[Critique] Dungeon Boss : « Pas facile d’arrêter d’y jouer ! »

Dungeon Boss est un jeu vidéo pour plateformes mobiles disponible depuis le 7 septembre 2015 sur l’App Store et Google Play. En résumé je vous dirais : « Pas facile d’arrêter d’y jouer ! ».

Sous ses airs « cute » et anodin, ce jeu est incroyablement bien fait et très accrocheur. Vous pouvez y jouer gratuitement ou en VIP (en achetant des packs tout inclus qui vous propulsent un héro de minable à pas tuable en 5 minutes, pour des sommes parfois astronomiques au vu de quiconque ne dispose pas d’un compte bancaire blindé). J’ai joué pendant des mois sans dépenser un sou et j’ai eu énormément de fun.

Le fun, c’est quoi dans Dungeon Boss ? Le fun, c’est de commencer avec Rogar comme premier héros (le nain en armure rouge et or ci-dessous) et de rapidement obtenir toute une série de nouveaux héros pour construire votre équipe de 2 à 4 personnages et la modifier au gré des ennemis à affronter de donjon en donjon.

Wow, ça a l’air compliqué ! Pas pentoute ! La courbe d’apprentissage du jeu le rend très accessible et les tutoriels sont là pour aider les joueurs moins familiers avec les jeux de type « Collectible RPG ».

Comment ça marche ? Rogar, par exemple, est un héros de Feu. Ce qui veut dire qu’il tape plus fort sur les héros verts (Terre) et se fait taper dessus plus fort par les héros Bleus (Eau). Il y a aussi des héros Jaunes et des héros Violets. Ces 4 grandes familles comportent des personnages qui sont soit Guerrier, Guérisseur, Ensorceleur ou encore Roublard.

Et les donjons eux ? Les donjons sont linéaires et ne comportent aucune exploration, les rendant très accessibles pour quiconque n’est pas familier avec le genre. La carte en mode « Campagne » ou « Challenge » vous permet de parcourir les 21 niveaux du jeu et leurs sous-chapitres. À chacun d’entre eux vous affronterez des méchants et un big boss. Parfois le big boss est épique, ce qui signifie que tout son niveau devra être fait sans l’aide de vos amis.

Quoi ? On peut avoir des amis dans Dungeon Boss ? Eh oui, on peut avoir un certain nombre d’amis dans Dungeon Boss, ce qui permet d’utiliser leur champion élu qui viendra en pleine bataille taper une fois sur les méchants pour vous. À titre de récompense, cet ami recevra des parchemins qu’il pourra échanger contre des jetons de héros et une panoplie d’autres items dans les boutiques du jeu, entre autres celle de « Mon Donjon » (accessible à partir du niveau 10 pour faire du PVP !) ou de la boutique de la « Tour de la Gnaque » (niveau 28) pour se prouver à soi-même et aux autre qu’on peut battre n’importe quelle équipe que la Tour nous balance (Aye ! Ceux qui sont à 6 étoiles font un peu peur quand même !). Et oh joie, on peut aussi faire partie d’une guilde si on le veut, et obtenir encore plus de récompenses. Oooh ! Surprises gratuites !

Image "Mon Donjon", accessible à partir du niveau 10, qui permet de faire du PVP.
« Mon Donjon », accessible à partir du niveau 10, qui permet de faire du PVP.

Pis les côtés plates du jeu ? La source majeure de plaintes semble être le « General Chat » qui, présentement, ne peut être mis à « off » ni caché. Selon la langue de votre périphérique, vous vous retrouverez peut-être dans le chat en anglais qui, il faut l’admettre, comporte parfois son lot d’imbéciles heureux en puissance. Il suffit tout simplement à ce moment-là de changer la langue du chat directement dans le jeu pour français, allemand ou italien. Beaucoup plus calme en général :)

En bout de ligne… Oui, Dungeon Boss vaut la peine d’être essayé. J’y ai passé de nombreuses heures à « summoner »  des héros, à les « leveller up » et à leur donner des potions d’XP, et j’ai trouvé ça vraiment l’fun. En bonus, si vous prêtez bien attention aux effets spéciaux de son, vous découvrirez peut-être que certains ont un effet pavlovien (vous m’en reparlerez lorsque vous aurez croisé Julius) ;)

Sur ce, amusez-vous ! Toujours ! 😀

Dungeon Boss

Jouabilité
Personnages et environnements
Effets spéciaux sonores et visuels
Interface
Localisation (FR)

Très réussi !

Dungeon Boss vaut la peine d'être essayé. J'y ai passé de nombreuses heures à "summoner" des héros, à les "leveller up" et à leur donner des potions d'XP, et j'ai trouvé ça vraiment l'fun.

User Rating : Be the first one !

À propos de Sandy de Montigny

Sandy, dans les années 80, a joué chaque matin au Nintendo avant d'aller à l'école. Elle a ensuite étudié en Arts plastiques, en Histoire de l'Art puis en modélisation et animation 2D - 3D. Un jour, elle s'est même retrouvée à créer des jeux vidéos et a trouvé ça pas mal cool. Ici, elle vous fait part de ses coups de coeur de geek. :D

Aussi à voir...

Super Mario Odyssey

6 choses que je souhaite retrouver dans Super Mario Odyssey

Cet article contient des révélations (« spoilers »). Bon. Je dois vous le dire. Je suis une …

Qu'en pensez-vous ?