NieR:Automata Opération Pearl Harbor

Découverte manga : NieR:Automata Opération Pearl Harbor

NieR:Automata Opération Pearl Harbor m’a intéressé puisque je n’ai jamais joué au jeu vidéo portant le même nom, bien que celui-ci m’ait toujours fait de l’œil. Je me suis donc dit que de tenter le manga serait une première expérience intéressante afin de découvrir cette série qui est visuellement sublime. Lorsque j’ai reçu l’œuvre, j’avais très hâte de la dévorer afin de vous livrer mon avis la concernant. C’est maintenant chose faite. Voici donc ce que j’en ai pensé !

  • Titre original : YoRHa – Shinjuwan Kouka Sakusen Kiroku
  • Dessin : Megumu Soramichi
  • Scénario : Yoko Taro
  • Éditeur VF : Kurokawa
  • Année : 2022
  • Genre : Action, Science-Fiction, Drame
  • Nombre de tomes : 1 (en cours)
NieR:Automata Opération Pearl Harbor

Synopsis

Dans un futur lointain, la Terre est soudain envahie par des extraterrestres et des armes de leur création : les formes de vie mécaniques. L’humanité conçoit des soldats androïdes, et une résistance armée se forme. Depuis, le conflit perdure. En 11 941 apr. J.-C., le groupe YoRHa, composé de nouveaux types d’armes décisives à l’apparence d’androïdes féminins, est formé et envoyé au front afin de sortir de cette impasse. Quel avenir attend ces poupées d’infanterie automatiques qui se battent pour reconquérir la Terre ? Plongez dans l’univers de NieR:Automata avec cette histoire inédite imaginée par Yoko Taro, le créateur de la saga de jeux vidéo NieR !

Mon avis

La série NieR:Automata

La franchise est plutôt connue dans le monde du jeu vidéo. Toutefois, n’ayant jamais eu l’occasion de tester les jeux, comme je l’ai déjà mentionné, je me suis dit que le fait de lire NieR:Automata Opération Pearl Harbor me donnerait une bonne idée de ce qu’est la série. Pour vous mettre un peu dans l’ambiance, NieR:Automata est une série dans laquelle des combattantes androïdes possédant une I.A. très développée et utilisant des armes sont en mission sur Terre afin de récupérer la planète qui appartenait autrefois aux humains.

Une escouade constituée d’androïdes féminins est donc envoyée sur Terre. Il s’agit du groupe YoRHa qui est composé de seize membres. Ceux-ci s’envolent vers la Terre. Toutefois, ils seront attaqués en chemin. Quatre rescapées en réchapperont. Il s’agit de N°2, N°4, N°16 et N°21. Chacune d’elles possède une personnalité unique et très mignonne. Elles sont très charismatiques ! Elles tenteront donc de décimer les robots qui s’en prendront à elles. Et bien que leur équipe soit drastiquement réduite, elles auront l’ordre de poursuivre leur mission. Il s’agit donc d’une mission suicide.

Pour les nouveaux venus et les connaisseurs

Il est intéressant de noter que les amateurs de la série aimeront probablement se replonger dans l’univers de celle-ci, d’une façon différente. Toutefois, étant moi-même, une débutante concernant cette franchise, je peux vous affirmer qu’un non connaisseur y trouvera également son compte. Le contexte nous est expliqué de façon très claire. Alors même si nous n’avons pas touché aux jeux vidéo, nous nous immergeons très bien dans l’univers. Vous comprendrez, en fait, même les références aux jeux vidéo, et ce, sans aucun problème.

Quelques autres aspects du manga

Visuellement, NieR:Automata Opération Pearl Harbor est tout simplement sublime. Le mangaka a un véritable talent afin d’illustrer ses personnages ainsi que son histoire. J’aime particulièrement l’apparence de ses personnages. Les pages doubles sont, d’ailleurs, tout à fait magnifiques. Les combats sont très bien représentés, lors des passages débordant d’action. Et de l’action, dans le premier tome, ça, il y en a !

Scénaristiquement, j’ai trouvé l’histoire un peu légère, mais sa fin percutante saura surprendre la plupart des lecteurs. En effet, les nombreux passages sombres m’ont particulièrement bien plu. Mais personnellement, ce sont ce genre de passages qui me font apprécier davantage les œuvres d’action. Le revirement de situation des dernières pages est vraiment percutant, comme je le mentionnais. Certains le trouveront assurément très imprévisible.

« Alors voilà la Terre…  »

En conclusion

Le premier tome de NieR:Automata Opération Pearl Harbor est très bon bien que scénaristiquement, il m’a semblé, par moment, un peu léger. J’ai aussi trouvé que les dialogues étaient plutôt plats, par moment. Toutefois, l’action est au rendez-vous du début à la fin. L’histoire est prenante et le retournement de la fin vaut le coup d’œil. Visuellement, le manga est fabuleux. Les personnages sont stylés. Le premier volume offre aux lecteurs de quoi les intriguer suffisamment pour qu’ils veuillent découvrir le second tome et obtenir des réponses à leurs questions. Aussi, je suis vraiment contente que ce manga s’adresse autant aux connaisseurs qu’aux gens qui désirent découvrir la franchise pour la première fois. Bref, NieR:Automata Opération Pearl Harbor est un excellent manga. Et je suis très curieuse de lire la suite prochainement !

J’aime

  • Les personnages
  • Les rebondissements
  • Le coup de crayon du mangaka
  • Le fait que les gens n’ayant pas découvert la franchise par le biais des jeux vidéo puissent comprendre aisément l’intrigue

J’aime moins

  • L’histoire un peu lente à décoller
  • Les dialogues un peu plats, par moments

La copie du manga NieR:Automata Opération Pearl Harbor a été offerte par Interforum Canada.

NieR:Automata Opération Pearl Harbor

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Bon

NieR:Automata Opération Pearl Harbor est un bon manga ! Celui-ci s'adresse aux amateurs de la franchise, mais aussi, aux gens qui tentent de la découvrir.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Sasaki et Miyano

Découverte manga : Sasaki et Miyano

Il y a quelque temps, j’ai découvert Sasaki et Miyano en visionnant les animes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.