Roku Streaming Stick (2014)
Roku Streaming Stick (2014)

L’odyssée du Roku ou les chroniques d’une inapte technologique

On me remit une boîte étrange décorée d’une photo de ce qui semblait être une clé USB.

– Qu’est-ce ? m’enquis-je les yeux ronds de curiosité.

On m’expliqua avec patience ce qu’était un Roku. Un système pour Streamer quand je veux de ma télévision ? Plus besoin de brancher mon laptop sur ma prise HDMI ? C’était parfait.

La grande boîte prophétique et la clé USB divine | Roku Streaming Stick (2014)
La grande boîte prophétique et la clé USB divine | Roku Streaming Stick (2014)

J’eus soudainement des craintes. Comment allais-je installer cette chose, moi pauvre inapte de la technologie ? Je pris la boîte céleste et l’examinai sous tous les angles. Lorsque je vis le livret d’instructions, je lâchai un soupir de soulagement. Cela me paraissait très simple ; le brancher, l’allumer, se faire un compte Roku. Facile non ?

J’aurais dû savoir que rien n’est aussi facile pour les pauvres inaptes. Je n’avais aucune idée du parcours odysséen que j’allais devoir subir. D’abord et avant tout, alors que je croyais avoir simplement à brancher la clé et que tout le reste se ferait seul ; je réalisai bien vite qu’il fallait aussi une prise électrique pour alimenter cette technologie surnaturelle. Je regrettai rapidement mon immense bibliothèque/ meuble de télévision/ faux foyer quétaine (oui ne me jugez pas). Je me tins les fils en main devant le titanesque meuble et je me dis que cela ne serait pas facile.

Je fléchis les genoux : position Atlas qui soutient le ciel; et tenta de bouger la montagne de consoles de jeux et de livres qui entravaient le chemin vers la grande prise promise. Je dus me rendre compte rapidement que la force physique seule ne suffirait pas pour vaincre l’obstacle. Puisque même Batman a besoin de son Robin de temps à autre, j’appelai mon compagnon d’armes à la rescousse. Il utilisa son muscle le plus développé et pensa à une solution pour brancher la clé HDMI divine sur la prise électrique sans avoir à bouger l’imposante bibliothèque.

Le fil collé avec du ruban adhésif sur une tapette à mouches ; humain 1 le bras sorti derrière la télévision pour attraper le fil d’Ariane, humain 2 étirant le bras pour donner l’objet à l’humain 1. Bref, une position digne des peintures antiques de grands combats magistraux. Finalement, la clé était branchée. Remercions le dieu de Netflix et sacrifions une batterie de télécommande en son nom !

Il ne restait maintenant plus qu’à créer un compte. Étape facile qui se résume en une phrase: appuyer sur le bouton « home » de la télécommande Roku et suivre les instructions à l’écran. Les directives métaphysiques me dirent d’aller me faire un usager sur le Net, ce que je m’empressai de faire sur-le-champ. Je remplis les étapes et arriva soudainement à une impasse : un numéro de carte de crédit obligatoire ? Pourquoi ? Comme tous les autres inaptes, je n’aime pas beaucoup donner mon numéro de source inépuisable d’argent que-je-n’ai-pas-encore sur le web. Je tente de contourner le processus, mais rien n’y fait. Je décide donc de faire un compte Paypal sans carte. « PAS SI VITE », me dirent les prophétiques caractères de la page web, « tu as besoin d’une carte jeune Padawan ». Je baissai les bras. Ainsi, l’intranet finit par obtenir mes informations si précieuses.

Roku Streaming Stick (2014)
Roku Streaming Stick (2014)

Une fois connecté, l’excitation revint en moi. Vite ! Trouvons des chaînes pour streamer. Comme Ulysse lors de sa grande odyssée, je naviguai pendant 10 ans sur les canaux pour finalement me rendre compte qu’il n’y a pas grand-chose de gratuit venant avec ce Roku (c’est faux, il n’y a simplement pas beaucoup de haute qualité gratuite). Alors que je croyais que cette clé m’ouvrirait la porte vers une infinité de possibilités, je vis rapidement que la véritable clé était depuis le début, mon bout de plastique numéroté appelé VISA. Comme beaucoup de héros, je réalisai que la véritable solution se trouvait en ma possession depuis le début de l’aventure.

Je finis tout de même (avec l’aide de Robin) à trouver une application qui va chercher les fichiers médias d’un ordinateur et les met à l’écran (oui, Plex, effectivement). J’ai aussi découvert parmi les canaux bénits quelques chaînes intéressantes (et aussi gratuites). J’appris qu’il était tout de même facile d’utiliser le Roku divin, une fois installé. Des chaînes YouTube que je suivais se retrouvaient affichées sur mon écran; même plus besoin d’allumer mon ordinateur! Par exemple, si vous êtes fan de Smosh et bien vous pourrez continuer votre pèlerinage YouTubien sur le Roku, car ils ont une chaîne. Une fois les chaînes téléchargées, chacune a son mode d’emploi. On affiche les vidéos/ films/ émissions de télé disponibles et l’utilisateur peut cliquer sur la vidéo souhaitée. Un plan parfait pour une inapte technologique telle que moi! Je dois admettre qu’en toute bonne inapte, j’ai tout de même passée beaucoup de temps à trouver la touche recherche (qui en passant est dans votre menu principal). Et pour ceux qui n’aiment pas acheter des batteries (incluses dans la boîte sacrée ce n’est pas à prendre à la légère!), il y a une application pour utiliser votre cellulaire comme télécommande ou fouiller dans le menu du Roku directement! Depuis qu’il est branché, je n’ai plus jamais rebranché un laptop sur la prise HDMI de ma TV; ou dû allumer ma PS3 pour écouter Netflix.

Conclusion: Sonnons la gloire du grand Roku maître de la paresse ! Et ils vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours. Fin.

Conclusion un peu plus sérieuse :

L’installation du Roku est facile (malgré mes péripéties à peine exagérées), mais moins gratuite que je pensais. Il existe tout de même beaucoup de chaînes gratuites, mais peu sont vraiment intéressantes (selon mon point de vue bien entendu). Ce n’est pas terriblement grave, car j’ai tout de même accès à certains outils qui sont (ma foi) non négligeables et simplifient la vie.

Pour les intéressés j’utilise Netflix, Plex, AFV, College Humor, et quelques chaînes de vieux films obscurs (par exemple Classic Sci-Fi ou B-movie channel); sans oublier presque toutes les chaînes de radio gratuite. À votre tour de devenir un prêcheur du Roku!

À propos de Kim Couture

Diplômée (bac) en écriture de scénario Geek depuis la plus tendre enfance Mon premier emploi de rêve était d'être Tortue Ninja, Malheureusement, il n'y avait plus de place libre!

Aussi à voir...

Netflix Canada met-il en danger la télévision québécoise ? L’étaux du CRTC immobilise les distributeurs locaux.

Devant l’arrivée en force de la télévision à la demande, les médias traditionnels s’inquiètent. Les …

Qu'en penses-tu ?