iOS 6 : Apple et les ennemis de ses ennemis

 

Il est difficile de s’attarder aux autres annonces d’Apple lors de leur dernière conférence dans le cadre du WWDC, qui se tient cette semaine au Moscone Center de San Francisco, après que ces derniers aient levé le voile sur la toute dernière merveille de technologie à sortir de leur esprit créateur, j’ai nommé le nouveau MacBook Pro avec écran Retina. Difficile, oui, mais pas impossible.

Car en plus d’un renouvellement complet de leur ligne d’ordinateurs portable, Apple a aussi présenté Mountain Lion, la toute dernière évolution du système Mac OS X, ainsi qu’iOS 6. Prenons le temps de regarder un peu ce que la nouvelle version d’iOS nous réservera plus tard cette année. Enfin… prenons le temps de regarder ce qu’Apple a bien daigné nous montrer lundi dans le cadre de cette conférence.

À l’attaque !

Il est clair qu’Apple entend ne pas se laisser intimider par le géant Google et la première nouveauté d’iOS 6 présentée en est l’exemple le plus patent. Apple se débarrasse de l’application Google Maps et la remplace par la sienne, Maps. Et Apple y a mis le paquet.

En plus d’avoir complètement refait la cartographie, Apple s’appuie sur l’information de plus de 100 millions d’entreprises et intègre le tout avec l’app Yelp dont nous avons parlé récemment. La nouvelle app offre aussi la navigation étape par étape avec une estimation du temps de voyage mis à jour dynamiquement au fur et à mesure que de nouvelles informations sur le trafic sont disponibles. Comme si ce n’était pas suffisant, Siri, l’assistant personnel du iPhone 4s, est aussi là pour vous aider à trouver le poste d’essence ou les toilettes les plus proches !

Cette véritable gifle au visage de Google ne s’arrête pas là. Apple offre aussi la visualisation 3d avec de multiples possibilités, dont la fonction « Flyover » qui permet de survoler un endroit comme si nous étions un oiseau. Très impressionnant !

Seconde salve

Autre annonce faite durant cette présentation, des améliorations notables à Siri. Même si on ne parle pas du même effet de surprise qu’avec Maps, certaines des améliorations annoncées par Apple en ce qui concerne Siri n’en sont tout de même pas moins intéressantes et attendues. Par exemple, le fait de pouvoir demander à Siri de lancer une app directement ou encore de pouvoir gazouiller sans autre forme de procès.

Mais ce qui impressionne encore davantage, c’est l’intégration de nouvelles fonctions de recherche sur le sport et le cinéma entre autres. Aussi, Siri ne sera dorénavant plus exclusif au iPhone 4s, il sera aussi possible d’y avoir recours sur l’iPad de dernière génération.

Tous ces ajouts se font clairement au détriment de Google. En effet, plus Siri est en mesure de donner de l’information sans passer par Google, plus Apple se détache de cette dépendance envers le plus grand fournisseur de service de recherche sur internet. Ce qui ne peut qu’être désavantageux pour Google.

De plus en plus social

On se souviendra que Twitter avait été intégré à iOS 5 et que, ce faisant, certains commentateurs de la blogosphère y avaient vu là un appui explicite d’Apple envers cette plateforme sociale au détriment de toutes les autres. Or, force est de constater que ce n’était pas vraiment le cas. Avec iOS 6, Apple intègre maintenant au cœur de son système mobile la plateforme Facebook. Tout comme il est possible de le faire aujourd’hui avec Twitter, il sera possible de faire des mises à jour de son profil, d’ajouter des photos ou de poster des recommandations de sites web sans avoir à passer par l’application Facebook. Et même Siri est mis à contribution ! Il sera ainsi possible de dicter à Siri les mises à jour de son profil !

En vrac

Nous venons de voir les améliorations les plus criardes, celles dont on parlera le plus lors de la sortie d’iOS 6 quelque part cet automne, mais ce ne sont certes pas les seules. Apple prétend qu’il y a plus de 200 nouvelles fonctionnalités qui n’ont pas toutes été présentées durant la présentation au Moscone Center. Mais en voici quelques autres qui ne sont pas sans intérêt pour les utilisateurs.

L’app Phone offre maintenant la possibilité d’envoyer une série de messages lorsqu’on ne peut (veut ?) répondre à un appel. Par exemple, « Je vous rappelle plus tard » ou encore « Je suis en route ». Plutôt pratique lorsque nous sommes en réunion, par exemple, ou au cinéma.

En ce qui concerne FaceTime, il sera dorénavant possible d’utiliser cette fonctionnalité sur les réseaux 3G. De plus, Apple unifiera les AppleID et les numéros de téléphone iPhone. Cette nouvelle sera certainement reçue avec enthousiasme par tous ceux qui possèdent un iPhone et un iPad…

Safari et Mail se voient aussi bénéficier d’un certain nombre d’améliorations. Entre autres, synchronisation des signets grâce à iCloud et les listes VIP pour courriel. Mais il y a beaucoup plus à découvrir !

Une des applications qui personnellement m’intrigue le plus, c’est Passbook. Apple propose de réunir l’ensemble des billets accessibles sur le iPhone en un seul et même endroit grâce à cette app. Ainsi, cartes d’embarquement, billet de train et d’autobus, cartes d’achats, etc., tous facilement accessible et automatiquement mis à jour au fur et à mesure qu’on les utilise.

Excitant ? Certainement !

Il ne s’agit là que d’un bref tour d’horizon de ce qu’offrira la nouvelle version du système d’exploitation mobile iOS 6. Avec plus de 200 nouvelles fonctionnalités, il y aura, encore une fois, de quoi s’amuser longuement.

Une grande question subsiste cependant. Est-ce que toutes ces merveilleuses fonctionnalités seront disponibles au Canada ? Par exemple, la nouvelle app Maps, aura-t-on droit au Canada au survol en 3D ? À l’intégration avec Yelp et Siri ? À la navigation étape par étape ?

Encore, quand est-ce que les entreprises canadiennes commenceront à véritablement tirer avantage des plateformes mobiles avec l’app Passbook ? Guzzo ? Ça vous dit quelque chose ?

Malgré ça, j’ai très hâte de voir tout ça en action, là ! Et vous ?

À propos de Nelson

Coordonnateur TI pour la Commission scolaire Kativik, je travaille au Nunavik depuis plus de 10 ans. J'y ai enseigné et j'ai aussi été directeur d'école. Je me passionne pour les technologies et la science depuis toujours. En plus de publier mon propre blogue, un peu laissé à l'abandon depuis quelque temps, j'écris aussi pour leglobe.ca. Il va sans dire que mes écrits n'engagent que moi et ne reflètent pas nécessairement les opinions mon employeur.

Aussi à voir...

Grâce à South Park, soyez le destructeur de téléphones !

Oui, oui ! Vous avez bien lu ! South Park arrive sur vos appareils iOS et Android …

Qu'en penses-tu ?