Critique de Obi-Wan Kenobi – Un retour triomphal pour le maître Jedi

Depuis que Disney a pris le contrôle de la franchise Star Wars, on a eu droit à plusieurs projets, dont deux nouvelles séries tournées avec de vrais acteurs. La première, The Mandalorian, a pratiquement fait l’unanimité, tant auprès des adeptes de la franchise que des néophytes. La seconde, The Book of Boba Fett, a reçu un accueil plus mitigé, plusieurs la critiquant pour la lenteur de son intrigue et la faiblesse de son personnage principal. La troisième série en lice vient tout juste d’être lancée et elle est centrée cette fois-ci sur le personnage du vénérable maître Jedi, Obi-Wan Kenobi. Après avoir visionné les deux premiers épisodes (les seuls présentement disponibles), je peux vous confirmer que sa qualité est aussi élevée que celle de la première série. On y retrouve une intrigue mature, des personnages bien développés et une ambiance plutôt sombre.

On retrouve avec plaisir l'acteur Ewan McGregor dans le rôle principal
L’acteur écossais Ewan McGregor reprend le rôle d’Obi-Wan Kenobi, alors que le maître Jedi vit constamment dans la peur d’être retrouvé par les forces de l’Empire.
  • Réalisatrice : Deborah Chow
  • Distribution : Ewan McGregor, Rupert Friend, Sung Kang, Moses Ingram, Joel Edgerton et Hayden Christensen
  • Nombre d’épisodes : 6
  • Plateforme de distribution : Disney+
  • Site officiel

L’intrigue de la série se déroule dix ans après les événements de La Revanche des Sith. Les Jedi ont été systématiquement massacrés par les troupes de l’Empire et les quelques rares survivants se cachent aux quatre coins de la galaxie. Parmi eux se trouvent l’ancien maître Jedi, Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor), qui se terre dans le désert de la planète Tatooine. Non seulement a-t-il choisi cette planète reculée comme une bonne cachette, mais il y vit surtout pour veiller sur le jeune Luke Skywalker (Grant Feely), le fils de son ancien apprenti, Anakin Skywalker. Il y mène une vie misérable, travaillant de jour pour une maigre pitance et passant ses nuits tourmenté par d’horribles cauchemars générés par les événements de son passé. Il vit constamment dans la peur de se faire démasquer et a coupé son lien vers la Force pour sa sécurité. Toutefois, son existence sera troublée par un appel désespéré de son ancien ami, le sénateur Bail Organa (Jimmy Smith), ce qui le poussera à sortir de son isolement, au péril de sa vie.

La distribution de la série voit plusieurs acteurs reprendre leurs rôles dans les épisodes 1, 2 et 3. C’est le cas, bien sûr, du personnage d’Obi-Wan, interprété à nouveau par l’acteur écossais Ewan McGregor. Ce dernier a été enchanté de revenir dans l’univers de Star Wars et agit également comment producteur de la série. Hayden Christensen a revêtu l’armure du sinistre Darth Vader encore une fois. L’acteur a déclaré qu’on allait voir une facette toute puissante du personnage plus tard dans la série. Jimmy Smith, Joel Edgerton et Bonnie Piesse sont également de retour dans les rôles de Bail Organa, Owen Lars et Beru Lars. Du côté des nouveaux visages, on retrouve Moses Ingram qui incarne la sinistre Reva Sevander, une impitoyable inquisitrice, obsédée par l’idée de mettre la main au collet de Kenobi. L’actrice a dit avoir adoré interpréter le personnage du vilain principal de la série (lire notre article avec une entrevue exclusive). Parmi tous ces acteurs de renom, l’interprétation du personnage de Leia Organa par la jeune actrice Vivien Lyra Blair crève l’écran. La jeune fille a réussi à endosser un personnage que des légions d’adeptes de Star Wars adorent déjà, et à donner une performance exceptionnelle.

Le grand retour du maître Jedi, un événement que l’on attendait tous avec impatience !

Le tournage de Obi-Wan Kenobi s’est fait à Los Angeles, avec des décors utilisant la nouvelle technologie StageCraft qui remplace les traditionnels écrans verts par un mur de moniteurs. Cela a permis aux acteurs de mieux se plonger dans l’action. Ewan McGregor a d’ailleurs mentionné que ce type de décors était nettement supérieur à ceux qui ont été utilisés pour les antépisodes, où les acteurs devaient imaginer tout ce qui les entouraient. Les séquences d’action sont à souligner, tant par leur intensité que leur charge émotionnelle. Obi-Wan est forcé dans une situation où il devra se battre et on voit facilement sur son visage combien cela lui coûte. On n’a pas encore eu droit à un duel aux sabres laser, mais il reste encore quatre épisodes à se mettre sous la dent.

On avait rarement vu un méchant aussi impitoyable que la sinistre Reva, qui est obsédée à l'idée de retrouver le vieux maître Jedi
L’actrice Moses Ingram incarne l’impitoyable inquisitrice Reva, une agente de l’Empire puissante en la Force et qui est obsédée à l’idée de retrouver Obi-Wan Kenobi.

La réalisation de la série a été confiée à la même personne, Deborah Chow, qui a insisté sur le fait que la trame narrative allait être maintenue. Il s’agit d’un des éléments les plus critiqués de la nouvelle trilogie qui a vu plusieurs réalisateurs aller et venir, ce qui a gâché l’intrigue. Les créateurs ont aussi tenu à rendre la série aussi respectueuse des films sortis précédemment que possible et qu’on aurait aussi droit à des révélations qui expliqueront certains moments des films. Elle sera un solide pont qui reliera la trilogie originale à celle des antépisodes.

On a pas droit qu'aux paysages désertiques dans la série, mais aussi à des ruelles éclairées de néons
La série nous transportera des plaines arides de Tatooine aux rues éclairées de néons de la planète Daiyu, où Obi-Wan doit se rendre pour accomplir une mission hautement importante.

Un élément qui surprend, du moins dans les deux premiers épisodes, est l’aspect sombre de la série. On y voit une version du personnage d’Obi-Wan qui est très loin de celle que l’on a vu dans les films. Le Jedi vit constamment dans la peur d’être retrouvé et a véritablement tout sacrifié dans ce but. Cela est particulièrement marquant dans une scène où il est approché par un autre Jedi en fuite qui lui demande désespérément son aide. Kenobi lui refuse froidement son assistance et le seul conseil qu’il lui donne est de faire comme lui et se retrancher de tout ce qui a trait aux Jedi. Il insiste beaucoup sur le fait qu’il n’est plus le même homme, celui qui a combattu dans la Guerre des Clones. Il a toujours sur les épaules le fardeau d’avoir failli à sa tâche de faire de son apprenti un Jedi, ce dernier s’étant tourné vers le côté obscur. On voit un côté humain et fragile que l’on a rarement vu dans la franchise.

Les deux premiers épisodes de la série Obi-Wan Kenobi sont présentement disponibles sur la plateforme de distribution Disney+. Les quatre autres seront lancés à raison d’un épisode par semaine dès vendredi prochain, pour se conclure le 22 juin.

Obi-Wan Kenobi

Scénario
Performance des acteurs
Bande sonore
Effets spéciaux

Un retour triomphal

Obi-Wan Kenobi voit le retour du maître Jedi dans une série télé où l'action et l'émotion sont au rendez-vous.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

X-wing Star Wars 2

Un modèle original du X-wing de Star Wars se vend 2,3 M$ USD aux enchères

L’univers du cinéma est rempli d’accessoires et de costumes qui ont marqué l’imaginaire. Du costume …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.