Samsung Galaxy S6 Edge+
Samsung Galaxy S6 Edge+

[Critique] Samsung Galaxy S6 Edge+ (Telus) : Une vision élargie des téléphones

Chaque mois, que dis-je, chaque semaine, un manufacturier nous annonce l’arrivée d’un nouveau téléphone qui doit révolutionner toute l’industrie. C’est normal de vouloir se démarquer de ses concurrents, mais rares sont les nouvelles fonctionnalités qui sont vraiment impressionnantes. Sans me jeter par terre, j’étais particulièrement curieux de mettre ma main sur le téléphone Edge de Samsung qui propose un écran qui s’étend sur les côtés du téléphone. La proposition de Samsung est très intrigante, mais est-ce qu’ils livrent la marchandise avec le S6 Edge+?

La boite du Samsung Galaxy S6 edge+
La boite du Samsung Galaxy S6 edge+

Bien que mon téléphone personnel soit un iPhone, je suis très à l’aise avec l’écosystème Android puisque mon téléphone professionnel est un Sony Xperia. Quand j’ai acheté mon iPhone 5S, j’aimais moins l’esthétique trop plastique des téléphones de Samsung et je les trouvais trop gros pour mes poches. Mettons que ce dernier argument ne tient plus de nos jours et particulièrement pas avec le Edge+ 😉

Le Samsung GalaxyS6 edge+ dans toute sa splendeur
Le Samsung GalaxyS6 edge+ dans toute sa splendeur

La génération S6 de Samsung est beaucoup plus intéressante côté visuel que les précédentes et le S6 Edge+ ne fait pas exception. Son design est magnifique en plus d’être visiblement très solide. Disons que je n’ai pas essayé de le plier comme vous avez surement dû voir sur internet, mais je ne suis pas inquiet quant à sa robustesse. Pour moi, ce téléphone fait d’aluminium et de verre est vraiment sexy.

Ce qui frappe immédiatement en prenant le téléphone en main est son gigantesque et magnifique écran AMOLED de 5.7 pouces. Avec ses bords recourbés, on a vraiment l’impression que l’écran n’a pas de limites sur les côtés. L’effet est saisissant. Je peux dire immédiatement que c’est sans contredit le point fort de ce téléphone. Alors que je préfère d’habitude écouter des vidéos sur mon iPad dans le train ou à la maison, je me suis surpris à utiliser le Edge que je trouvais commode et tellement attrayant. Je ne suis pas en train de dire qu’il pourrait remplacer mon iPad Mini mais j’avais tendance à vers ce téléphone puisque je l’avais toujours sur moi.
SamsungEdge+-3Par contre, la prise en main est inconfortable lorsqu’on le tient pendant de longues périodes puisque le téléphone est très mince. Je dirais même plus presque trop mince. Pour minimiser ce problème, je prenais le téléphone à plat sur mes deux mains plutôt que le tenir à une main. C’est loin d’être l’idéal, mais au moins je pouvais profiter pleinement de l’écran.

Cette réduction cause aussi d’autres désagréments. Par exemple, la caméra surélève le panneau arrière de manière un peu disgracieuse. Disons que je ne suis pas convaincu que cette course (course à laquelle tous les manufacturiers participent) pour avoir le boitier le plus mince possible est vraiment pertinente. C’est d’autant plus évident quand on aboutit avec des composantes qui ressortent du boitier.

Comme le iPhone 6 Plus, le Samsung Galaxy S6 Edge+ est pour ainsi dire le même téléphone que le Samsung S6 Edge, mais un peu plus gros. Dans le cas qui nous intéresse, c’est 6 pouces qu’on gagne avec la version plus. Ce n’est pas énorme, mais ça fait une bonne différence.

SamsungEdge+-4On y retrouve le même processeur Exynos 7420 64 bits à huit cœurs, les mêmes caméras arrière et avant (16 mégapixels et 5 mégapixels respectivement), le lecteur d’empreintes digitales (qui fonctionne admirablement bien) et la même résolution d’écran de 2560 par 1440. La puissance est toujours au rendez-vous et je n’ai eu aucun ralentissement.

Les deux différences notables sont l’augmentation de la mémoire vive de 3 à 4 Go et une plus grosse pile qui passe de 2600 mAh à 3000 mAh. Grâce à cette pile, on peut utiliser le téléphone toute la journée sans devoir le recharger. Disons que la pile de mon vieil iPhone 5S en a pris pour son rhume. Par contre, on doit bien faire des compromis et l’époque où on pouvait facilement remplacer la pile est révolue.

Arrivons dans le vif du sujet : est-ce que l’écran recourbé vaut la peine? Malheureusement, non. Le logiciel présent dans le téléphone utilise à peine cet avantage. Je pensais qu’on pourrait configurer les bords pour afficher des alertes ou des notifications, mais ce n’est pas le cas. Pire encore comme le téléphone est tellement mince, même si on voulait en afficher, ça ne serait juste pas pratique. Pas mal la seule chose qu’on peut faire avec les bords, c’est configurer des raccourcis pour écrire à des contacts ou même des applications. C’est bien, mais je n’ai jamais utilisé cette fonction. Beaucoup de bruit pour rien…

Entendons-nous, c’est un magnifique téléphone avec un écran hallucinant, une pile incroyable, mais son attrait principal est plutôt décevant. Les bords sont plutôt inutiles à part pour élargir l’écran lorsqu’on le regarde de devant. En fait, si le téléphone était moins cher (environ 450 $ avec un contrat de deux ans ou 950 $ sans contrat pour le modèle 32 Go), je pense qu’il pourrait très bien tirer son épingle du jeu. Dans le marché actuel, je suis un peu septique quant à son succès.

Le téléphone nous a été prêté par Telus.

Lien : Samsung Canada

Samsung Galaxy S6 edge+

Design
Performance
Autonomie
Fonctionnalités
Prix

Très bien

Samsung nous offre un produit solide qui se veut révolutionnaire sans vraiment l’être. Son magnifique écran et la bonne performance de sa pile séduisent mais son prix vous fera déchanter.

User Rating: Be the first one !

À propos de Christian Jarry

Passionné de techno, de photo et de jeux vidéo, je peux m’entretenir à propos de ces sujets pendant des heures. Jamais fanatique, toujours posé, j’aime donner mon opinion, mais je suis toujours ouvert aux idées et suggestions des autres.

Aussi à voir...

Valérian et la cité des mille planètes : le rêve d’enfant de Luc Besson

Valérian et Laureline sont des agents du Service Spatio-Temporel, engagés pour protéger Galaxity et les …

Qu'en penses-tu ?