Mississippi Queen

Mississippi Queen : que le meilleur capitaine gagne !

Capitaines, vous l’attendiez depuis un an, c’est enfin le moment de montrer vos talents de navigateurs pour remporter le titre de commandant du Mississippi Queen, le plus célèbre des bateaux à roues à aubes.

Votre parcours au long du fleuve Mississippi sera sinueux. Serez-vous le plus habile pour piloter entre les autres bateaux, éviter les îles et embarquer de jolies dames en crinoline ? Que le plus rapide gagne !

Nous nous sommes bien amusés avec la nouvelle édition signée Super Meeple du jeu Mississippi Queen. Originalement publiée chez Jumbo en  1997 pour de 2 à 5 joueurs, toutes les extensions ont été incluses pour ajouter un 6e joueur. Dès sa première année, il a remporté le prestigieux Spiel des Jahres. Nous avons essayé plusieurs combinaisons et je crois que nous avons même inventé une nouvelle variante pour 6 joueurs : les bateaux tamponneurs !

LUMA avait annoncé sa parution au Délirium Ludique de Québec et, en observant des gens y jouer, j’ai été très intriguée. Je n’ai pas été déçue.

  • Auteur : Werner Hodel
  • Illustrateurs : Fabrice Weiss & Christophe Swal
  • Éditeur : Super Meeple
  • Nombre de joueurs : 2 à 6
  • Durée : 45 à 75 minutes
  • Année : 2019
  • Prix : 54,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

 

 

But du jeu

Arriver le premier au bout du fleuve (12 tuiles de jeu posées au fur et à mesure), deux passagères à bord, tout en sachant bien gérer nos déplacements, notre vitesse et notre consommation de charbon. Tous les coups sont permis. Poussons nos adversaires, bloquons-les, tout ce qui est nécessaire.

Comment jouer

Nous débutons tous avec six unités de charbon et allons à une vitesse de 1. Attention, il nous sera impossible de récupérer le charbon dépensé en cours de partie. Une partie se déroule en manches dans lesquelles les joueurs auront un tour chacun.

Ordre de tour

Pour la première manche, l’ordre de ceux-ci est déterminé par le numéro inscrit sur notre embarcadère. Ensuite, les jetons correspondants aux couleurs des bateaux seront placés sur la piste d’ordre du tour qui est déterminé par notre position dans la course. Ainsi, le meneur conserve son avantage et se déplacera en premier. En cas de doute, nous pouvons utiliser une jauge de mesure incluse dans la boîte. Les conditions de bris d’égalité sont bien expliquées dans les règles.

Tour de jeu

Un tour s’effectue en deux étapes :

  1. Ajuster notre vitesse en déplaçant d’une case notre roulette rouge (vers le haut ou vers le bas) ;
  2. Obligatoirement se déplacer du nombre exact inscrit par le chiffre rouge. Une rotation de 60° est permise.

Nous devrons dépenser une unité de charbon pour chaque action supplémentaire (vitesse ou rotation).

Il est strictement interdit  : d’ajuster notre vitesse si le déplacement a été entamé ni de foncer dans une île ou un îlot. Nous devons faire tout notre possible, même si cela ne nous arrange pas du tout. Nous ne pouvons pas faire exprès de sortir du fleuve ! Si l’accident est inévitable, le bateau s’arrête devant son obstacle, baisse sa vitesse à un et perd son prochain tour.

Plus de charbon ? Nous retirons notre roulette. À partir de ce moment, il ne nous sera plus possible d’effectuer une action supplémentaire. Ainsi, notre vitesse ne variera que d’une valeur et nos rotations seront de 60°.

Découverte d’une nouvelle tuile

Aussitôt qu’un bateau pénètre sur la dernière tuile posée du fleuve (en avançant ou en étant poussé), son capitaine lance le dé de direction et pose la prochaine tuile.

Pousser

Un adversaire est dans notre chemin ? Poussons-le ! Pour ce faire, il est impératif d’avoir au moins deux mouvements en banque (un pour lui toucher et un pour le tasser). Ensuite, nous le plaçons sur une tuile adjacente de notre choix (mais en avant) et l’adversaire aura le choix de sa direction.

Embarquer une jolie dame

Pour faire embarquer une Passagère, nous devons arriver à son quai à une vitesse de valeur un, peu importe l’orientation de notre bateau.

Plusieurs variantes de jeu

Mississippi Queen, les actions que les joueurs peuvent prendre

Règles avancées, remplacer toutes ou en partie les tuiles A par les B

  • Les tuiles de station de charbon (B1 et B1/B2) permettent de faire le plein de charbon en accostant à la vitesse de vcaleur un (comme pour les passagères).
  • Les tuiles danger :
    • Le bois flottant (B1/B2 et B2) : Dépenser deux points de déplacement pour avancer dessus. À la fin du tour, réduire la vitesse d’un point par case de bois flottant traversée
    • Le banc de sable (B3) : Le bateau s’enlise aussitôt qu’il arrive sur un banc de sable. Sa vitesse tombe à un et il termine immédiatement son déplacement pour ce tour
    • L’archipel (B4) : Aucune règle spéciale, il faut cependant bien gérer sa vitesse et ses points de charbon pour contourner ces îles et ces îlots.

