorsque …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.