La série Don’t Starve : la survie au gré des saisons

Survivre dans un monde digne d’un film de Tim Burton

Dans un monde dominé par les suites de titres à succès, Don’t Starve est la preuve qu’un jeu n’a pas besoin d’une suite pour perdurer à travers le temps. Originalement paru en 2013, le jeu de la compagnie canadienne Klei Entertainment a fait ses débuts comme un simple jeu de survie en solo pour ensuite devenir une expérience de survie complexe en multijoueur. Dès vos premiers instants dans un univers qui nous fait tout de suite penser à L’étrange Noël de Monsieur Jack, vous serez vite charmé par les personnages qui semblent venir d’une planche à dessiner plutôt que d’un ordinateur. Chaque mélodie rend justice aux visuels et nous annonce le temps de la journée. Les voix des personnages sont remplacées par des bruits d’instruments de musique, ce qui rend le jeu encore plus charmant. Wilson, un scientifique qui a le pouvoir de se faire pousser une barbe magnifique, s’est retrouvé prit dans un monde hostile suite a une expérience farfelue et il doit trouver un moyen d’en sortir.

Le but est simple : survivre et retrouver Maxwell, le maitre des lieux, afin de vous échapper de cet univers. Vous devrez affronter quatre saisons qui ont chacune leur particularité propre. À part vous nourrir et combattre les créatures qui vous veulent du mal, vous aurez besoin de vous garder au sec, au chaud ou au frais, dépendamment de la température. Sans oublier la noirceur de la nuit qui cherche à vous prendre lorsque la dernière lueur de votre torche s’est éteinte. Évitez de devenir fou, car les monstres de vos pires cauchemars deviendront réalité et vous pourchasseront jusqu’à ce que vous reprenez vos esprits !

Don’t Starve - Un campement que vous pouvez construire
Don’t Starve – Un campement que vous pouvez construire

Équipé pour veiller tard

À l’aide de vos outils de base, vous pourrez récolter les ressources nécessaires pour combler vos besoins primaires et établir un camp. Cependant, vous allez vite vous rendre compte qu’il faut plus qu’un simple feu de camp et quelques carottes rôties pour pouvoir passer à travers les saisons. Des manteaux en peau de bison, des pièges à lapins, des armures en granite ou même des réfrigérateurs ne sont que quelques exemples d’objets que vous pourrez vous fabriquer avec vos matériaux durement récoltés.

Heureusement pour vous, ce ne sont pas tous les êtres de ce monde qui veulent votre peau. Vous trouverez refuge parmi certaines créatures neutres et si vous leur donnez des offrandes, ils vous aideront dans votre aventure. Ils vous protégeront parfois des montres à vos trousses.

 

L’expansion plutôt que la suite

Originalement, Don’t starve était un jeu solo qui n’avait que deux saisons. L’expansion Reign of Giants a ajouté 2 saisons, des monstres géants terrifiants, un monde souterrain mystérieux, des chaleurs intenses et des pluies abondantes.  En 2015, l’expansion Shipwrecked a permis aux joueurs d’explorer la mer. La version multijoueur est également arrivée avec Don’t Starve Together sur PC, Wii U et Xbox. C’est seulement en octobre dernier que les joueurs de PS4 ont pu mettre la main dessus. Le jeu est aussi disponible en version de poche sur Android et iOS.

Don’t Starve Together: Console Edition
Don’t Starve Together : Console Edition

Conclusion : Le trajet plutôt que la destination

Ce n’est certainement pas l’histoire qui fait que Don’t Starve est un excellent jeu, mais plutôt son style graphique original, sa multitude d’objets fabricables et sa rejouabilité pratiquement infinie. Partir à la recherche de matériaux rares, trouver sa nourriture, résister à des attaques de monstres et se garder au chaud nécessite une bonne coordination si on veut finir le jeu ou simplement survivre plus qu’une saison. La possibilité de jouer avec ses amis soit en ligne ou localement sur console rend l’expérience encore plus divertissante. Pour moins de vingt dollars, c’est définitivement un jeu à ajouter dans votre collection.

Sources : Klei Entertainment

Don't Starve

Histoire
Trame sonore
Jouabilité
Durée de vie
Graphismes

Le jeu de survie par excellence

La faiblesse de Don’t Starve est aussi sa grande force. Le fait que l’emphase soit mise sur la jouabilité plutôt que l’histoire fait en sorte qu’on peut revisiter ce titre meme apres l’avoir terminé.

User Rating : 4.3 ( 1 votes)

À propos de Phiho Desorcy

Bloggueur, vlogueur, commentateur et animateur de podcast. Je partage mes conaissances et mon expertise en matière de jeux vidéos.

Aussi à voir...

[Jeux video] On decouvre Don’t Starve une mort a la fois.

Les gens au bureau ont commencé à parler de quelques jeux récemment : Bioshock infinite et …

Qu'en penses-tu ?