Le transfert de charbon entre deux bateaux est permis (à deux joueurs ou en équipes de deux ou trois).

Pour deux joueurs, nous prenons deux bateaux chacun

  • Il nous est permis de transférer du charbon (règles avancées) ;
  • Nous pouvons pousser notre autre bateau
  • Fin de partie : Dès qu’un joueur arrive avec un bateau de deux passagères. Son deuxième n’a pas besoin de passagères ni même de terminer la course

Pour six joueurs :

  • Tous les bateaux sont en jeu (sauf le noir)
  • Ordre des joueurs est tirée au hasard. Le cinquième reste temporairement sur la terre ferme jusqu’à ce que les autres aient avancé. Pour compenser sa désavantageuse position de départ, il reçoit un point virtuel de charbon qu’il doit absolument utiliser au premier tour, sinon il est perdu.
Mississippi Queen, une partie à 6 joueurs

Le Black Rose (mini-extension incluse), pour de deux à cinq joueurs

Le Black Rose peut influencer une course du tout au tout. Celui-ci est manipulé par le joueur qui est le plus en arrière au début de cette manche. Puisqu’il placé normalement dans la piste d’ordre du tour, il est totalement possible qu’il le joue en premier. Ses réserves de charbon sont illimitées. Nous pouvons nous y approvisionner pour remplir notre réserve de charbon (tuile adjacente et même vitesse). Cependant, il ne peut utiliser qu’une seule unité par tour (ajustement de vitesse ou rotation). Le Black Rose ne peut embarquer de passagère,  il ne peut donc pas remporter la course. Il peut nuire aux autres.

Mississippi Queen, extension Black Rose à 2 joueurs

Mes impressions de Mississippi Queen

Des irritants

À deux joueurs, nous avons régulièrement oublié les fins de manche et étions tentés de jouer à tour de rôle.

Dans tous les groupes avec lesquels j’ai joué, nous n’arrivions pas à nous entendre sur l’interprétation de la position des bateaux sur le fleuve. Malgré près de dix parties complétées, je ne suis pas 100 % sûre, cela ne me rentre pas dans la tête.

Également, nous nous sommes poussés de façon irrégulière. Nous avions tendance à être méchants et pousser derrière nous au lieu de devant. Malgré cela, nous nous sommes amusés chaque fois, et c’est le but premier d’un jeu.

Finalement, peu importe le nombre de joueurs, le meneur peut être difficile à rattraper. Si le hasard du dé lui trace le chemin parfait, la victoire lui est pratiquement assurée. Par chance, certaines variantes rééquilibrent le tout.

Les points positifs

Qu’on interprète bien ou mal les règles, on réussit à s’amuser. C’est un jeu coloré, les pièces sont amusantes. j’ai aimé manipuler les roues d’unités de charbon et de vitesse.

La multitude de variantes rend le jeu Mississippi Queen différent à chaque partie.

L’extension « Black Rose » incluse corrige la faiblesse d’une expérience en duel. Nous nous servons autant du bateau noir comme point de ravitaillement que d’arme pour ralentir l’adversaire. Alors, le jeu est plus serré et le dominant ne peut plus s’asseoir sur sa victoire.

À deux ou trois joueurs, c’est tactique et calculé. À cinq ou six, je sens plutôt une ambiance de fête et nous nous amusons à nous pousser. Des alliances se créent. Des stratégies se brisent. Que du plaisir !

Définitivement, ma meilleure partie a été celle à six joueurs au club de jeux de société que je fréquente. Nous nous étions mélangés dans les règles. En effet, lorsque nous poussions un adversaire, nous le mettions derrière dans un sens plutôt désavantageux. Le pousseur prenait toutes les décisions.  Fous rires et grognements de rage. Nous nous sommes dit que nous avions inventé une nouvelle variante : « Les bateaux tamponneurs ».

Mississippi Queen, les bateaux tamponneurs

J’aime

  • L’accessibilité du jeu
  • Beaucoup de plaisir en groupe, bon jeu d’ambiance
  • Le matériel
  • Mécanique de gestion des ressources (charbon et vitesse)
  • Beaucoup d’interaction
  • Possibilité de jouer en équipes
  • Plusieurs variantes pour une meilleure rejouabilité
  • Le « Black Rose »
  • Revirements de situations

J’aime moins

  • Plus faible à deux joueurs
  • Manque un petit « je ne sais quoi » pour me donner envie de jouer encore et encore
  • Certain déséquilibre
  • Difficulté interprétation de l’ordre des bateaux
  • Difficulté interprétation des règles de poussage

La copie de Mississippi Queen a été prêtée par LUMA.

Mississippi Queen

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Très amusant !

Très bon jeu d'ambiance. Accessible, simple et pas trop long. Joli matériel agréable à manipuler.

User Rating : Be the first one !

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 12 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Welcome to Redview : l’extension style Stranger Things de Chronicles of Crime

Dans les derniers mois, je vous ai parlé de Chronicles of Crime, ce jeu d’enquête …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.