Concours

Gears of War 4 – Action et carnage pour la nouvelle génération

Gears of War 4

Graphiques
Son
Jouabilité
Valeur

Super !

Une campagne principale un peu courte et une multitude de modes multijoueurs fantastiques, voilà ce qu'il y a au menu du nouveau titre de la franchise Gears of War

User Rating : Be the first one !

Lors de sa sortie en 2006 sur la console Xbox 360, le premier titre de la série Gears of Wars a su épater la critique et les joueurs avec ses graphiques sensationnels et son action effrénée. De plus, le jeu a littéralement inventé un nouveau genre, le jeu de « tir et couvert », où le joueur doit utiliser les zones de couverture afin de vaincre ses ennemis et il doit éviter de se ruer vers eux, faute de quoi il sera taillé en pièces rapidement. Vinrent ensuite trois autres titres qui ont tous obtenu un franc succès. Maintenant, nous avons le tout premier titre à paraître sur la console de nouvelle génération Xbox One. Gears of War 4 introduit un tout nouveau protagoniste et le début d’une nouvelle saga, en plus d’offrir de nouveaux modes de jeu en multijoueur et un engin graphique dernier cri.

Le héros de Gears of War 4, JD, en compagnie de ses coéquipiers Del et Kait, est sur le point de faire une découverte morbide | Gears of War 4
Le héros de Gears of War 4, JD, en compagnie de ses coéquipiers Del et Kait, est sur le point de faire une découverte morbide | Gears of War 4

Une nouvelle menace, le début d’une nouvelle saga

Le jeu se déroule vingt-cinq ans après Gears of War 3, où la menace des Locustes a enfin été arrêtée. Les humains célèbrent cet événement avec faste et annoncent que depuis la fin du conflit, la paix règne pour tous. Cependant, cette paix est venue avec un prix élevé. Le nouveau gouvernement est totalitaire et impitoyable. Vous incarnez JD, un jeune rebelle qui décide de défier le gouvernement alors que son village crève de faim. Accompagné de ses amis Del et Kait, il devra affronter les troupes robotiques du gouvernement, retrouver son père et découvrir les secrets derrière une nouvelle menace pour l’humanité.

Les premiers niveaux du jeu, où l’on doit se battre contre des robots ne m’ont pas vraiment impressionné. Ils sont plutôt monotones, la progression est très linéaire et les ennemis sont génériques. Par contre, une fois les premiers chapitres complétés, l’histoire devient beaucoup plus intéressante et les niveaux gagnent en variété. Gears of War 4 introduit aussi des nouveautés au niveau de la jouabilité en permettant au joueur de se glisser vers un ennemi sans se faire voir et l’éliminer avec une arme de mêlée. De nouvelles armes font aussi leur apparition, comme le Buzzkill qui lance des lames rotatives. Enfin, des éléments de la météo viennent influencer le jeu, comme des tempêtes électriques qui peuvent vous rôtir sur place et qui offrent des éléments visuels tout simplement spectaculaires.

Le jeu reprend le style "tir et couverture" qui a rendu la série célèbre | Gears of War 4
Le jeu reprend le style « tir et couverture » qui a rendu la série célèbre | Gears of War 4

Un Gears of War pour une nouvelle génération de console

Graphiquement, le jeu bénéficie amplement de la puissance de la Xbox One en offrant des environnements variés, colorés, et des personnages extrêmement bien détaillés. Les animations sont fluides, peu importe le niveau d’action à l’écran. Aussi, le jeu est un des premiers à bénéficier du mode HDR de la Xbox One S, donc si vous êtes l’heureux propriétaire de la console et d’un téléviseur 4K compatible HDR, vous aurez droit à des graphiques encore plus impressionnants. Le côté audio est également à souligner avec une trame sonore symphonique composée par Ramin Djawadi, qui est derrière la musique de la série télé Game of Thrones, des effets sonores qui mettront votre cinéma maison à rude épreuve et de solides performances d’acteurs.

Forge, une des arènes multijoueurs disponibles dans Gears of War 4
Forge, une des arènes multijoueurs disponibles dans Gears of War 4

Des modes multijoueurs pour tous les goûts

Une fois la campagne complétée, ce qui devrait prendre entre quinze et vingt heures environ, le joueur a la possibilité de participer à des joutes multijoueurs dans une multitude de modes différents. Ces derniers vont des classiques comme les matchs en équipe et la capture du drapeau, au mode Guardian, où un membre de l’équipe est le leader. Tant que ce dernier est vivant, les autres joueurs peuvent revenir à la vie, mais une fois qu’il a été éliminé, l’autre équipe pourra décimer le reste de ses ennemis. Ces modes peuvent être joués en mode compétitif, où les joueurs s’affrontent entre eux, ou en mode coopératif où les ennemis sont contrôlés par l’intelligence artificielle.

Compléter des matchs donne des points d’expérience aux joueurs qui peuvent monter de niveau et acquérir des habiletés spéciales, comme un bonus sur les tirs à la tête. Enfin, des récompenses en argent virtuel permettent aux joueurs d’acheter des packs d’équipement. Ces derniers comprennent des cartes qui une fois révélées fournissent des armes, des costumes ou des personnages supplémentaires.

Le très populaire mode Horde revient avec des nouveautés comme des fortifications et des classes de personnage | Gears of War 4
Le très populaire mode Horde revient avec des nouveautés comme des fortifications et des classes de personnage | Gears of War 4

Le mode multijoueur très populaire Horde revient cette fois-ci avec plusieurs nouveautés. Les joueurs choisissent maintenant une classe de personnage qui leur fournit des habiletés spéciales. L’ingénieur peut réparer les défenses, le soldat a accès à plusieurs types d’armes… Les joueurs doivent travailler en équipe et communiquer entre eux s’ils souhaitent survivre à des vagues d’ennemis de plus en plus féroces. L’intelligence artificielle a été grandement améliorée, donc les anciennes tactiques peuvent ne plus fonctionner. Il est à prévoir que ce mode restera fort actif sur Xbox Live dans les prochains mois/années !

Un excellent rapport qualité/prix pour les amateurs de jeux en ligne

La campagne de Gears of War 4 ne m’a pas enchanté immédiatement et, malgré une amélioration marquée une fois les premiers niveaux complétés, elle est un peu courte. C’est définitivement le nombre impressionnant de modes multijoueur qui assureront le maintien de ce jeu sur les disques durs des joueurs. Avec des modes fantastiques comme Horde et Guardian, Gears of War 4 est un paradis pour les joueurs amateurs de matchs en ligne autant compétitifs que coopératifs et je le recommande donc chaleureusement.

Geekbecois a testé le jeu sur la console Xbox One. Il est également disponible sur PC (Windows 10 seulement) avec la fonction « Xbox Play Anywhere » qui fait que vous n’avez qu’à acheter le jeu sur une plateforme pour y avoir accès sur les deux.

Site officiel du jeu

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l’être, mi-trentaine qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l’âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

course vers el dorado critique

La course vers El Dorado – Une ruée vers l’or dans la jungle

Publié par la compagnie allemande Ravensburger et réalisé par la légende Reiner Knizia, La course …

Qu'en pensez-vous ?