Final Fantasy Pixel Remaster arrive !

Le 17 septembre 2014, je sautais sur l’occasion d’acheter Final Fantasy IV sur Steam. Une version 3D était enfin disponible ! Je pouvais enfin rejouer au premier opus que j’ai terminé dans mon enfance… Comme plusieurs, je me suis plaint légèrement des graphismes, mais contrairement à certains, cela ne m’a pas empêché de sauver la Terre et la Lune de nouveau. Puis, en décembre 2015, je pouvais enfin jouer à Final Fantasy VI… Ou plutôt, un port étrange de téléphone intelligent pour Steam…

Final Fantasy Pixel Remaster

Durant plusieurs mois, voir années, les admirateurs de la série se sont plaint des graphismes de Final Fantasy VI et ont réclamé un mode afin de pouvoir remettre les graphismes d’origines. Cela aura pris 6 ans, mais ça sera bientôt possible avec Final Fantasy Pixel Remaster. Les six premiers opus de la série seront donc disponibles en une version améliorée des graphismes en 16-bits. Bien que les détails aient changé, il semblerait que Square Enix ait enfin écouté les joueurs.

Final Fantasy Pixel Remaster permet une expérience visuelle plus similaire à celle vécue à l'époque.
Les guerriers de lumières doivent acquérir l’aide de la sorcière Matoya dans Final Fantasy 1.

Il n’y a pas que les graphismes qui ont subi des changements de la part de la compagnie. On nous propose également de nouveaux décors pour les combats qui font légèrement penser à ceux de RPG Maker. Pour les admirateurs de musique, il semblerait qu’il y ait une nouvelle bande sonore dont les arrangements ont été supervisés par Nobuo Uematsu, le compositeur original. De nouvelles fonctions, similaires à celles que nous avions vues dans les diverses rééditions de la série, devraient également être offertes. Par exemple, la fonction de combat automatique ou le bestiaire, seront accessibles pour chacun des opus.

Scandale étrange autour de la police de caractère

Alors que certains jubilent simplement à l’idée d’avoir une nouvelle édition plus pixellisée du jeu, d’autres ont plutôt décidé de déchirer leurs chemises autour de la police de caractère utilisé dans le jeu. En effet, plusieurs personnes se plaignent sur Internet par rapport au fait que la police n’est pas belle ou encore est trop petite. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la situation, il s’agit d’une réponse fréquente vis-à-vis de la réédition des vieux titres de Square Enix.

Une problématique similaire avait entouré la sortie de la réédition de Chrono Trigger alors que les divers menus n’étaient pas ceux d’origines. De plus, la police de caractère ne faisait pas l’unanimité. Square avait bien fait une mise à jour afin de régler la situation, mais certains ont tout de même continué de se plaindre

Gageons que ce « scandale » n’affectera pas les ventes et qu’une nouvelle réédition verra le jour d’ici une dizaine d’années…

Nouvelle interface de Final Fantasy.
L’interface des combats (et le nom des sorts) a été mise au goût du jour.

Un bon achat ?

Malgré tout, il y a tout de même des raisons d’être en rogne contre Square Enix qui nous demande de dépenser de l’argent, une fois de plus, pour un jeu qu’il est possible que nous possédions en plusieurs copies. Les propriétaires des différentes versions portées des téléphones intelligents ou des autres consoles devront acheter de nouveau les jeux. Il est intéressant de voir la disponibilité des jeux en version quasi originale, mais il commence à avoir une saturation de rééditions des jeux de Final Fantasy. Si l’on prend l’exemple du sixième volet, ce dernier est disponible sur plus de six plateformes différentes.

Il est toutefois possible d’acheter en prévente un paquet contenant les six premiers jeux de la série (ainsi que leurs trames sonores) pour 99,78$ avec un rabais de 22 %. Les jeux seront disponibles le 29 juillet prochain. À noter que les divers jeux peuvent également être achetés à l’unité.

À propos de David Charbonneau

Étudiant et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

Wave Break – Devenez le maître des vagues… si vous n’envoyez pas valser votre manette avant !

Une bonne façon d’identifier le jeu Wave Break est d’imaginer un jeu de cascades à …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.