[ciné] Un Frankenstein canin : Frankenweenie

Fans du grand Burton, l’attente est terminée ! Frankenweenie, son nouveau petit bijou arrive enfin sur nos écrans.

Car oui, c’est vraiment un bijou.

Cette animation en volume (stop motion) et en noir et blanc n’est certes pas le genre de films que l’on attend à notre époque, mais Tim Burton n’est pas du style à faire comme ses compères, et on l’aime de même !

Synopsis
Après la mort soudaine de Sparky, son chien qu’il adorait, le jeune Victor se tourne vers le pouvoir de la science pour ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Victor va tenter de cacher sa création « faite main », mais quand Sparky s’échappe, les camarades de Victor, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

On retrouve à 100 % la patte de Tim Burton dans Frankenweenie. Son graphisme, son humour et de nombreuses références à ses oeuvres passées. Les fans peuvent donc s’amuser à les relever tout au long du film. Il s’est entouré de plusieurs habitués, notamment Danny Elfman pour la musique (quelle surprise !) et Winona Ryder. Mais on n’a pas l’habitude de voir Johnny Depp et Helena Bonham Carter manquer à l’appel !

Les personnages ont tous leur personnalité propre, mise en valeur par des traits très prononcés et assez monstrueux. Des yeux énormes, des dents qui mériteraient 2-3 visites chez l’orthodontiste : un film d’Halloween digne de ce nom (j’en profite pour mettre en garde les parents : certaines scènes sont assez crues et pourraient faire peur aux petits).

C’est l’histoire de l’amour plus fort que la mort. De l’amour d’un petit garçon qui lui donne la force de ramener son pitou à la vie.

Frankenweenie m’a fait rire, pleurer, sursauter : Bravo Monsieur Burton.

À propos de Alexandra

Alex est une geekette ciné-vore et téléphage. Retour vers le Futur, Lost et Les Goonies sont quelques une de ses références geekesques. Plutôt du genre touche à tout, après des études en cinéma et en tourisme elle travaille dans le milieu de la recherche.

Aussi à voir...

Cars 3 Driven to Win : un jeu inspiré d’un film qui surprend !

Les jeux inspirés par un film souffrent d’une mauvaise réputation. Ils sont souvent faits rapidement …

Qu'en pensez-vous ?