Hand of Fate 2 – Quand les cartes l’emportent sur les combats

Hand of Fate 2 est le second titre dans la franchise qui mélange jeux de cartes et d’action à la troisième personne. Après que le titre précédent ait remporté un succès appréciable, surtout pour un studio indépendant, la suite tente de maintenir son style unique tout en ajoutant des éléments de jouabilité nouveaux. Le résultat est mitigé.

  • Studio de développement : Defiant Developement
  • Éditeur : Defiant Developement
  • Cote ESRB : T
  • Prix : 38,99$
  • Plateforme de test : Xbox One S (également disponible sur PS4 et Steam pour PC)

Le jeu se déroule en deux parties. Dans la première, le joueur est assis face au Croupier, qui agit à titre de narrateur et de maître de cérémonie, en plus d’être l’antagoniste principal. Le joueur choisit une sélection de cartes pour compléter son paquet. Ces dernières peuvent représenter des troupes, de l’équipement et des événements. Le Croupier distribue une série de cartes sur la table qui proviennent à la fois de son paquet et de celui du joueur. Ces dernières représentent un « donjon » que le joueur devra explorer une carte à la fois. Pour ce faire, il déplace un jeton le représentant.

Dans la première partie du jeu, le joueur affronte le Croupier dans une série de cartes représentant le donjon.

 

Une fois placé sur une carte, cette dernière est révélée et le joueur devra compléter une action. Par exemple, la carte peut représenter une jeune femme perdue dans les bois et le joueur décidera s’il souhaite l’aider ou pas. S’il décide d’accomplir l’action, une série de cartes représentant le résultat sont mélangées et le joueur en sélectionne une. Si le résultat est positif, il sera récompensé par de l’argent ou de l’équipement. Si le résultat est négatif, il sera pénalisé soit en perdant de l’équipement ou en devant se défendre contre des ennemis (dans la seconde partie du jeu).

Un aspect important du mode stratégique est de sélectionner ses cartes avec soin afin qu’elles soient le plus profitables au joueur.

 

Le donjon est composé de plusieurs « niveaux », chacun composé de ses propres cartes. Il est donc important pour le joueur de bien choisir ses cartes avant le début d’une joute afin qu’elles lui soient le plus bénéfiques. Il y a toujours un élément de chance dans chacun des événements, certains étant plus faciles à accomplir, alors que d’autres sont beaucoup plus difficiles (mais les récompenses sont plus importantes). Le jeu se déroule sur une carte détaillée, où le joueur aura à affronter une série de donjons et de boss avant de pouvoir se mesurer au Croupier lui-même.

Un engin graphique 3D mal optimisé

La seconde partie du jeu est celle où le joueur affronte des ennemis. La perspective du jeu se transforme en vue à la troisième personne. Le joueur incarne son héros (ou héroïne) qu’il a créé au début du jeu. Ce dernier sera doté de l’équipement sélectionné par le joueur, comme les armes, armures et sortilèges. Les combats se déroulent en temps réel et demandent une certaine dose de stratégie. Le joueur peut attaquer ou attendre une attaque d’un ennemi et effectuer une riposte. Il peut aussi disposer de l’aide d’un allié s’il possède la carte nécessaire. Ce dernier peut alors combattre les ennemis ou fournir de l’assistance comme créer un bouclier magique ou lancer un sort de guérison.

Le mode Combats souffre de graphiques en faible résolution, d’une jouabilité répétitive et de fréquentes baisses de vitesse.

 

Alors que la première partie du jeu est attrayante au niveau visuel et entraînante, la seconde partie est à mon avis beaucoup plus décevante. Les personnages sont très peu détaillés et les environnements sont ternes. De plus, malgré la faible résolution des graphiques, j’ai enduré à de nombreuses reprises une baisse drastique de la vitesse du jeu qui tombait parfois en bas de dix images par seconde. J’ignore s’il s’agit d’un problème avec la programmation du jeu ou si l’engin graphique a mal été conçu, mais il serait important que ces problèmes soient réglés par une mise à jour prochaine.

Côté son, le jeu utilise une trame sonore minimaliste, mais tout à fait appropriée à ce type de jeu qui demande une certaine concentration mentale. L’acteur qui incarne le Croupier utilise un ton grave et mystérieux, sans toutefois en abuser. Dans la section combats, les effets sonores sont serviables, sans toutefois être remarquables.

Hand of Fate 2 est un jeu agréable, mais qui souffre d’un trouble de personnalité. Alors que la section jeux de cartes est très bien conçue et attrayante, celle des combats laisse beaucoup à désirer. On souhaite passer au travers de celle-ci le plus rapidement possible pour revenir à la précédente. Malgré ce désagrément, je recommande le jeu pour les amateurs de jeux de société en version numérique.

Site officiel de Defiant Developement

Hand of Fate 2

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Attrayant, mais...

Hand of Fate 2 est un excellent jeu de cartes numérique qui offre de la profondeur et de la stratégie. Malheureusement, le mode Combats laisse grandement à désirer.

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

[Fantasia 2018] La sélection de films de Geekbecois – Partie II

La deuxième semaine est déjà finie (et la troisième bien entamée) pour le festival Fantasia …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *