Intel X25-M SSD vs Maxtor DiamondMax

Vous avez bien lu ! Je fais une comparaison presque ridicule selon les guides technologiques traditionnels. On compare des pommes avec des pommes, non ? Hé bien dans la vie, parfois on est tanné de manger des pommes et on veut des orages, donc c’est exactement pour ça que je fais cette analyse !

Historique

Mon ordinateur courant est un Dell Dimension 4700 acheté en 2005 dont le disque d’origine est un Maxtor DiamondMax 80 Go, SATA, 7200rpm. Je me suis procuré un nouvel ordinateur dans lequel j’ai décidé de mettre un disque SSD pour avoir des performances maximum. Mon nouvel ordinateur dors encore, en pièces, dans une usine quelque part. Le disque SSD provenant d’une autre source, il est arrivé avant l’ordinateur alors je me suis dit : Pourquoi ne pas en profiter pour faire un vrai test « mise à niveau majeure » ? Autrement dit, est-ce que pour 200$ je pourrais donner une nouvelle vie à cette machine ? Voyons voir !

Je vais donc faire, en fait, deux tests comparatifs :

  1. Disque SSD versus un vieux DiamondMax pour voir quelle amélioration réelle on peut faire sur un vieux pc ? Peut-on le sauver et en faire une machine utilisable encore quelques années ?
  2. Disque SSD à 3Gb/s versus son équivalent en disque dur, à l’état neuf tout les deux. Quel gain réel le SSD apporte vis-à-vis un disque standard de bonne qualité ?

Dans ce premier billet, je vais donc faire la comparaison avec mon vieux Maxtor DiamondMax, âgé de 5 ans !

Mon choix

J’ai lu de dizaines de sites de revues, des pages de commentaires sur des sites de vente en ligne, des brochures et quoi encore. Faire le choix d’un bon disque SSD, c’est ma foi extrêmement difficile. On peut comparer les spécifications, mais dans le monde des mémoires de masse transistorisées, cela n’est qu’une petite partie des indicateurs de qualité.

Beaucoup d’acheteurs de SSD retournent sur les sites d’achats en ligne pour donner leur commentaire. C’est vite ! C’est bien ! Oui, mais le commentaire intéressant arrive généralement après plusieurs mois. La technologie qui compose ces disques a une propriété bien physique : elle s’effrite. Avec l’usage, au fur et à mesure qu’on écrit des nouvelles données, les performances se dégradent. Dans certains cas, cette détérioration est si dramatique que certains affirment leur nouveau disque offrir des performances à peine supérieures au disque dur qu’ils ont remplacé après environ 1 an.

J’ai donc concentré une partie de mes recherches à trouver des disques ayant assez de commentaires positifs après au moins un an d’usage. De plus, j’ai priorisé les disques ayant un mécanisme de protection qui réparti l’usage du disque pour « l’user égale de partout », ainsi que minimiser les écritures d’effacement inutiles gràce aux effacements « idle » et au mode TRIM disponible avec Windows 7.

Donc, mon choix s’est arrêté (avec bien sûr le budget toujours dans l’équation) sur le Intel X25-M 80 Go. D’abord, une petite fiche :

  • Lecture séquentielle soutenue : 250 Mo/s
  • Écriture séquentielle soutenue : 70 Mo/s (100 Mo/s pour le modèle 34 nm)
  • Lecture 4 Ko aléatoire : 35 000 IOPS
  • Lecture/écriture 4 Ko aléatoire : 3 300 IOPS
  • SATA 1,5 Gb/s et 3,0 Gb/s

L’ordinateur servant pour le test : Dell Dimension 4700, Pentium 4 2,8 Ghz avec HT, 2 Go mémoire vive.


Obligatory unboxing…


Tout p’tit ! ! !


Le disque vient avec une « bracket » pour s’adapter au format 3,5″ des ordinateurs un peu plus âgés comme le miens…

Les tests

N’ayant pas de logiciels spécialisés de tests en ma possession (et trouvant aussi que ces chiffres sont un peu inutiles pour se faire une idée de ce que cela représente), j’ai décidé de faire 7 tests comparatifs de situations bien réelles des choses que je fais couramment. J’ai cloné mon disque d’origine sur le nouveau disque, donc j’ai pu exécuter exactement les mêmes tests sur les deux disques, avec exactement les mêmes données.

