Autour d'elles

Découverte manga : Autour d’elles

Cette fois-ci, je vais vous présenter un shojo aï ! Ce genre de manga se caractérise par son contenu à base de romances entre deux personnages féminins. Il s’agit d’ailleurs de la cinquième série que je vous présente grâce à la boîte mystère d’août d’Anipassion-J ! En réalité, il s’agit pour moi du deuxième manga shojo aï que je découvre. Du coup, voici donc mon verdict sur le titre Autour d’elles.

Autour d’elles

  • Titre original : Ohana Horohoro
  • Dessin : Torino Shino
  • Scénario : Torino Shino
  • Éditeur VF : Akata
  • Année : 2010 au Japon / 2020 en France
  • Type : Josei
  • Genre : Drame, Romance, Tranche de vie, Shojo aï
  • Nombre de tome : 6
Voici la couverture du manga : Autour d'elles de Torino Shino
Voici la couverture du manga : Autour d’elles de Torino Shino

Synopsis

À la faculté, Michiru et Maya étaient en couple. Mais la vie les a séparées… Cinq ans après la disparition de Michiru, la jeune femme refait son apparition. Elle est depuis devenue mère célibataire. Les deux femmes, toujours attachées l’une à l’autre, décident de vivre à nouveau ensemble. Mais pas question de redevenir « concubines » : elles veulent rester de simples colocatrices… Commence alors un nouveau quotidien pour Maya, Michiru et Yûta, son fils, entre vie professionnelle, affective et éducation.

Critique

L’histoire

Dans ce premier tome, nous découvrons la vie de famille de Michiru et son fils, Yûta. Tous deux vivent avec une colocataire qui se nomme Maya. À leurs côtés, leur voisin Nico se joint à la vie de famille peu ordinaire de nos protagonistes. Par le passé, Michiru et Maya étaient amantes. Malheureusement, sans crier gare, Michiru s’est, un jour, évaporée. Lorsqu’elles se sont de nouveau rencontrées, la fougueuse Michiru était alors devenue une mère célibataire. C’est ainsi que leur colocation débuta. Par contre, une règle avait été instaurée : elles ne seraient qu’amies, rien de plus.

Autour d’elles nous plonge dans une vie de famille atypique. Ce foyer aimant, mais pourtant si éloigné du classique auquel nous sommes habitués, est très attachant. J’ai rapidement craqué pour les personnages de ce manga. De la tendresse à la peine, Autour d’elles nous fait vivre une ribambelle d’émotions. On aborde le sujet de l’abandon quelques fois dans les pages du premier volume. On vit, avec nos héros, la peine qu’ils ressentent. S’ensuivent alors la tristesse et le pardon. La tendresse et la douceur émanent des pages de ce titre ! On vit, avec Michiru, la difficile tâche qu’est celle d’être une maman. On grandit à ses côtés, on mûrit auprès d’elle. J’ai dévoré ce premier tome. J’ai plusieurs questions auxquelles les prochains tomes sauront certainement répondre.

Les personnages et les thèmes abordés

On sent bien l’attachement des deux protagonistes. On ne comprend pas forcément la raison pour laquelle elles ne sont plus ensemble. Michiru ressent énormément de solitude. On aurait envie de la prendre dans nos bras et de lui dire que tout ira bien. Sa famille, bien qu’elle ne soit pas liée par le sang, est très importante pour elle. On comprend, au fil de la lecture, qu’elle craint que tout ne s’effondre du jour au lendemain. De son côté, Maya est un personnage très mystérieux. On sent que par le passé, Michiru l’a énormément blessée. Son cœur est meurtri. Elle a besoin que quelqu’un le soigne. Sans hésitation, je me lancerai dans la lecture des prochains volumes car je veux connaître l’histoire dans ses moindres détails.

Autour d’elles aborde le sujet qu’est l’homosexualité. En douceur, les sentiments de nos protagonistes évoluent et on ne se pose pas de questions inutiles, comme dans plusieurs yaoi que j’ai lu. Il y a de l’amour. Peu importe le sexe. Pas besoin d’explications. Au final, on se rend rapidement compte que Maya et Nico s’occupent très bien du petit Yûta. Maladroite, Michiru semble avoir un peu de difficulté à bien gérer son rôle de mère. Elle est jeune et ses sentiments sont confus. Au final, ce manga m’a touché. Tout en douceur, on se laisse bercer par l’histoire et on en redemande.

« Pourquoi ne lui ai-je pas appris la formule magique pour retrouver la maison ? »

Conclusion

Tout comme l’histoire, les dessins étaient croqués tout en douceur. Beaucoup de finesse. Il ne s’agit, certes, pas des plus beaux dessins que j’ai pu voir, mais honnêtement, je n’ai rien à redire à ce sujet. Ce n’était pas désagréable à regarder et c’est ce qui compte. Je suis tombée sous le charme de l’oeuvre de Torino Shiro. Il s’agit d’ailleurs de sa première oeuvre en solo publiée en français ! Je pense qu’Autour d’elles gagne à être connu. Ce fut une lecture très plaisante ainsi qu’une très belle découverte !

J’aime

  • L’adorable Yûta !
  • L’histoire touchante
  • La douceur des dessins

J’aime moins

  • Le fait qu’on ait peu de réponses, mais il ne s’agit que du premier tome !

La copie de Autour d’elles a été prêtée par Anipassion-J.

Les liens d’Anipassion-J : Boutique | Instagram | Facebook | Twitter

Autour d'elles

Texte, narration et scénario
Graphisme
Impression générale

Attachant !

L'histoire est à la fois drôle et touchante. C'est un manga qu'on lit sans réelle prise de tête. Pour les gens qui recherchent une belle dose de tendresse et d'émotions, je pense que ce manga est pour vous.

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Yoshiki

Voyez la star japonaise Yoshiki dans une publicité de café, animée au style d’Attack on Titan

Ah le Japon… source inépuisable de contenu loufoque ! Avez-vous déjà vu leurs publicités ? Clairement, on …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.