World Cosplay Summit gagnant

World Cosplay Summit 2024 : l’équipe Doll Damage représentera le Canada

Un autre Otakuthon, une autre compétition pour choisir les prochains représentants canadiens pour le World Cosplay Summit (WCS) 2024 ! Juste avant de choisir l’équipe gagnante, le WCS s’est déroulé du 4 au 6 août à Nagoya au Japon. L’équipe canadienne 2023, AnniMae, n’a malheureusement pas remporté les grands honneurs. Le top trois des équipes étaient : 1. Royaume-Uni, 2. Lettonie et 3. Mexique. Si vous désirez voir les présentations des 33 pays présents, je vous recommande la vidéo YouTube du WCS.

Du côté de l’Otakuthon, sept équipes ont présenté le fruit de leur travail devant une salle pleine d’amis et d’admirateurs de cosplay. Tous les participants ont donné leur 100 %. Une fois la poussière retombée, c’est l’équipe Doll Damage, ancienne représentante canadienne en 2019, qui a remporté le billet pour le Japon. L’équipe Hoddaiko Milk Tea était l’autre finaliste. Voici un survol des présentations :

Équipe Passeke : Sakura Chasseuse de cartes

Inspiré d’un autre manga Shojo (elle avait fait Sailor Moon en 2022), l’équipe Passeke s’est transformée en Sakura Kinomoto et Tomoyo Daidouji. Sakura se sent attaquée par ses amies et réalise qu’elle se fait tromper par la carte de l’Illusion. Il y a eu plusieurs changements de costumes rapides pour faire la différence entre les trois amies de la protagoniste.

Équipe Hoddaiko Milk Tea : Demon Slayer

C’est la première fois que cette équipe participe à la sélection canadienne. Les finalistes ont émerveillé la foule avec un numéro inspiré du théâtre japonais kabuki. Elle a choisi de reproduire la scène poignante où Tanjiro découvre que sa soeur Nezuko se fait envahir de plus en plus par le sang des démons. En espérant que cette équipe reviendra l’année prochaine avec le même enthousiasme.

Équipe The Toonies : Witch Hat Atelier

Autre nouvelle équipe, leur numéro sans parole est inspiré de la scène où Coco rencontre son futur mentor Qifrey pour enfin recevoir son chapeau de sorcière. Très simple comme premier numéro de la part des Toonies.

Équipe Shingoku : Howl’s Moving Castle

Troisième nouvelle équipe de la compétition, les deux participants ont puisé dans les classiques et ont présenté une scène du film sorti en 2004 de Studio Ghibli. Le concept était simple : Sophie accueil Howl et lui ordonne de prendre un bain. Howl resort avec sa signature beauté, il enfile sa veste et invite Sophie à l’aventure. De loin, les costumes sortaient bien, mais une fois de proche, la veste de Howl était impressionnante.

Équipe The Frillies : Atelier Lulua : The Scion of Arland

Dernière nouvelle équipe, les Frillies ont décidé d’aller du côté du jeu vidéo de style JRPG (japanese role playing game). On suit la protagoniste du jeu, Elmerulia Frixell, et son amie Eva Armster dans la quête d’un ingrédient pour une potion magique. Le petit élément bataille contre un narval tiré du jeu était très ludique. La fin du sketch aussi était comique avec l’explosion de la potion. Les costumes étaient très colorés et on souhaite les revoir l’année prochaine.

Équipe Pink Lemonde : Tsubasa : Reservoir Chronicle

Équipe finaliste en 2019, Pink Lemonade a aussi été dans les classiques avec Tsubasa : Reservoir Chronicle. Les filles ont interprété la scène quand Sakura perd ses plumes et ses souvenirs au détriment de Syaoran. Les émotions étaient bien mises à l’avant et les costumes bougeaient bien. L’équipe a beaucoup évolué depuis sa première tentative en 2019.

Équipe Doll Damage : Naruto

Dernière équipe et vétérans de la compétition, Doll et Damage se sont transformés en Jiraya et Pain de la série Naruto. Fort de leur expérience en matière de mise en scène à la WCS, leur numéro était impressionnant. Les décors étaient vivants et il y a eu trois changements de costumes de la part de Doll pour interpréter le changement émotionnel de Pain envers son sensei. Il n’y avait aucun doute que l’émotion et l’action étaient présents !

Le niveau de performance cette année a encore monté d’un cran et on a hâte à la prochaine édition des sélections canadiennes. Petite critique pour les prochaines éditions, si possible dire au public la source des numéros des participants. Puisque les équipes peuvent seulement produire un sketch inspiré de médias japonais (manga, jeux vidéo, animation et tokusatsu), ce n’est pas tout le monde qui a connaissance des inspirations. Si vous voulez voir les compétitions antérieures, allez lire nos autres articles ici et ici.

Bravo à l’équipe Doll Damage et à toutes les autres équipes pour leur prestation !

À propos de Catherine Ruscigno

La passion pour la culture geek a commencé très tôt pour moi. Je regardais Medabots, Digimon, Sailor Moon, Pokémon et les Power Rangers ce qui plus tard a éveillé mon intérêt pour les arts martiaux et le cosplay. J'écris pour Geekbecois depuis 2013 et fréquente les festivals geeks depuis 2011.

Aussi à voir...

World Cosplay Summit

Team AnniMae, nouveau représentant canadien pour le World Cosplay Summit 2023

Après une pause de deux ans, le concours préliminaire du World Cosplay Summit (WCS) était …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.