Concours

Star Wars: The Old Republic – Journal de bord 2

Voici donc mon journal de bord 2, qui documente mes aventures dans Star Wars : The Old Republic.

Niveau 11-22

Je vous avais laissé sur mon départ de la planète Hutta, donc continuons à partir de là. Après l’obtention de mon niveau 11 et la fin de mon développement de personnage sur la flotte impériale, j’entrepris de tenter ma chance dans un « flashpoint ». Les « flashpoints » sont l’équivalent des instances dans WoW (World of Warcraft, pour ceux qui ont manqué mon premier journal). Donc, on écrit que l’on recherche des gens pour faire le premier flashpoint, soit Black Talon, dans la fenêtre de clavardage général. Encore. Et encore. Et encore. Puis on reçoit une réponse! C’est quelqu’un qui…. aime mieux lire les propos insensés qui circulent plutôt que de me voir chercher des gens pour faire l’instance. C’est là que j’ai réalisé que ce qu’il manque à Star Wars : ce sont pour la majeure partie toutes des choses qui ont déjà posé problème dans WoW. On aurait besoin d’un système automatisé qui trouve des gens avec les mêmes instances à faire que nous. WoW l’a compris après 4 ou 5 ans. Maintenant ce que j’aurais aimé, c’est qu’un jeu encore en développement lorsque l’idée est sortie ait regardé ce qui avait été fait ailleurs, pour l’adapter à leur jeu. Après une quinzaine de minutes, je trouve mon groupe et on entre dans l’instance. L’instance est littéralement un petit bout de l’histoire, scriptée et conçue pour être fait en groupe. Donc dans celui-ci, nous prenons contrôle du vaisseau, le Black Talon, où j’ai pris soin d’exterminer l’ancien propriétaire déserteur de l’Empire, par pure précaution. La durée de cette mini histoire est d’environ une heure, et vu que les talents ne sont pas encore assez importants pour faire en sorte que chaque personnage a un rôle précis, c’est le chaos total à chaque combat! On capture l’objectif demandé et on retourne sur le vaisseau, quête complète et on passe à autre chose.

  L’autre point, c’est un voyage sur Dromund Kaas, siège principal de l’Empire. On aide l’empire avec les problèmes locaux, ce qui nous donne des niveaux, des objets, l’occasion d’améliorer nos professions et tout le tralala. Les classes sont un peu plus définies, et on peut voir les gens endosser leurs rôles respectifs. Malheureusement, encore une fois, j’ai remarqué que les tanks ont une énorme difficulté à garder l’attention des monstres. C’est un problème qui existait (encore une fois!!!) dans WoW : la façon dont les tanks génèrent de l’agressivité chez les ennemis est lente et la majorité des classes de tank n’ont pas d’attaques qui affectent une location vaste ou plus qu’un ennemi. Ce que cela veut dire, c’est qu’il faut donner du temps au tank pour qu’il puisse donner quelques coups sur chacun des monstres AVANT d’en frapper un nous-mêmes, concept que 40 % des gens ont compris. Donc le guérisseur doit soigner non pas un tank qui subit les attaques de tout le monde, mais le maraudeur impatient qui aime bien sauter partout, le chasseur de prime qui lui peut attaquer plus qu’une personne à la fois et on y rajoute le tank qui fait son possible dans cette mêlée désordonnée. Moi, en tant que guérisseur, je ne suis pas équipé pour soigner une équipe au complet simultanément, donc on meurt et on recommence, sans se questionner sur l’échec (qui vient de nous heurter?). La patience est un concept simple…. que les joueurs de l’Empire sont loin d’avoir maîtrisé.

À la suite de cette mésaventure, l’Empire m’assigne une mission de la plus haute importance : mon identité est détruite et je suis maintenant connue sous le nom de « Cipher 9 ». J’enquête sur le décès de Darth Jadus, mort dans l’explosion d’un vaisseau Impérial avec des civils et des hauts dirigeants de l’Empire. En échange de mon identité, on m’offre un robot et un vaisseau spatial. Je peux ENFIN tester le jeu de tir galactique.

Je suis déçu. Tellement déçu. Ce que je croyais être un Star Foxen haute définition s’avère être un jeu simple et mal coloré. Descendre les vaisseaux spatiaux de la République s’avère être monotone. Aucune amélioration instantanée ni chemin particulier à emprunter comme raccourci : on avance, on tire, on tente d’éviter les lasers ennemis tant bien que mal, puisque 70 % des attaques ennemies se font de dos, donc rien à faire, et l’autre 30 % a des couleurs fades que mon œil de daltonien ne peut voir correctement. Je n’ai jamais échoué une mission encore, mais cela rend le jeu difficile pour rien, d’autant plus que le reste est endormant!

Après ma déception, on se rend sur Balmorra pour continuer l’histoire de mon personnage et flirter avec les dames de la haute société Sith. J’accumule les pièces d’équipement inutiles et je dois trouver un entraîneur pour monter ma profession de création de produits biomédicaux. Je suis encore une fois déçu d’avoir à faire un détour sur la flotte impériale pour mettre mes biens à l’encan et entraîner mes compagnons, mais comme je suis en pleine zone de guerre, ça va attendre!

Je vous réécris sur ma situation au prochain journal,Cipher 9 (l’un des quelques milliers du moins), anciennement agent impérial Phibius.

À propos de Jonathan Lemonde

Enthousiaste PC, Analyste au controle de la qualite en jeux video, je m'eparpille un peu partout a la recherche des jeux qui me font flipper, sur toutes les consoles possibles et imaginables. Je brise aussi beaucoup d'appareils pour mon plaisir personnel! :D

Aussi à voir...

Carrie Fisher

À la douce mémoire de Carrie Fisher

Encore une fois, 2016 s’attaque à l’idole de générations entières : Carrie Fisher. Plusieurs la …

Qu'en penses-tu ?