Destroy All Humans ! : détruire l’humanité en quelques étapes

Originellement sorti en 2005, Destroy All Humans ! s’est offert une petite beauté en 2020. C’est le 28 juillet dernier que le remake se dévoilait aux joueurs qui, franchement, ne s’attendaient probablement pas à voir un jour ce jeu revenir sur leurs écrans. Néanmoins, ce fut une belle surprise lorsque j’ai vu la bande-annonce lors de l’E3 2019 ! Les nostalgiques tout comme les amateurs de science-fiction et d’humour sarcastique seront ravis. J’avais hâte d’y jouer et aujourd’hui, c’est avec joie que je vais vous donner mon avis sur Destroy All Humans !.

  • Studio de développement : Black Forest Games
  • Éditeur : THQ Nordic
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4 et Xbox One
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : T
  • Prix : 29,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Destroy All Humans!

Le retour de Crypto

En 2005, Pandemic Studios nous fait découvrir Destroy All Humans !. Par la suite, le jeu aura droit à plusieurs suites et ce, jusqu’en 2009. Après quoi, nous n’entendrons plus parler du titre. Et puis voilà qu’en 2020, sorti de nulle part, nous pouvons profiter d’un époustouflant remake orchestré par THQ Nordic qui rend hommage avec brio au jeu. C’est donc onze ans plus tard que nous retrouvons un Crypto déterminé à annihiler l’humanité.

Tout le monde s’est déjà demandé s’il y avait de la vie autre part que sur notre planète… Pour cette raison, la science-fiction est un thème plutôt populaire. Destroy All Humans ! est un jeu qui parodie magnifiquement bien la science-fiction et l’Amérique des années 50. Dans ce titre, le joueur vit une expérience unique. Nous sommes dans la peau de Crypto 137 alors qu’il atterrit sur Terre afin de faire le boulot que Crypto 136 n’a pas été capable d’effectuer. Par la même occasion, celui-ci désire sauver son frère. De plus, étant issu de l’Empire Furon, Crypto est également en mission pour étudier les humains qui auront un rôle à jouer afin de sauver leur espèce. En effet, semble-t-il que le cerveau des humains renferme l’ingrédient nécessaire afin de permettre à nos amis les extraterrestres de vivre… éternellement.

Dans ce jeu d’action à la troisième personne, vous évoluez au fil des missions. Plus vous avancez, plus vous débloquerez des zones à explorer. Ces zones seront de petits mondes ouverts dans lesquels vous pourrez détruire, tuer et effectuer diverses missions.

Destroy All Humans!

Moins de discussion et plus d’action !

Contrairement aux nombreux jeux de notre génération, Destroy All Humans ! n’est pas un jeu basé sur le volet narratif. Alors oubliez les choix et les dialogues interminables. Ici, vous n’aurez que quelques lignes humoristiques suivies de quêtes et d’un bon défouloir. Un peu comme dans Grand Theft Auto, vous pouvez arpenter le monde ouvert auquel vous êtes livrés. Après quoi, libre à vous de faire ce qui vous chante. Vous pouvez tuer les humains qui se dressent sur votre passage grâce à vos armes et à votre soucoupe volante. Mais gare à vous ! Plus vous semez la pagaille, plus les forces de l’ordre et les militaires se dresseront contre vous afin de protéger l’humanité.

Les niveaux et les objectifs sont variés. Parfois, vous devrez foutre le bordel et d’autres fois, vous devrez être subtils et ne pas vous faire remarquer. Il y aura des moments où vous devrez prendre l’apparence d’un humain afin de vous fondre dans la foule. Ainsi, vous aurez accès à certaines zones de la carte qui, auparavant, vous auraient été inaccessibles en raison de votre apparence d’extraterrestre. Vous pourrez aussi prendre l’apparence d’hommes politiques importants afin de rassurer (ou non) les humains. Dépendamment de vos objectifs, les missions que vous effectuerez seront courtes ou longues, faciles ou difficiles…

Au niveau de la jouabilité, la prise en main est très facile. Le jeu nous explique très bien comment effectuer les diverses commandes possibles. Les combats sont fluides. Toutefois, je dois avouer avoir eu un peu de difficulté à viser les humains avec la soucoupe volante, mais cela n’était peut-être dû qu’à mon manque de précision.

Il existe plusieurs fonctionnalités. Il est possible d’atomiser nos chers humains. Nous pouvons aspirer leur cerveau, prendre leur apparence, ou encore, lire leurs pensées. Les possibilités sont nombreuses afin de bien semer la pagaille dans l’Amérique rétro que nous arpentons dans Destroy All Humans !. D’ailleurs, il est possible d’améliorer nos compétences ainsi que celles de notre bolide volant. Les combats sont, au final, toujours aussi amusants qu’en 2005 !

Nous découvrons d’ailleurs une totale refonte graphique colorée et des effets spéciaux majestueux. Visuellement, on ne se le cachera pas, c’est une réussite. La musique et les effets sonores style science-fiction viendront nous plonger davantage dans l’univers tordu dans lequel nous nous trouvons. On a l’impression de se trouver dans un vieux film de science-fiction, pour tout dire.

Pour ce qui est de la durée de vie, celle-ci n’est pas très intéressante au niveau de l’histoire principale. Par contre, les nombreuses quêtes annexes ainsi que les moments de détente où on se défoule simplement en explosant tout ce que l’on croise augmentent considérablement le temps de jeu. D’autant plus si nous désirons terminer le jeu à 100 %.

Destroy All Humans!

En conclusion…

Destroy All Humans ! possède une très bonne durée de vie. Je ne parle pas forcément de ses missions, mais plutôt de son côté défouloir. Les graphismes 2005 vs 2020 sont magnifiques. Les paysages sont sublimes. Il y a de nombreux PNJ qui peuplent les quelques mondes ouverts que possède le jeu. Ça le rend d’autant plus vivant que dans sa première version. Les dialogues sont toujours un pur délice. L’humour noir ayant toujours été ma tasse de thé, je ne m’en plaindrai pas ! Sinon, contrairement aux jeux modernes, nous n’avons, certes, pas un scénario des plus élaborés, mais vu le style du jeu, on ne dira rien sur ce sujet. Après tout, il s’agit surtout d’une belle parodie de la science-fiction des années 1950. Et dans l’ensemble, c’est plutôt bien réussi !

J’aime

  • Sa bonne durée de vie
  • L’amélioration graphique
  • Le prix qui est très correct
  • Les dialogues humoristiques
  • Qu’il s’agisse d’un bon défouloir !

J’aime moins

  • La jouabilité un peu répétitive
  • Le fait qu’il n’y ait pas un réel scénario

La copie de Destroy All Humans ! a été fournie par THQ Nordic.

Destroy All Humans !

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Un retour en force !

On n'attendait pas forcément une nouvelle version de ce jeu, mais nous l'avons obtenue et ma foi, on ne s'en plaindra pas !

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Star Wars Squadrons – Le retour tant attendu des combats entre chasseurs !

La franchise Star Wars a donné naissance à de nombreuses franchises comme Knights of the …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.