Concours
Nintendo Network
Nintendo Network

[Wii U] À la découverte du Nintendo Network

En attendant notre verdict final sur la nouvelle console de Nintendo, je me permets de vous faire un petit tour guidé (avec mes impressions) des différents services en ligne offerts par l’entreprise nippone. Ce tour de table pourra probablement éclaircir certains points et pourra, je l’espère, améliorer votre expérience si vous vous demandiez pourquoi vous avez téléchargé une rustine colossale de 5 gigaoctets sur votre console.

Pour ceux qui se demandent si cette rustine en vaut l’attente avant de jouer, laissez-moi vous rassurer immédiatement: Oui, votre patience sera récompensée.

Tous à bord pour le Miiverse!

Notre premier arrêt dans ce tour du Nintendo Network n’est rien de petit : nous sommes lancés presque littéralement dans un univers composé de Mii, c’est la composante sociale incluse avec la nouvelle Wii U. Elle ressemble presque en tout point à la majorité des réseaux sociaux qu’on peut trouver. On peut écrire des statuts sur notre profil ou parler sur les différentes communautés créées autour des jeux disponible ou bientôt disponible. Chaque fois qu’une personne commence un sujet, elle crée un fil et d’autres personnes peuvent commenter ou laisser un “Yeah” pour l’approbation de ce fil (comme les Like et les +1) comme Facebook ou Google Plus.

Mais ce réseau, contrairement aux nombreux essais d’intégration des réseaux sociaux populaires, est une solution qui est bien intégrée pour les jeux vidéo. Le partage des informations n’est pas limité seulement à l’interface de la Miiverse. On peut trouver un exemple de l’intégration de cette technologie dans New Super Mario Bros. U, qui permet au joueur de donner des conseils, des dessins, des captures d’écrans de leur progression. Comme Dark Souls l’a apporté, Nintendo semble exploiter ce partage d’informations au maximum. Reste à voir si ceci sera apporté dans des jeux autres que ceux de Nintendo…

Attention, chemin rocailleux!

Si la Miiverse semble une intégration réussie, il semble que Nintendo n’est que compris la moitié du mémo que le commun des joueurs lui a envoyé au sujet de son intégration absolument désastreuse de la capacité à jouer en ligne. Commençons avec les bonnes nouvelles: les “friend codes” sont bel et bien morts. Vous n’avez plus besoin d’entrer un code cryptique pour ajouter vos amis, le NintendoID rend l’opération simple: un nom d’utilisateur facile à entrer vous permet de vous connecter avec vos amis. Cette solution permet aussi d’uniformiser les différents jeux, soit d’utiliser le même système plutôt que des codes différents qui ne s’appliquent qu’à ce jeu.

Malheureusement, cette intégration manque de peaufinement. Si la connexion entre amis est facilitée, on ne peut toujours pas joindre de manière ad hoc vos différents contacts d’un jeu à un autre. Il faut absolument être dans ce jeu pour joindre la personne dans ce jeu, impossible de sauter d’un jeu à un autre. L’accès à la liste n’est pas rapide, dû au fait que l’accès cette dernière prend une éternité et aucune option de messagerie instantanée n’est offerte à l’extérieur de la Miiverse. Pourtant avec le GamePad de Nintendo, il aurait été plus qu’intéressant de pouvoir parler par des dessins ou plus rapidement que sur la Xbox 360 ou la PS3. En espérant que Nintendo mette bientôt à jour ces capacités, sinon le jeu en ligne pourrait en souffrir.

Mais le point qui vient vraiment m’énerver est que l’identifiant NintendoID est lié à la console et ne sera pas utilisable sur une autre console, ce qui est ridicule. Il faut comprendre qu’un identifiant lié à votre adresse courriel doit être portable. Il est vrai qu’il est rare qu’une personne puisse doit se connecter sur une autre console, mais cela limite bien des possibilités au niveau du stockage de données externes…

La virée magasinage… en ligne.

Ce qui m’a probablement le plus surpris de tous les éléments du Nintendo Network est, sans blaguer, la version Wii U du e-shop. Certainement pas pour son look, mais bien par la librairie de jeux offerts en téléchargement digital. Tous les jeux en format physique sont aussi en vente sur le magasin en ligne. On parle des titres de Nintendo, de Batman, Assasin’s Creed, etc. Un pas dans la bonne direction pour Nintendo pour la distribution des titres. Seul bémol: vous ne sauverez pas un sou. Les titres sont vendus au même prix que ceux vendus en magasin contrairement au service de vente en ligne Steam qui enlève environ une dizaine de dollars (étant donné que vous n’avez pas besoin de payer pour la boîte et tous les frais que la vente en magasin implique).

Autre point positif: le eShop de Nintendo semble aussi une excellente occasion pour les créateurs indépendants qui peuvent soumettre leurs différents jeux et avoir une maîtrise totale sur le prix du jeu. Non seulement c’est une bonne nouvelle pour eux, mais c’est une bonne nouvelle pour le consommateur qui pourra profiter de titre indie à des prix déterminés par le créateur, et non par le magasin.

Des applications de tierce partie semblent aussi avoir une place sur le e-shop avec la présence de YouTube et Netflix. Il serait intéressant de voir ce que les chaînes de contenu tel que Tou.tv ou d’autres fournisseurs du genre peuvent faire sur cette console.

Ce n’est pas parfait, mais…

L’intégration des services en ligne de Nintendo est loin d’être une histoire de succès, mais durant les deux dernières semaines, Nintendo a réglé plusieurs problèmes. Il ne serait pas étonnant de voir des problèmes mentionnés ci-haut se régler après une rustine au système. Malgré ces faiblesses, il n’en reste que Nintendo a finalement décidé de faire partie des gros joueurs au niveau de l’intégration, mais il faudrait VRAIMENT qu’ils commencent à regarder la concurrence et voir ce qui se fait plutôt que d’essayer de créer leur solution…

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

Combien à la minute?: Les revenus des applications les plus populaires

Combien à la minute? : Les revenus des applications les plus populaires

Vous êtes-vous déjà demandé quels étaient les revenus des applications et des jeux les plus …

Qu'en penses-tu ?