Code Shifter : du rétro qui tombe à plat

Dans le jeu Code Shifter, vous êtes une développeuse de jeu qui utilise un programme (qui est une sorte de jeu) pour déboguer un jeu. Est-ce qu’on peut dire « videogameception » ? (en référence au film Inception) Ça semble étrange et étourdissant mais c’est vraiment ça en résumé. De plus, le jeu se déroule dans les bureaux d’un studio de jeux vidéo qui s’appelle Awesome Rainbow Corp. En référence avec ARC, les vrais développeurs… vous voyez ? Code Shifter se joue comme un jeu de plateforme 2D classique. Il y a beaucoup d’éléments rétros, surtout avec les personnages style 8-bit qui peuvent vous aider dans les niveaux. Et si vous me connaissez, vous savez que ce genre de jeu est en plein dans mes goûts. Donc je devrais avoir beaucoup de plaisir, non ? Eh bien… Ça n’a pas vraiment été le cas et je vais vous expliquer pourquoi.

  • Studio de développement : Arc System Works
  • Éditeur : Arc System Works
  • Plateformes disponibles : PC, Xbox One, Nintendo Switch, PlayStation 4
  • Plateforme de test : Nintendo Switch
  • Classement : E pour tous
  • Prix : 25.19$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Le jeu dans la boîte de jeux

Vous êtes Stella, une jeune développeuse talentueuse et vous découvrez qu’il y a mystérieusement des bogues étranges qui se sont insérés dans le jeu. Le temps presse car le jeu que l’équipe a conçu doit être lancé prochainement. Avec votre programme spécial, appelé Code Shifter, vous contrôlez une héroïne qui s’appelle Sera et qui peut éliminer les bogues mystérieux. Mais vous ne le ferez pas seul, vous pourrez obtenir l’aide de plusieurs personnages célèbres des jeux de Arc System Works. Il y a environ une centaine de personnages disponibles. Certains viennent de séries telles que Guilty Gear, BlazBlue, River City Ransom et plusieurs autres.

Donc on fait quoi en gros ? Vous commencez dans votre bureau au look chic et sympa. L’objectif est de vous servir de votre ordinateur pour lancer votre programme et utiliser les talents de Sera pour régler les bogues. Ça c’est le mode histoire principale. Entre temps, vous pouvez aller discuter avec certains collègues, s’ils ont quelque chose d’intéressant à dire… mais parfois ils peuvent vous donner des items pratiques dans vos missions. Donc ça vaut le coup d’aller voir de temps en temps. Sinon vous pouvez aller dans l’aire de jeux pour aller jouer à Colorful Fighters. C’est un mini-jeu que j’expliquerai plus tard.

L’histoire dans le jeu

Dans le mode histoire, vous contrôlez Sera, une jeune femme en costume rose armée d’une sorte de lame au poignet. Vous parcourez les niveau en sautant sur les plateformes et évitant les obstacles. Dans ces niveaux, il y a des bulles avec des héros en 8-bit qui vous attendent. Soit ce sont des héros que vous pouvez contrôler ou c’est des assistants qui peuvent être utilisés à quelques reprise pour exécuter une attaque spéciale.

C’est bien d’avoir des personnages en 8-bit mais si vous n’êtes pas un méga amateur des jeux d’Arc System Works, vous ne les reconnaîtrez pas. Je reconnais Sol Badguy (Guilty Gear) et Ragna the Bloodedge (BlazBlue) mais sinon j’ai aucune idée de l’identité et de la provenance de la majorité des autres. Ça aurait été bien d’avoir des fiches descriptives, que le jeu nous disent en détails qui ils sont. Mais il semble que ce n’était pas si important.

Le but est d’éliminer le plus de « bogues » possible et se rendre à la fin du niveau. Les bogues se manifestent en cubes qui flottent ou en ennemis robots autres petits monstres. J’ai rarement vu des ennemis au look aussi générique que dans ce jeu. De plus, ils ne représentent pas vraiment un défi. Il y a définitivement un avantage à utiliser la force des personnages 8-bit. Ils sont plus amusants et leurs attaques font plus de dommages, en général. On n’a jamais vraiment le goût de revenir avec Sera mais pas le choix de l’utiliser pour briser les bogues. Les personnages rétros sont vraiment l’attraction principale du jeu.