Démarrage

J’ai démarré le chronomètre dès l’apparition du logo Windows et j’ai noté le temps à différents moments du démarrage. J’ai redémarré le chronomètre à zéro pour la 2e partie du test après avoir entré mon mot de passe. Le temps total final est donc calculé à la fin du tableau.

Test Maxtor DiamondMax Intel X25-M
Début du logo Windows 0m00s 0m00s
Fin du logo Windows 0m14s 0m04s
Fenêtre de logon 0m28s 0m14s
Mot de passe entré 0m00s 0m00s
Apparition barre des tâches 0m17s 0m04s
Apparition menu Démarrer 1m33s 0m14s
Fin du chargement 1m50s 0m22s
Temps TOTAL 2m18s 0m36s

Wow ! Le temps total de boot passe de 2 minutes 18 secondes, à seulement 36 secondes ! Cela inclu tout les délais inutiles pour l’activation des périphériques, les pilotes, et tout le tralala.

Tests divers

Pour ces tests, j’ai simplement calculé le temps que prenait l’opération à se compléter. J’ai combiné des tâches simples (copier un gros fichier) et complexes (copier des milliers de petits fichiers, démarrer des logiciels.) Pour les tests pas trop longs, je les ai exécutés deux fois à des moments différents pour m’assurer que le temps calculé était assez fiable.

Test Maxtor DiamondMax Intel X25-M
Analyse Treesize 140s, 137s 11s, 12s
Démarrer Photoshop 15s, 16s 7s, 7s
Démarrer Thunderbird 19s, 19s 7s 8s
Démarrer Firefox 20s, 27s 6s, 7s
Copier 1 Go (7 300 fichiers) 324s 221s
Copier 1 Go (un seul fichier) 82s 19s

On voit ici que le disque traditionnel n’est pas si loin derrière quand on doit copier beaucoup de fichiers. C’est clair que le SSD n’est pas fait pour écrire (même s’il est plus vite que disque standard), c’est pour LIRE qu’on les achète ! Cela devient évident quand on compare le temps du test Treesize, ou le chargement des logiciels. 6 secondes pour lancer Firefox, j’ai jamais vu ça sur cet ordi ! 7 pour photoshop, nice !

Puisque la majorité de ce que je fais ici c’est charger des logiciels et passer d’un à l’autre, les avantages du SSD vont faire une différence majeure dans mon appréciation de l’ordinateur.

Verdict

Même si ce vieil ordinateur qui n’a qu’une interface SATA 1 limitée à 1,5 Go/s, la différence est fulgurante, particulièrement dans la combinaison de beaucoup d’accès de petite taille, comme le test de Treesize ainsi que le temps de « boot » de Windows.

Considérant que l’ordinateur n’est pas plus vite qu’avant en terme de processeur, je fais face quand même à certaines limitations. Les vidéos HD sur le web en format Flash sont toujours difficiles (voir impossible) à lire. Pas de YouTube ou Vimeo HD !

Les sites web lourd en « 2.0 » (donc à javascript intensif) demeurent aussi difficiles à utiliser qu’avant. Mais depuis que j’ai Chrome, ce n’est plus un problème.

Donc sommes toutes, je suis vraiment étonné de la différence que ce disque dur fait. C’est clair que le maillon faible était la vitesse d’accès au disque, et pour un petit 200$, ce problème disparaît complètement. Bien sûr je n’utilises pas le disque sous toute sa puissance, mais pour mon usage de tout les jours, la différence est le jour et la nuit.

Dans la boîte, il y avait cette petite étiquette. « SSD rocks ! ! ! » Oui c’est vrai, mais de là à foutre cette horreur sur mon PC pour me vanter à mes amis ? Non, merci ! J’ai préféré recycler l’étiquette à ma Roomba. Je suis convaincu que mes planchers sont plus propres, maintenant ! (effet placebo…)


Note de fin d’article : Désolé pour la qualité des photos ! Je n’avais que mon iPhone 3G avec moi…

Dans 2 semaines je vais refaire tout ces tests avec le nouvel ordinateur (SATA à 3Gb !) et le nouveau disque pour une comparaison à l’état neuf.

À propos de Laurent

Laurent est un passionné de technologie et de gadgets. Il est à l’affut de tout ce qui se passe dans le domaine.

Aussi à voir...

Disque dur SSD 960 Series M.2

Samsung présente ses nouveaux disques SSD 960 M.2 et nous les testons !

Les disques SSD 960 PRO M.2 NVMe et 960 EVO M.2 NVMe sont les nouveaux …

Qu'en pensez-vous ?