Internet dans les transports en commun

Peu à peu, les réseaux de transport de passagers améliorent leur service afin d’offrir accès à internet pour leurs utilisateurs. Quoi de mieux pour se divertir, se renseigner ou carrément travailler pendant les trajets quotidiens !

Montréal

À la STM, on annoncait en décembre dernier qu’un projet était sur la table pour intégrer le système cellulaire GSM dans le métro de Montréal. On suppose que ce réseau sera aussi 3G, donc permettant l’accès à Internet sur les téléphones intelligents, mais rien pour ceux qui dépendent du WiFi. Et tout ça, c’est pour dans presque 3 ans…

Rive-Nord

Du côté de la STL, un projet pilote sera lancé ce printemps pour offrir l’accès à Internet via WiFi dans les autobus qui se rendront à Montréal par l’autoroute 25 et son nouveau pont, puisque ce trajet est un des plus longs. Un accès gratuit, certe limité, sera offert à tout les voyageurs.

Rive-Sud

Malheureusement, rien n’est planifié pour la RTL. Du moins, pas pour le moment.

Longs trajets avec Orléans Express

Les voyageurs longue-distance ont par contre un excellent choix, celui d’utiliser les autobus de Orléans Express pour faire leurs trajets Montréal-Québec. En effet, un projet pilote commencé en janvier a permi d’équiper quelques autobus de système d’accès Internet haute-vitesse en WiFi. La compagnie a notée un vif succès pour ce projet, et a annoncé récemment que plus de 40 autobus ont été équipés aussi du système. Dans les prochains mois, on prévoit étendre le service d’avantage.

Étant toujours bien branché, je ne peux qu’applaudir ces initiatives d’augmentation de service offert aux voyageurs. Par contre, c’est la STM qui devrait se dégourdir le plus tôt possible car ne pas avoir de service cellulaire et internet pendant tout un trajet sous-terrain, c’est pratique du tout ! D’autant plus que la STM indique sur son compte Twitter les retards et interruptions de service du métro, qu’on ne peut pas recevoir si on est déjà dedans…

Mise à jour :

Les trajets de MegaBus dans la plupart des corridors incluent l’accès Wi-Fi gratuit, et merci à Rey qui nous indique que le service Limocar entre Montréal et Sherbrooke comprend également le service internet.

Il semble que les entreprises privées ont une bonne longueur d’avance sur les société de transports collectifs à ce sujet.

À propos de Laurent

Laurent est un passionné de technologie et de gadgets. Il est à l'affut de tout ce qui se passe dans le domaine.

Aussi à voir...

LEGO Ninjago, le film : le jeu vidéo – Arts martiaux, robots et pièces LEGO

Pour la sortie en salle du film LEGO Ninjago le film, le prolifique studio de …

3 commentaires

  1. Le trajet Montréal-Sherbrooke à bord des autobus Limocar offre le Wi-Fi depuis quelques années déjà. J’attends toujours pour ce qui est de Greyhound Montréal-Ottawa.

  2. Merci, Rey! J’ai mis à jour l’article.

  3. Le Wi-Fi dans le métro ça serait si bien! Une si bonne façon de promouvoir le transport en commun, pratique pour consulté tout les Apps que la STM a mis de l’avant !

Qu'en pensez-vous ?