Ce qui « bogue » dans le jeu

Les contrôles de Code Shifter sont erratiques. Il n’y a pas de fluidité quand on contrôle Stella dans son bureau. Dans les niveaux, la sensibilité des contrôles est souvent trop élevée pour plusieurs personnages. Il y a une précision des contrôles qui est défaillante et qui ruine l’expérience du jeu.

Je ne peux pas dire que j’ai eu beaucoup de plaisir à jouer. Il y a peu d’originalité dans le design des niveaux sauf pour un seul élément : les personnages 8-bit. Mais les utiliser parfois donne l’impression d’utiliser un code de triche.

Il faut avouer que l’histoire est quand même assez originale. Je n’aurais jamais pensé un jour jouer avec des personnages qui sont des développeurs de jeux. Mais j’ai éprouvé très peu d’intérêt à cette histoire. On veut le plus rapidement possible passer le dialogue et retrouver les personnages au style rétro. Si seulement le jeu était 100 % rétro… en fait, il y a ce type de jeu dans le jeu.

Le jeu coloré dans le jeu

Vous pouvez prendre une pause du « travail » et aller jouer à Colorful Fighters. Ah ! Ça, ça me branche ! Surtout avec une musique d’intro tirée du jeu Double Dragon, je suis tout de suite charmé. Colorful Fighters est un jeu de combat qui ressemble beaucoup à Super Smash Bros. mais pixelisé. Vous commencez avec quatre personnages seulement et si vous voulez en débloquer d’autres, vous devez aller dans les niveaux EX dans le mode histoire et vaincre ces personnages. C’est le plus grand défi que j’ai affronté jusqu’à présent. Débloquer les 30 personnages ne sera pas une tâche facile ! Ce jeu aurait pu être vendu séparément et je me le serait procuré quand même. C’est dommage (et ironique) que la partie du jeu la plus amusante est un mini-jeu.

Colorful Fighters peut se jouer seul ou jusqu’à quatre joueurs. Similaire à Smash Bros, il y a un mode « stock » (limite de vies) ou « time » (pas de limite de vies mais le temps est limité). Vous commencez avec le personnage de votre choix mais il est possible d’obtenir des assistants pour exécuter des attaques uniques. Ils peuvent être très pratiques mais ils sont aussi assez imprévisibles. On ne sait jamais à quel endroit précis ils vont attaquer. Si vous ratez, vous devez attendre que la barre se recharge pour réessayer. Je recommande de les essayer avant de vous en servir contre les ennemis, sinon ça peut devenir frustrant.

Un petit détail qui m’énerve un peu : on ne peut utiliser les flèches directionnelles sur la manette. D’habitude, quand je joue en 2D, j’ai le goût d’utiliser le pad directionnel. Ça ne sert à rien d’utiliser le « control stick« . Mais c’est impossible de changer cela. Pour moi cela n’a aucun sens.

Sortez du jeu

Malheureusement, je ne peux recommander ce jeu. Certains amateurs de rétro vont peut-être apprécier mais à cause des contrôles imprécis et des niveaux non divertissants, il est difficile d’avoir du plaisir dans Code Shifter. Les personnages 8-bit et Colorful Fighters sont bien mais pas assez pour justifier la valeur de ce jeu. Si vous voulez un jeu au style rétro, il y a plusieurs meilleures options sur le marché.

J’aime

  • Les personnages 8-bit des jeux populaires
  • Colorful Fighters
  • Voir des personnages de Guilty Gear et BlazBlue en 8-bit animé

J’aime moins

  • Les contrôles en général
  • Les niveaux ennuyants
  • L’histoire pas très passionnante

La copie numérique de Code Shifter sur Nintendo Switch a été fournie par Arc System Works. 

Code Shifter

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Mauvais

Les personnages 8-bit et le mini-jeu de combat sont amusants, mais les mauvais contrôles et les niveaux ennuyants ruinent l'expérience. Pour du rétro, il y a de meilleures options.

User Rating : Be the first one !

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Nintendo fête les 35 ans de Super Mario Bros. avec de nouveaux jeux

Afin de fêter le 35e anniversaire de la sortie de Super Mario Bros. au Japon, …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.